Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Mer 4 Sep - 17:26

Salut tout le monde voici un petit résumé de l’histoire.

C’est l’histoire de Kotsuo un jeune garçon de 15 ans possédant des pouvoirs spéciaux. En effet il est la réincarnation d’un guerrier légendaire venant d’une autre planète qui a pour mission de détruire son frère jumeau maléfique qui s’est lui aussi réincarné dans un autre corps. Pour ce faire il a suivi l’entrainement d’Hertone qui a dut l’aider à éveiller et contrôler ses pouvoirs. A cause de ses pouvoirs Kotsuo a été séparé de sa famille et ses souvenirs de sa vie avec eux ont été scellés. Depuis qu’il sait qu’il n’est pas normal, Kotsuo a décidé de ne se lier à personne, de peur qu’on le rejette à cause de ses pouvoirs. Mais sa vie changea complètement quand il rencontra une certaine fille.




J’espère que mon histoire vous plaira. Faites pas attention aux fautes d’orthographe ^^
Le titre de l’histoire est bof donc si vous en trouvez un mieux dites-le comme ça je le changerai.
L’histoire se décomposera en plusieurs chapitre avec dans chacun plusieurs partie (un chapitre fait 5 pages Word ^^’ donc il vaut mieux faire comme ça Smile)

Je vais poster 2 parties par semaine (le mercredi et le samedi).
Je post la première partie samedi.

Chapitre 1 : La rencontre

partie 1:
Kotsuo est un jeune garçon de 15 mesurant 1m70 avec des cheveux brun mi long descendant en pique et des yeux  d’un vert profond.

Kotsuo : Hum, je vais bientôt devoir aller au collège. Si seulement je n’étais pas obligé d’y aller ça pourrait être cool.
??? : Toc, toc, toc
Kotsuo : Hein ? Qui pourrait bien venir me voir ?

Kotsuo sortie de sa chambre pour aller ouvrir la porte et la personne qui avait frappé était une jeune fille qui venait d’aménager dans la maison d’à côté. Elle avait les yeux bleus, des cheveux noir et raides qui lui descendait jusqu’au milieu du dos et était plutôt belle.

Jeune fille : Bonjour je m’appelle Sakura Susuki et je viens d’aménager dans ce quartier et mes parents m’ont dit qu’il y avait d’autres adolescents de mon âge et donc je voulais faire un peu connaissance.
Kotsuo : Désolé mais j’ai ni le temps ni l’envie de faire connaissance.

Kotsuo referma la porte en suivant.

Sakura : Très bien désolé pour le dérangement, je reviendrais un autre jour.

Sakura retourna alors chez elle et Kotsuo se mit à penser.

Kotsuo : Je sens qu’elle va vite revenir et que mes vacances ne vont pas se finir tranquillement…

Le lendemain Sakura revint pour faire connaissance et la même scène se produisit. Puis elle revient les 3 jours suivants.

Kotsuo : Bon désolé mais je n’ai pas envie de me faire d’ami donc ça ne servirait à rien que l’on fasse connaissance.
Sakura : Et bien moi je pense qui si, ça servirait à quelque chose.
Kotsuo : Et bien j’imagine que je n’ai pas le choix sinon tu vas revenir tous les jours, je me trompe ?
Sakura : T’as tout juste, hi, hi, hi.

Ils allèrent s’installer au tour de la table du salon de Kotsuo.

Kotsuo : Bon je m’appelle Kotsuo Watane, j’ai 15 ans et je passe en 3°.
Sakura : Bin voilà un bon début, moi aussi j’ai 15 ans et je passe aussi en 3°. J’espère qu’on sera dans la même classe.
Kotsuo : Mouais…Bon maintenant que les présentations sont faites je peux retourner à mes occupations ?
Sakura : Avant de partir je voudrais savoir ce que tu t’es fait à l’œil droit ?

Kotsuo avait un bandage à l’œil droit.

Kotsuo : Je ne veux pas en parler.
Sakura : Très bien, je n’insisterais pas alors. Bon au revoir et à bientôt j’espère.
Kotsuo : Ouais, ouais. Au revoir.

Sakura se dirigea alors vers la porte et repartie chez elle. Et quelques minutes plus tard Kotsuo se mit à penser.

Kotsuo : Et si…Et si elle ne me rejetait pas. Que même si elle apprenait ma véritable nature, elle voudrait quand même être amie avec moi. Je devrais peut être lui laisser une chance et pas seulement à elle mais aussi aux 5 autres qui essayent d’être amis avec moi de puis l’école primaire. On verra bien et s’ils me rejettent tous, ça voudra dire qu’il n’y a aucune chance.

Le lendemain Sakura revint voir Kotsuo.

Sakura : Salut Kotsuo, j’ai un petit truck à te demander.
Kotsuo : Qu’est-ce que c’est ?
Sakura : Est-ce que tu pourrais me faire visiter le village ?
Kotsuo : Si tu veux, mais ça ne va pas prendre beaucoup de temps parce que c’est un petit village.

Sur ces mots Sakura est Kotsuo partirent vers le centre du village.

Kotsuo : Bon…Là on est sur la place centrale. Les petit magasins sont vers là-bas. Et toutes les autres routes mènent à des petits quartiers comme le nôtre. Il y seulement cette route-là qui va vers nôtre collège et un peu plus loin vers une plus grande ville.
Sakura : C’est vrai t’avais raison on a vite fait le tour.
Kotsuo : Après sur cette route il y a le cinéma, un stade, le parc et une médiathèque, sinon il n’y a pas grand-chose d’intéressant.
Sakura : Moi j’aime bien ce petit village, on y est au calme et on peut y vivre paisiblement, pas comme dans les grandes villes.
Kotsuo : C’est vrai tu n’as pas tort, on est vraiment tranquille ici. Bon on rentre maintenant ?
Sakura : D’accord.

Kotsuo et Sakura repartirent et au moment où Kotsuo allait rentrer chez lui il décida quelque chose.

Kotsuo : Sakura. Tu voulais faire connaissance avec moi il y a quelques jours, non ?
Sakura : Oui, mais pourquoi tu me dis ça maintenant ?
Kotsuo : Eh bien…On a juste fait les présentations rapides, et hier j’ai décidé d’une chose.
Sakura : Ah bon ? Laquelle ?
Kotsuo : j’ai décidé de d’essayé de me faire des amis, et pour commencer je pense qu’il faut en connaitre un peu plus sur la personne avec qui on veut devenir ami, non ?
Sakura : Attend si je comprends bien tu vas me parler de toi sérieusement ?
Kotsuo : Oui.
Sakura : Dans ce cas-là, cette fois c’est toi qui viens chez moi.
Kotsuo : C’est comme tu veux.

Kotsuo accompagna alors Sakura chez elle.

Sakura : Bon, et bien comme on est chez moi c’est moi qui vais commencer. Bon par où commencer. C’est bon j’ai trouvé ! Mes parents travaillent dans une grosse entreprise et son toujours en voyage d’affaire donc je les ai souvent accompagnés ce qui fait qu’on est rarement resté au mes endroit plus de 6 mois, et en plus je suis fille unique. Mais bon maintenant ils ont décidé d’acheter une maison pour que j’y reste pendant que eux sont en voyage parce ce qu’ils mon jugé assez responsable pour vivre seul.
Kotsuo : Eh bien ça va c’est une vie pas trop mal que tu vis.
Sakura : Tu trouves ? Mais pourquoi tu dis ça ?

Il prit un air sérieux et triste à la fois.

Kotsuo : Eh bien…Moi je ne connais pas mes parents. Ou plus exactement j’ai été séparé d’eux à l’âge de 6-7 ans et, pour une raison que je ne connais pas, je ne me souviens plus de la période où je vivais avec eux. Mais quand j’ai été séparé d’eux, un homme qui s’appelle Hertone m’a recueilli et m’a élevé. Mais quand je suis rentré en 6°, lui aussi m’a jugé apte à vivre seul.
Sakura : Je crois que je comprends mieux maintenant pourquoi tu ne veux pas d’amis. Tu as surement peur que les personnes avec qui tu veux être ami ne t’acceptent pas et que tu sois aussi triste que de ne pas connaitre ta famille.
Kotsuo : Peut-être bien…

Il disait ça en baissant la tête.

Sakura : Eh bien alors ne t’inquiète pas, moi je ne te laisserais pas. Je resterai amie avec toi tout le temps et je ne te laisserai pas tomber.

Le grand sourire et la bonne humeur de Sakura redonna le sourire à Kotsuo.

Kotsuo : Je crois que j’ai bien fais de vouloir commencer à me faire des amis.
Sakura : Mais bon, maintenant tu vas devoir me supporter pendant très longtemps.
Kotsuo : Ha, ha, ha. Je crois que je m’y ferais.
Sakura : Eh bien voilà un sourire comme je les aime !
Kotsuo : Merci de m’avoir donné le sourire. Bon maintenant je dois retourner chez moi, on se revoit un autre jour.
Sakura : Demain, ça te dis qu’on aille se promener dans la ville ?
Kotsuo : Très bien moi ça me vas. Alors à demain.
Sakura : A demain.

Kotsuo rentra chez lui et alla finir son entrainement.
partie 2:
Le lendemain Sakura et Kotsuo commencèrent leur promenade, quand ils arrivèrent au parc un groupe de 5 personnes arrivèrent et le chef s’avança vers eux.

Chef : Tien mais tu as l’air nouvelle ici, non ?
Sakura : Euh…oui.
Sbire 1 : Et si on te faisait visiter ?
Sbire 2 : Ouais, allé viens avec nous.
Sakura : Non merci.
Kotsuo : Laissez-la tranquille.
Chef : Ne viens pas nous faire chier toi !

Le chef commença à donner un coup de point de toutes ses forces à Kotsuo, mais celui-ci l’arrêta net avec une seule main.

Kotsuo : Eh bin quoi. C’est tout ce que tu as. Au faite Sakura tu m’as dit, hier, que tu ne me laisserais jamais tomber ?
Sakura : Euh…Oui pourquoi ?
Kotsuo : Moi je vais rajouter une chose en plus du « je ne te laisserais jamais tomber ». Tu pourras toujours compter sur moi et je te protègerai tous le temps.

Après ces mots Kotsuo envoya valser le chef d’un revers de main.

Kotsuo : Vous attendez quoi, le déluge ? Amenez-vous.
Sbire 1 : HAAAAAA !!!

Kotsuo évita le coup et lui rendit, ce qui le fit voler 5 mètres en arrière.

Kotsuo : Quoi ? Vous avez peur ? Alors écoutez-moi bien. N’essayez plus jamais de faire du mal à cette fille, ni à qui que ce soit dans cette ville. C’est bien compris ?!
Sbire 2 : Oui m’sieur. On ne recommencera plus.
Kotsuo : Très bien alors dégagez d’ici.

Toute la bande pris alors la fuite.

Sakura : Ouah ! T’es vachement fort !
Kotsuo : Heu…Merci.
Sakura : Ça fait combien de temps que tu t’entraines pour devenir aussi fort ?
Kotsuo : Beaucoup de temps, je ne sais plus combien exactement.
Sakura : Au moins je n’ai rien à craindre quand je suis avec toi.
Kotsuo : Hum…Aller viens, il vaut mieux rentrer maintenant.
Sakura : Tu as raison. Oh et temps que j’y pense il y a mes parents qui rentrent, ils doivent rester pour la semaine donc je ne sortirai pas trop.
Kotsuo : Ok.

Ils rentrèrent tous deux chez eux et la semaine se termina sans qu’ils puissent se revoir. La semaine suivante les cours reprirent et Kotsuo et Sakura firent le trajet jusqu’à l’arrêt de bus ensembles.

Sakura : Tu crois qu’on sera dans la même classe ?
Kotsuo : Je ne sais pas.
Sakura : J’aimerais bien.
??? : He ! Kotsuo !
Sakura : Tien ? C’est qui ?

Au loin on pouvait apercevoir un jeune garçon avec l’uniforme de leur collège.

Kotsuo : C’est Eiji.
Sakura : C’est un ami à toi ?
Kotsuo : Pas vraiment.

Ils se rapprochèrent d’Eiji. C’était un garçon normal qui avait les cheveux blond, courts et en piques et les yeux marrons

Eiji : Salut Kotsuo. Comment ça va ?
Kotsuo : Ouais, Ouais.
Eiji : Toujours aussi heureux on dirait. Tien mais je ne t’ai jamais vu toi, comment tu t’appelles ?
Sakura : Je m’appelle Sakura Susuki, je viens d’aménager dans le même quartier que Kotsuo et je suis son amie.
Eiji : Toi Kotsuo, le mec le plus froid du monde, tu es ami avec elle ? Sinon heureux de te rencontrer. Moi c’est Eiji Latyo, un camarade de Kotsuo, on se connait depuis le primaire.
Sakura : Heureuse aussi de te rencontrer.
Eiji : Bon sinon on attend Emishi, il ne devrait pas tarder.
Kotsuo : Ouais, Ouais.
Eiji : Ha, la, la. Toujours le même. Tien il arrive.

Emishi était un garçon de grande taille avec les chevaux roux mi- long et en batails avec les yeux bleus

Emishi : Salut, tien t’es qui toi ?
Sakura : Je suis Sakura je viens d’aménager dans le même quartier que Kotsuo et je suis amie avec lui.
Emishi : Hein ?
Eiji : Comme quoi tout peut arriver.
Emishi : Mouais t’as raison. Bon moi je suis Emishi Satô, Kotsuo, Eiji et moi on se connait depuis le primaire. Et heureux de te rencontrer.
Eiji : Bon on y va ?

Le petit groupe commença à se diriger vers l’arrêt de bus et Sakura se mit à l’écart pour demander quelque chose à Emishi.

Sakura : Dit moi Emishi. C’est si bizarre que ça que je sois amie avec Kotsuo ?
Emishi : Eh bien en fait je crois que tu es la seule personne qui soit ami avec lui.
Sakura : Ah bon ? Toi et Eiji vous n’êtes pas amis avec lui ?
Emishi : C’est un peu bizarre en fait. Eiji, moi et 3 autres personnes, on est avec lui depuis le primaire. Mais même s’il reste avec nous de temps en temps je ne pense pas qu’il nous considère comme des amis. En plus, appart nous, personne n’a jamais essayé de communiquer avec lui donc je ne pense pas qu’il a des amis. C’est pour ça que ça nous a surpris que tu sois amie avec lui.
Sakura : Et pourtant c’est lui-même qui me l’a dit.
Emishi : Ne t’inquiète pas je te crois. Parce que j’ai l’impression que quelque chose a changé chez lui. D’habitude il ne nous faisait que des « hum » ou il ne disait rien. Alors que là il m’a répondu, donc c’est pour ça que je pense que quelque chose a changé chez lui.
Sakura : Je pense que tu as raison. Quand je suis arrivé j’ai voulu faire des présentations avec lui. Pendant 4 jours, il ne voulait pas me répondre, après il a accepté, surement pour se débarrasser de moi. Mais après ça je suis revenue pour qu’il me fasse visiter la ville et quand on avait fini, d’un coup il m’a dit qu’il voulait bien en dire plus sur lui parce que c’était le minimum entre ami.
Emishi : Je vois.

Chapitre 2: Premier jour au collège

partie 1:
Le petit groupe arriva à l’arrêt de bus et durent attendre à peine quelques minutes pour qu’il arrive.

Sakura : Kotsuo, je peux me mettre à côté de toi dans le bus ?
Kotsuo : Si tu veux.
Eiji : Sakura on pourra te présenter au reste du groupe si tu veux, ils entrent dans le bus tous en même temps au prochain arrêt.
Sakura : Ok

Ils entrèrent dans le bus qui venait d’arriver et arrivèrent très vite à l’arrêt suivant.

??? : Yo les gars !

Kotsuo leva la main pour dire bonjour. 3 garçons vinrent s’assoir près du petit groupe. Le premier était Kenta, il avait les yeux verts et des cheveux noirs mi long et raide et il était de petite taille. Le deuxième, Issey, avait lui aussi les yeux verts et des cheveux noirs mais qui étaient courts. Et Akira, le dernier, était un peu plus grand que Kotsuo et avait les yeux marron et des cheveux mi long et raides.

Eiji : Salut Kenta, Issey et Akira. Laissez-moi vous présenter Sakura, elle vient d’arriver dans le quartier de Kotsuo et est son amie.
Kenta : Hein !?
Eiji : Longue histoire. Je vous raconterez en chemin.
Kenta : Ok. Salut Sakura, moi c’est Kenta Canade.
Akira : Salut, moi c’est Akira Nedato.
Issey : Et moi c’est Issey Bishin.
Sakura : Salut, moi c’est Sakura heureuse de vous connaitre.
Issey, Kenta, Akira : De même.

Pendant le trajet jusqu’à leur collège, Eiji raconta la petite histoire au sujet de Kotsuo et Sakura.

Issey : T’es sérieux ? Ils sont vraiment amis ?
Eiji : Ouaip.
Akira : Maintenant que j’y pense Kotsuo nous a dit bonjour en levant le bras, d’habitude c’est limite s’il fait un bruit pour nous dire bonjour.
Emishi : Oui mais bon, il ne faut pas forcer non plus, ça va mettre du temps avant qu’il ne nous considère réellement comme des amis.
Kenta : C’est vrai. De toute façon s’il veut avoir des amis il sait qu’on est là donc il viendra s’il veut.

Sur ces paroles le bus arriva devant le collège pour les déposer.

Sakura : C’est où qu’on va voir pour savoir dans quelle classe on est ?
Issey : Sur le mur là-bas.

Le groupe se dirigea vers le mur.

Sakura : Hum…Je suis en 3°5. Oh je suis avec Kotsuo et Issey.
Issey : Désolé mais vous allez devoir me supporter une année, ha, ha.
Kotsuo : Ouais, Ouais.
Kenta : Moi je suis avec Emishi, en 3°4
Eiji : Akira et moi on est en 3°3.
Emishi : Bon ça va tout le monde est avec quelqu’un.
Eiji : Je sens qu’on va passer une super année.

Kotsuo murmura alors.

Kotsuo : J’espère ouais.
Sakura : T’as dit quelque chose Kotsuo ?
Kotsuo : Non, non.
Kenta : Bon on va poser nos affaires dans nos classes respectives ?
Emishi : Ok.

Le petit groupe alla au premier étage où se trouvé leur classe.

Akira : En plus on n’est pas loin les uns des autres c’est cool non.
Issey : C’est claire.

Plus tard dans la journée.

Issey : Je n’aime pas les cours d’Anglais. J’ai l’impression que ça dure 2 heures au lieu de 1 heure.
Sakura : Dit pas ça Issey, ce n’était pas si long que ça.
Issey : Si tu le dit. Kotsuo tu viens avec nous ou aujourd’hui ?
Kotsuo : Non, je vais rester seul pour le moment.
Issey : C’est toi qui vois, mais si tu veux tu peux venir avec nous quand tu veux.
Kotsuo : Ouais, ouais je sais. Sakura, pas la peine de venir pour le moment, j’ai envie de rester seul.
Sakura : Heu…Si tu veux.
Issey : T’as qu’à venir avec nous.
Sakura : Ok.

Kotsuo se sépara des deux autres pour aller dans son coin.

Sakura : Pourquoi il ne veut pas venir avec nous ?
Issey : Aucune idée, c’est rare quand il veut rester avec nous.
Sakura : Je me demande quand même pourquoi personne ne va le voir.
Issey : Ça c’est parce que tout le monde à un peu peur de lui je pense.
Sakura : Pourquoi ?
Issey : Parce qu’il est très fort, bien plus que tous ceux de se collège. Tous les autres élèves ont peur de faire une gaffe qui pourrait l’énerver en discutant avec lui.
Sakura : Il est si fort que ça ?
Issey : Oui. Mais il utilise rarement sa force, la seul fois où je l’ai vu l’utiliser c’était en 5° quand deux 3° on commencer à se battre. Ils allaient tous les deux le frapper mais il les a arrêté et les a envoyé voler. Depuis à chaque fois qu’il y a des élèves qui sont sur le point de se battre, il s’interpose et n’a besoin que d’un regard pour dissuader les élèves de se battre.
Sakura : Ouah…Je ne pensais pas qu’il pouvait être aussi fort.
Issey : En vérité, personne ne sait à quel point il est fort parce qu’il ne se bat presque jamais et quand il se bat il ne le fait pas à 100%.
Sakura : Je me demande ce qui arriverait s’il se battait à 100%.
Issey : Moi aussi.
Sakura : Bon je vais le voir.
Issey : Comme tu veux. On se revoit au cours suivant, on a Math je crois
Sakura : Ok, à tout à l’heure.
partie 2:
Sakura partit chercher Kotsuo et le trouva assis sur un banc collé au mur.

Sakura : Kotsuo !
Kotsuo : J’avais dit que je voulais rester seul…Et puis tu ne devrais pas essayer de te faire d’autres amis ?
Sakura : Premièrement, j’ai déjà des amis : Toi, Issey, Kenta, Akira, Emishi et Eiji. Et Deuxièmement j’ai décidé de t’embêter donc je vais rester avec toi, hi, hi, hi.
Kotsuo : Tu ne changeras jamais…
Sakura : C’est méchant ça. Sinon comment t’as trouvé le cours d’Anglais ?
Kotsuo : Trop simple…
Sakura : Ah bon ? Je trouve qu’il n’était pas si simple que ça.
Sonnerie : Drinnnnnng !!!
Sakura : Tien ça sonne, on doit retourner en cour.
Kotsuo : Ouais, Ouais.

Pendant les cours Kotsuo si mit à réfléchir.

Kotsuo : Je devrais rester un peu plus avec  eux, je pense que pendant la pause de midi j’irais manger avec eux.

La pause de midi arriva.

Kenta : Kotsuo tu viens manger avec nous ?
Kotsuo : Ok
Kenta : Bon ce n’est pas…Quoi ?! Tu veux vraiment manger avec nous ?
Kotsuo : Oui.
Kenta : Ok cool, vient, on s’est installé là-bas

Kotsuo et Kenta se dirigèrent vers la table ou tout le reste de la bande c’était installé.

Sakura : Tien on dirait qu’il a décidé de manger avec eux.
Fille : De qui tu parles Sakura ?
Sakura : De Kotsuo.
Fille : Quoi il t’intéresse ?
Sakura : Heu…Non ! On est juste amis
Fille : T’es vraiment amie avec ce gars ?
Sakura : Oui pourquoi ?
Fille : Bin je ne sais pas…Il n’a pas l’air méchant, mais il est bizarre.
Sakura : Ça c’est parce que tu ne le connais pas.
Fille : Peut-être.
Sakura : Bon, en tout cas, je vais me régaler avec ce repas.

A la table de Kotsuo.

Kenta : Ouah…Mais tu ne manges pas Kotsuo, tu engouffres ton repas !
Eiji : Il a raison. Comment tu fais pour pouvoir manger aussi vite d’aussi gros morceaux.
Kotsuo : Je ne sais pas j’ai toujours mangé comme ça.
Kenta : He bin…Tu t’es jamais étouffé ?
Kotsuo : Non.
Kenta : Attend je vais essayer.

Kenta essaya d’avaler un gros morceau sans beaucoup mâcher, mais il s’étouffa.

Kenta : Peux plus…respirer.

Kotsuo lui donna une tape sur le dos qui fit ressortir le morceau bloqué.

Issey : Et voilà, à vouloir faire l’idiot tu t’es étouffé.
Kenta : Je réussirais la prochaine fois.

Tous éclatèrent de rire Kotsuo y compris.

Emishi : Ca devrais bientôt sonner non ?
Eiji : Dans 5 minutes je crois.
Emishi : Bon on retourne dans nos classes ? On se revoit à la pause de l’après-midi.

Tous se séparèrent et retournèrent dans leur classe respective.

Sakura : T’as l’air de bien t’êtres amusé non ?
Kotsuo : Oui t’as raison.

Les cours reprirent et l’heure de la pause de l’après-midi arriva.

Issey : Tu viens avec nous cette fois.
Kotsuo : Ok.
Issey : Et toi Sakura ?
Sakura : Oui.

Le petit groupe se dirigea vers l’endroit où se trouvé le reste de la bande.

Kenta : Mais je te jure Eiji, il est trop cool ce jeu…Oh Issey, Kotsuo et Sakura.
Kotsuo : Yo.
Kenta : Tien tu ne veux pas l’essayer ce jeu ? Et d’ailleurs tu joues à quel jeu toi ?
Kotsuo : Je ne joue pas trop aux jeux vidéo, je n’ai pas le temps.
Kenta : Oh…Mais prend le quand même et teste le quand tu as le temps.
Emishi : Il essaye de nous le refiler  depuis ce matin…
Kenta : Oh ça va, pour une fois que j’ai un jeu cool.
Emishi : Tu nous dis ça à chaque fois.
Kotsuo : Ha, ha, ha.
Akira : Tien c’est la deuxième fois aujourd’hui que tu éclates de rire. T’es malade ou quoi ?
Kotsuo : Non, non ne t’inquiète pas.

La journée se finit et Kotsuo et les autres arrivèrent à leur arrêt de bus.

Eiji : C’était une bonne journée, vous ne trouvez pas ?
Kotsuo : Ouais tu as raison.
Sakura : C’est vrai je me suis bien amusée.
Emishi : Demains se sera encore mieux.
Kotsuo : J’espère.

Sur c’est mots Eiji et Emishi rentrèrent chez eux et Kotsuo et Sakura continuèrent leur chemin.

Sakura : Ha…enfin arrivée devant chez soi.
Kotsuo : C’est vrai, ça fait du bien.
Sakura : Dit moi tu t’es relâché non ? Tu n’es plus aussi sérieux qu’il y a quelques jours.
Kotsuo : Eh bien vois-tu, j’essaye de me faire des amis.
Sakura : je vois, et on dirait que ça marche.
Kotsuo : Oui. Bon je rentre chez moi, à demain.
Sakura : A demain.

Kotsuo rentra chez lui fit vite ses devoir et commença à s’entrainer.

Kotsuo : je me demande si je m’amuserais autant demain.

Chapitre 3: Révélation

partie 1:
On retrouve notre héros 2 semaines plus tard.

Kotsuo : Au faite Kenta.
Kenta : Oui ?
Kotsuo : J’ai testé le jeu que tu m’as prêté et il est plutôt cool, j’aime bien le concept.
Kenta : Eh bien voilà, je savais que ce jeu plairait à quelqu’un.
Emishi : Pour une fois…
Kenta : Ho ça va toi…Et puis essaye le et tu verras.
Emishi : Mouais, quand Kotsuo le ramènera.
Kotsuo : Ça tombe bien puisque je l’ai. Tien prends le.
Emishi : Ok, ok.
Issey : Sinon Kotsuo, comment ça avance avec Sakura ?
Kotsuo : Que…Quoi ?!
Eiji : Aller, ça crève les yeux que vous voulez sortir ensembles.
Kotsuo : Hein ? Mais…Mais non !
Emishi : Tu ne sais vraiment pas mentir, ça se voit.
Kotsuo : Tsss…
Akira : Bon alors c’est quand que tu lui demandes ?
Kotsuo : Ça ne vous regarde pas. J’irai lui demander plus tard, à la pause de cet après-midi je pense.
Kenta : Bon enfin bref. On fait quoi aujourd’hui ?
Eiji : Et si on allait au club d’animation, ils viennent d’ouvrir et on peut y faire plusieurs choses comme un baby-foot ou d’autre truck du genre.
Kotsuo : Moi ça me tente.
Akira, Emishi, Issey, Kenta : Pareil.
Eiji : Mais bon ils ouvrent qu’à la pause de midi, et puis de toute façon ça va bientôt sonner. Vous avez quoi comme cours ? Nous on a Math.
Kenta : On a  Anglais.
Issey : Et nous c’est sport. Le prof était pas là les 2 semaines précédentes du coup on n’a pas fait sport depuis le début des cours. Tien mais j’y pense, tu peux faire sport ave ton bandage à l’œil droit Kotsuo ?
Kotsuo : Oui, oui, ce n’est pas un problème.
Issey : Ok.
Sonnerie : DRIIIIING !!
Kotsuo  et Issey: Bon à tout à l’heure les gars.
Tous : A tout à l’heure.

Issey et Kotsuo partirent en direction de la salle de Gym où Sakura les attendait.

Sakura : Vous allez être en retard si ça continue.
Kotsuo : Mais non ne t’inquiète pas.

Issey murmura à l’oreille de Kotsuo avec un rire sarcastique.

Issey : Tu lui demande ?
Kotsuo : Ho la ferme, toi.
Sakura : De quoi vous parlez tous les deux ?
Kotsuo : De…de rien.
Sakura : Bon allez sinon on finira vraiment par être en retard.

Le petit groupe se rendit dans les vestiaires pour se changer. Sakura se sépara de Kotsuo et d’Issey pour aller dans le vestiaire des filles.

Kotsuo : On est vraiment en retard en fait…
Issey : Tien elle est nouvelle la cicatrice sur tes côtes.

Kotsuo avait une cicatrice en forme de croix en bas à droite du ventre et une autre sur sa jambe gauche.

Kotsuo : Je me la suis faite en tombant d’un chemin étroit dans la petite montagne.
Issey : Ah ok.

Les 2 garçons se dirigèrent vers la grande salle où se trouvait le reste de la classe.

Professeur : Vous êtes en retard. Mais bon comme je n’étais pas là les 2 premières semaines, je tolère ce seul et unique retard.
Kotsuo : Désolé monsieur, ça ne se reproduira plus.
Professeur : Sinon Kotsuo tu ne peux pas faire sport avec ta blessure.
Kotsuo : Si, si, ne vous inquiétez pas je me suis habitué à ne plus rien voir sur le côté droit du coup je peux anticiper les mouvements pour ne pas être gêné.
Professeur : Très bien, si tu le dis je te crois.

Après ces paroles le cours commença, c’était un cours de course de hait. L’œil de Kotsuo ne le gêné pas et le cours se passa sans encombre. La pause de midi arriva enfin.

Kenta : Pouahhhh ! Les cours c’est vraiment crevant.
Issey : Tu l’as dit.
Kotsuo : Bon plus que l’après-midi et on a fini cette journée.
Eiji : Il me tarde de rentrer chez moi et de m’étaler sur mon lit.
Akira : Pourtant en te regardant en cours, on dirait que tu y es dans ton lit.

Cette phrase déclencha un fou-rire général au groupe.

Emishi : Bon vous avez fini de manger.
Tous : Oui.
Emishi : Alors on va au club d’animation.

Le groupe se rendit alors au club là-bas ils purent faire des partis de baby-foot et comme personne n’était venu, ils n’avaient pas eu besoin de le partager. Puis la pause ce fini, les cours reprirent et la pause de l’après-midi arriva.

Kotsuo : Bon je vais lui demander.
Kenta : Qu’est-ce que tu fais Kotsuo ?
Kotsuo : Je vais faire un truck je reviens.

Kotsuo s’éloigna du groupe.

Emishi : Il va enfin lui demander.
Akira : Je me demande s’il va se prendre un râteau.
Kenta : Je ne pense pas.

Kotsuo s’approcha du groupe où se trouvait Sakura.

Kotsuo : Heu…Sakura, je peux te parler en privé s’il te plait.
Sakura : Oui.

Ils s’éloignèrent du groupe vers un endroit isolé où personne ne pouvait les déranger.

Kotsuo : Heu…Sakura est ce que tu…tu voudrais sortir avec moi ?
Sakura : Ce n’est pas trop tôt ! Depuis le temps que j’attends que tu me le demande.

Kotsuo semblait déboussolé par sa réponse.

Sakura : Oui…Ma réponse est oui.

Kotsuo pris alors Sakura dans ses bras et l’embrassa.
partie 2:
Les cours s’étant terminé, chacun repartit chez lui une fois arrivé à son arrêt. Mais avant de rentrait chez elle Sakura demanda quelque chose à Kotsuo.

Sakura : Dit Kotsuo…
Kotsuo : Oui ?
Sakura : On pourrait sortir ensemble ce week-end ?
Kotsuo : Si tu veux.
Sakura : Super ! Je réfléchi à un endroit et je te le dis plus tard ok ?
Kotsuo : Ok.

Sur ces paroles chacun rentra chez lui. Une fois rentré chez lui, Kotsuo ressentit 2 grosses masses d’énergie qui rodaient au tour de la ville.

Kotsuo : J’espère que tu voudras toujours de moi d’ici ce week-end…

3 jours plus tard on retrouve Kotsuo et Sakura à la pause du matin.

Kotsuo : Dit, Sakura. La question que je vais te poser à l’air complètement débile mais répons-y franchement.
Sakura : Heu…D’accord.
Kotsuo : Si tu venais à apprendre que je n’étais pas complètement humain, est-ce que tu voudrais toujours de moi ?
Sakura : C’est vrai qu’elle est bizarre t’as question. Mais bon comme tu me l’as demandé, je vais y répondre franchement. Tant que tu restes comme tu es actuellement, je ne te rejetterais pas.
Kotsuo : Hum…J’ai bien fait d’essayer…

Il disait ça avec un grand sourire tout en retirant le bandage qu’il avait à l’œil droit, laissant apparaitre un cicatrice en forme de trait partant du milieu de son front, jusqu’au milieu de sa joue.

Sakura : Qu’est-ce que tu fais ? Pourquoi tu retires ton bandage…Ho comment tu t’es fait ça ?
Kotsuo : Le bandage…Je n’en ai plus besoin, et pour la cicatrice je t’expliquerais plus tard.
Sakura : Heu…D’accord. C’est bizarre, il est devenu un peu différent. Mais bon il va m’expliquer tout ça donc je ne vais pas m’embêter à réfléchir à ça.

La sonnerie retenti et la matinée se passa normalement jusqu’à la pause de midi.

Alarme : DRIIIIINNNNG !
Kenta : Tien ? C’est quoi cette alarme ?
Surveillant : ALLEZ TOUS SOUS LE PREAU VITE.

Les élèves s’exécutèrent en se posant des questions.

Sakura : Aller, vient Kotsuo on doit aller sous le préau.
Kotsuo : Vas-y  je te rejoins.
Sakura : Mais non, on y va ensemble.
Kotsuo : Vas-y vite.

Une fois ça phrase fini, quelque chose arriva vers Kotsuo et Sakura. Tous les autres élèves s’étaient réfugiés sous le préau. Une fois la fumée de l’impact sur le sol dissipée, on pouvait apercevoir une sorte de monstre à forme humaine avec des écailles.

Sakura : Qu’est-ce que c’est que ça ?
Kotsuo : Ne t’inquiète pas, je suis là pour te protéger.
Monstre : Ha, ha, ha ! Qu’est-ce qu’un simple humain pourrait faire contre moi, hein ?

Il projeta Kotsuo sur un mur à sa droite et commençait à s’approcher de Sakura.

??? : Laisse-là tranquille sale monstre !!

Tous regardèrent en direction du son. On pouvait voir un homme qui sortait de la fumée produit par l’impact de Kotsuo sur le mur, vêtu d’une cape qui recouvrait tout son corps avec un col remontant jusqu’au milieu du visage, visage qui était caché par une capuche.

Monstre : Qui t’es toi au juste toi ?
??? : J’ai encore oublié d’enlever la capuche
Emishi : Cette voix c’est…
Sakura : KOTSUO !!!

L’homme retira ça capuche

Kotsuo : Bingo !
Monstre : Toi mais je croyais que je t’avais pulvérisé contre le mur.
Kotsuo : Il ne faut pas se fier aux apparences.

En disant ça il s’était rapproché de Sakura, l’avait prise dans ces bras et l’avait emmené sous le préau.

Monstre : Rapide…
Sakura : Mais comment ?
Kotsuo : je t’expliquerais plus tard…Mais avant…

Kotsuo était déjà réapparu près du monstre et lui donna un uppercut qui l’envoya plusieurs mètres au-dessus de lui, il se retourna ensuite vers ses camarade de classe.

Kotsuo : Ne vous inquiété pas, vous êtes protégé par une barrière d’énergie qui empêchera le monstre de vous approcher.

Le monstre arriva à toute vitesse sur Kotsuo, point en avant. Mais celui-ci l’arrêta ce qui causa un choc qui forma un petit cratère autour de lui. Kotsuo envoya son ennemie loin dans les airs.

Kotsuo : Ô grand dragon, prête-moi ta puissance afin que je terrasse mon ennemie. Apparaît Drakfire !

Un petit cercle de feu apparut et Kotsuo y saisit quelque chose à l’intérieur : un katana.

Kotsuo : AHHHHHHHH !

Kotsuo avait l’air de concentrer son énergie et ces cheveux se dressèrent sur sa tête, ses yeux devinrent bleus et une aura jaune apparu autour de lui.

Akira : Pas possible, je n’en crois pas mes yeux ! Un super saiyen ?
Kotsuo : Ne vous inquiété pas je vous expliquerai tout.

Le katana de Kotsuo s’enflamma et en une fraction de seconde il était devant son adversaire et le trancha en deux, celui-ci fut entièrement consumé par les flammes du katana.

Kotsuo : Montre-toi !!! Je sais qu’il n’était pas seul et vu la différence d’énergie que j’ai ressenti tu dois être son chef alors montre-toi !
??? : Bien, bien. Tu es plus fort que je ne le pensais.
Kotsuo : Comment t’appel tu ?
Draïknire : je me nomme Draïknire.

Kotsuo fit disparaitre sont sabre puis recommença à concentrer son énergie et pris la forme d’un super saiyen de niveau 4.

Kotsuo : J’ai vu ton avis de recherche, tu es assez costaud pour que j’ai besoin d’utiliser le niveau 4.
Draïknire : Vu ta transformation tu dois être un Saiyen.
Kotsuo : Pas complètement. Tu vas vite comprendre vu que j’ai décidai d’en finir vite.

Kotsuo se téléporta devant son ennemi lui mis un coup qui le projeta loin dans les airs et se re-téléporta au sol et pris une pose pour exécuter une technique.

Kotsuo : Ka...Mé…Ha…Mé…

Une boule d’énergie commença à ce formé entre ses mains.

Akira : Ce n’est pas possible comment ça peut exister ?
Kotsuo : HAAAA !!!!!!!!

Il relâcha la boule d’énergie et un énorme rayon jaillit de ses mains se dirigent droit sur son adversaire.

Draïknire : Impossible ! Le guerrier légendaire s’est déjà réincarné ?!

Il fut complètement désintégré par cette attaque. Kotsuo était de dos à ces camarades.

Kotsuo : Maintenant si vous ne voulez plus de moi je comprendr…

Kotsuo se retourna et, avant de pouvoir finir se phrase, Sakura bondit dans ces bras.

Sakura : Ouah ! T’es encore plus impressionnant que je ne le pensais. Et ne t’inquiète pas, je ne te laisserais pas même si tu as des pouvoir bizarre.
Issey : Nous non plus on ne te laissera pas. Après tout, tu es notre ami.
Toute la bande : C’est claire !
Kotsuo : Je vous remercie, vous tous.
Sakura : Par contre tu nous dois quelques explications non ?
Kotsuo : Oui, mais avant ça…Clac !

Kotsuo claqua des doigts et tous les dégâts du combat avaient disparu.
partie 3:
Kotsuo et sa bande s’assaillirent autour d’une table et tous les autres élèves n’étaient pas loin pour écouter l’histoire de Kotsuo.  

Kotsuo : Bon ça va être long…Je vais commencer pas ce que je suis vraiment. En réalité je suis la réincarnation d’un guerrier légendaire qui vivait autrefois sur une autre planète et qui se réincarne pour détruire son frère jumeau, Omatsu. Celui-ci a pour but de contrôler l’univers. En gros j’ai le corps d’un humain et l’âme d’un extra-terrestre. C’est à cause de ça que j’ai dût me séparer de ma famille. C’est Hertone qui m’a recueilli car il devait m’aider à éveiller et contrôler mes pouvoirs.  
Sakura : Mais alors pourquoi tu ne te souviens pas de ta famille, tu m’as dit qu’il t’avait recueilli vers 6-7 ans ?
Kotsuo : C’est parce que cette partie de ma mémoire est scellé.
Sakura : Ok.
Kotsuo : Maintenant je vais parler de mes pouvoirs. Mais avant ça, oui c’est bien le vrai Kaméhaméha que j’ai utilisais. 2 mangas raconte une partie de mes pouvoir : Dragon ball Z et Naruto parce que des habitant de la planète d’origine du guerrier légendaire on dût venir sur terre et ont raconté des histoires sur certain des aspects des pouvoir de celui-ci. Donc mes pouvoirs sont très similaires à ceux de ses 2 mangas. Pour DBZ, je peux me transformer en super saiyen et envoyer des boules d’énergie plus ou moins puissantes, mais je ne peux faire aucune des techniques spéciales, à part le Kaméhaméha. Et pour Naruto, je peux utiliser les 5 éléments et les techniques qui vont avec, je peux aussi utiliser des pupilles spéciales comme le Sharingan et le Byakugan mais je n’ai le choix qu’entre l’une des deux et j’ai choisi le Sharingan et je ne peux pas faire d’invocation car elles n’existent que dans le manga, enfin je peux en faire 2 mais elles sont spéciales et l’une d’elle n’est pas terminé.
Kenta : Pourquoi t’as choisi le Sharingan ?
Kotsuo : Parce qu’il est plus adapté à ma manière de combattre.  Et le plus important c’est qu’un seul des 9 démons à queux existe et c’est Kyubi de son vrai nom Kurama et il est scellé en moi mais il n’est pas méchant. En fait au fur et à mesure des réincarnations il s’est familiarisé avec son hôte et est devenue gentil. De plus je travaille à créer un sceaux qui permettrait de l’invoquer sous une petite forme.
Issey : Et pour la deuxième invocation ?
Kotsuo : Ca je vais vous le montrer.
Eiji : T’as pas peur qu’on le voit depuis l’extérieur ?
Kotsuo : Non. J’ai installé un tas de barrière qui permettent de ne pas être vu par des personnes normal depuis l’extérieur. Et aussi, tant que j’y suis, quand vous sortirez du collège vous ne pourrais parler de mes pouvoirs à personnes. Bon maintenant venez dehors que je vous montre mon invocation. Au faite vous croyez au dragon ?
Tous : Non.

Kotsuo eu un petit rire. Tous les élèves se dirigèrent vers la cours où Kotsuo avait fait apparaitre 4 clones qui s’était positionné à 2 mètre autours de lui formant ainsi un cercle. Il se trouvait donc au centre de ce cercle et avait fait apparaitre son katana qu’il avait planté dans le sol. Il commença à réciter quelque chose.

Kotsuo : Ô roi dragon scellé, retrouve t’as forme d’origine pour un court laps de temps et honore nous de ta présence !

Les clones posèrent les mains sur le sol et un étrange symbole apparut sur le sol, Kotsuo s’éloigna de son katana qui commençait à briller tous furent illuminés par la lumière et une fois qu’ils purent à nouveau voir, ils aperçurent une immense silhouette  près d’eux : c’était un dragon. Il était grand, rouge, avait 4 pattes, qui étaient au sol, et 2 grandes ailes.

Akira : Impossible, il y a vraiment un dragon ?!
Drakfire : Kotsuo je t’ai déjà dit que tu n’avais pas besoin de toutes ces paroles pour m’invoquer, et puis…où sommes-nous ?
Kotsuo : Eh bien, Drakfire, il fallait bien faire bonne impression devant tout le monde. Tout le monde je vous présente Drakfire le roi dragon !
Drakfire : J’aurais dût m’en douter vu que tu m’as invoqué pour tranchez un ennemie.
Kotsuo : He oui. Bon sinon pour son histoire, c’était le roi de sa planète  mais sa race fut exterminer par Omatsu à l’époque du premier guerrier légendaire. Celui-ci l’avait trouvé à l’agonie et avait décidé d’utiliser une technique interdite pour le sceller afin de lui sauver la vie.
Sakura : Et elle consiste en quoi cette technique ?
Kotsuo : Elle scelle le corps d’un être vivant dans une arme lui donnant une partie des pouvoir de la personne scellé. Cela rend la personne scellé immortelle, tant que l’arme n’est pas totalement désintégré l’hôte survie, mais si l’arme se fait, par exemple, coupé en deux, l’hôte reçoit la même blessure et si l’arme est réparé, il redevient normal mais perd de la puissance. Donc cette technique pouvait aussi bien servir pour sauver des vies ou une race, que pour torturer des gens pour l’éternité, c’est donc pour cette raison qu’elle a été interdite.
Sakura : Je vois, c’est terrible, désolé pour votre peule Drakfire.
Drakfire : Ne le sois pas, cela s’est produit il y a trop longtemps pour que tu en sois triste. Mais attend tu ne serais pas la petite amie de Kotsuo ? Et vous, n’êtes-vous pas ses meilleurs amis ? Si c’est le cas vous n’avez pas besoin de me vouvoyer, les amis de Kotsuo sont mes amis.
Kotsuo : Je discute souvent avec lui et Kurama…
Drakfire : Bon je vais devoir y aller, la technique d’invocation va bientôt se terminer.
Kotsuo : Très bien, nous on va bientôt reprendre les cours aussi. A plus mon amis
Drakfire : A bientôt.
Sakura : Au revoir Drakfire
La petite bande : A plus !

Drakfire disparu en laissant de la fumée derrière lui.

Kotsuo : Et pour finir…Beaucoup de mes ennemis risquent de venir ici pour essayer de me vaincre. Mais je vous promets de mettre ma vie en jeu s’il le faut pour que personne ne soit blessé. Donc tant qu’aucun ennemis ne vient, les cours seront normaux et même après l’arrivé de l’un d’eux, quand il sera battu les cours reprendront comme si de rien n’était. Je sais que ce que je vous demande est assez compliqué à faire après l’apparition d’extra-terrestre mais il faudra faire ainsi.

Personne ne répondit et tous avaient l’air d’accord avec Kotsuo. Puis la journée se fini et Kotsuo et Sakura arrivèrent devant chez eux.

Sakura : Dit…Est-ce que tu peux venir chez moi un peu STP, j’aimerais parler encore un peu avec toi de ce qui s’est passé aujourd’hui et d’autre chose.
Kotsuo : Ok.

Les deux ados rentrèrent alors dans la maison de Sakura et allèrent s’assoir à la table du salon.

Sakura : Dit-moi comment tu fais pour changer de vêtement si vite ?
Kotsuo : *soupir* C’est un équipement spécial de combat qui est fait dans un matériau très résistant pour qu’il ne soit pas désintégré après une attaque. Et il est lié à moi ce qui fait que je peux m’en équiper à m’importe quel moment mais je ne peux faire ça qu’avec ces vêtements.
Sakura : Ok. Plus sérieusement j’ai quelque chose de plus important à te demander.
Kotsuo : Ah bon ? Vas-y dit moi.
Sakura : Est-ce qu’on pourrait habiter ensemble ?
Kotsuo : Que…Que…Quoi ?!
Sakura : Et bien on habite tous les deux seul, à côté et on sort ensemble donc je me demandais si on ne pouvait pas habiter ensembles. Mais si ça te déranges ce n’est pas grave.
Kotsuo : Non ce n’est pas ça, au contraire ça me rend heureux de penser que je n’habiterais plus seul. Mais c’est tes parents, ils ont acheté cette maison pour toi, moi je ne peux pas quitter la mienne et puis ils ne seront pas forcément d’accord.
Sakura : Pour la maison, pour eux, c’est plus une maison de vacances donc il suffirait de s’en occuper de temps en temps et pour leur accords…Ils viendront samedi pour en juger par eux même, ils repartiront ensuite.
Kotsuo : Ok…Mais ils viennent spécialement pour ça ?
Sakura : Oui, ils ne sont pas très loin et on leur week-end.
Kotsuo : Et pour le nôtre de week-end ?
Sakura : Leur trajet est long donc ils repartiront tôt le matin donc on aura le dimanche.
Kotsuo : Ok, mais je devrais tous leur dire pour mes pouvoirs.
Sakura : C’est toi que ça regarde. Pour le moment on fait comme d’habitude, chacun chez lui.
Kotsuo : Ok, à demain.
Sakura : A demain.

Kotsuo rentra chez lui et se rendit dans un endroit secret.

Kotsuo : Je ne peux pas changer de maison sinon comment je ferais pour mon labo souterrain.

Chapitre 4: Un bon week-end

partie 1:
Le samedi arriva et Kotsuo s’apprêtait à toquer à la porte de chez Sakura pour y rencontrer les parents de celle-ci.

Kotsuo : J’espère que tout va bien se passer.
Toc, toc, toc

Un homme d’une quarantaine d’années vint ouvrir la porte. Il était grand avec des cheveux courts et des yeux bleus.

Homme : Bonjours, tu dois être Kotsuo ? Moi je suis Tashiba Susuki, le père de Sakura.
Kotsuo : Enchanté de faire votre connaissance M. Susuki.
Tashiba : Ne sois pas si formel.
Kotsuo : Si je ne l’étais pas se serait vous manquez de respect monsieur.
Tashiba : Au moins tu es poli. Viens entre, je vais te présenter ma femme Asuka Susuki.

La mère de Sakura est une femme très jolie d’un peu moins de 40 ans, avec les mêmes cheveux et les mêmes yeux que sa fille.

Asuka : Bonjours Kotsuo, je suis la mère de Sakura. Heureuse de faire ta connaissance.
Kotsuo : De même.
Sakura : Salut Kotsuo.
Kotsuo : Bonjours Sakura.
Tashiba : Bien et si tu nous parlais de toi maintenant.

Kotsuo raconta toute son histoire de sa vie personnelle à ses pouvoirs. Il montra quelques-uns de ses pouvoirs pour prouver ce qu’il disait aux parents de Sakura, celle-ci approuvé pour leur certifier que tout était vrai.

Kotsuo : J’ai décidé de tout vous dire et de ne pas vous mentir pour que votre jugement de moi ne soit pas faussé.
Tashiba : Et bien c’est vrai que ça fait un choc. Mais je veux savoir une chose.
Kotsuo : Laquelle ?
Tashiba : Est-ce que tu peux me certifier que tu protégeras toujours ma fille ?
Kotsuo : Je le ferais au péril de ma vie s’il le faut et même si devais mourir au combat je trouverais un moyen pour placer une barrière qui empêchera votre fille de ce faire attaquer, je vous le promets. Mais ne vous inquiétez pas je ne compte pas mourir si facilement.
Tashiba : Très bien puis-je te poser une dernière question ?
Kotsuo : Oui.
Tashiba : Comment t’es-tu fait cette cicatrice ?
Kotsuo : Ah oui c’est vrai je n’en ai pas parlé. C’est une sorte de stigmate, plus clairement c’est une cicatrice que l’une des précédentes réincarnations s’est faite. J’en ai 3 autres comme ça.

Kotsuo montra toutes ces cicatrices.

Kotsuo : Les blessures les plus marqué qu’ont subis les précédentes réincarnations réapparaisse sur le corps suivant.
Tashiba : Je vois…Bien maintenant je vais te demander de sortir un peu pour que ma femme, ma fille et moi discutions un peu.
Kotsuo : D’accord.

Kotsuo s’exécuta et sorti de la pièce. La petite famille se rassembla autour de la table pour discuter.

Asuka : C’est un garçon assez spécial que tu nous as trouvé.
Sakura : Dit pas ça maman ce n’est pas gentil.
Tashiba : Quoi qu’il en soit maintenant je veux savoir pourquoi tu veux être avec lui.
Sakura : Eh bien…Je ne sais pas trop, quand je suis avec lui je sais qu’il ne peut rien m’arriver, je suis aussi très heureuse et puis il est très gentil.
Asuka : Je le trouve assez intéressant…Il peut très certainement t’attirer de gros ennuie mais je pense qu’il est assez fort pour te protéger et à t’entendre parler j’ai l’impression que tu l’aime énormément.
Tashiba : J’ai la même impression et puis ça réponse tout à l’heure ma satisfait, pour moi il est digne de confiance. Je t’autorise donc à habiter avec lui.
Asuka : Je suis du même avis.
Sakura : C’est vrai…Vous êtes géniaux !

Tashiba appela alors Kotsuo pour lui donner son verdict.

Tashiba : J’autorise ma fille à habiter avec toi.
Kotsuo : Vraiment ? Merci beaucoup !
Tashiba : Mais il y a quelques conditions. La première c’est que tu tiennes ta promesse. Et la deuxième c’est que si vous n’habitez pas dans cette maison, je veux qu’au moins vous veniez l’entretenir de temps en temps.
Kotsuo : Très bien, je respecterai à la lettre ces conditions.
Asuka : Bon maintenant que c’est réglé, si nous amenions les affaires de Sakura chez Kotsuo.
Sakura : Bonne idée maman.

Les 2 filles allèrent préparer les affaires et Tashiba retint Kotsuo pour lui parler d’une dernière chose.

Tashiba : Je rajoute une condition que je ne voulais pas dire devant les filles. Ne fais jamais rien de douteux ou de déplacé à ma fille.
Kotsuo : Ne vous inquiétez pas monsieur jamais je ne ferais ce genre de chose.
Tashiba : Je disais ça parce que je sais que tu as les moyens de le faire.
Kotsuo : Je ne ferais jamais ça parce que c’est grâce à votre fille que j’ai retrouvé le sourire. Pour tout vous dire, dans ma tête, vivre avec Sakura signifie avoir le début d’une famille.
Tashiba : Je me demande pourquoi j’ai pensé à ça…
Kotsuo : Vous êtes son père, c’est normal de s’inquiété de ce genre de chose pour sa fille.

Après ces mots Sakura et sa mère étaient revenues avec une caisse chacune qui était remplie de vêtement.

Asuka : Au faite j’y pense, mais comment allez-vous faire pour l’argent ?
Kotsuo : Ne vous inquiété pas, les ennemis que je combats ont souvent une prime sur leur tête et convertit en argent de la Terre, ça fait énormément. Rien qu’avec la prime du dernier que j’ai combattu j’ai gagné plus de 2 millions et ce n’est qu’une des plus faibles prime.
Tashiba : Je vois, vous n’avez même pas besoin d’aide financière. Bon tant que nous y sommes pourquoi ne pas manger tous ensembles ce soir.
Tous : Bonne idée !
Asuka : Je ferai la cuisine.
Kotsuo : Si ça ne vous dérange pas, je voudrai vous aider.
Asuka : Comme tu vis seul, tu dois souvent cuisiner, j’aimerais bien savoir comment tu cuisine.
Sakura : Ma mère est un vrai cordon bleu.

Après ça tout le monde se mit au travaille pour amener les affaires de Sakura chez Kotsuo. Puis l’heure du repas arriva et Asuka et Kotsuo se mirent à cuisiner.

Sakura : Maman, papa. Je peux vous dire quelque chose SVP
Parents : Quoi ?
Sakura : Comme Kotsuo se dépense beaucoup pendant ses combats et ses entraînement, il mange super vite, ou plutôt il engouffre sa nourriture donc ne pensez pas qu’il est malpoli.
Asuka : Je vois, bon ce n’est pas très grave.

La cuisine fini, le repas commença.

Asuka : Kotsuo a fait l’entrée et moi je plat principal.

Tous mangèrent très vite l’entrée.

Sakura : Ouah ! L’entrée était super bonne, il cuisine aussi bien que toi maman.
Tashiba : Sur ce coup je suis d’accord avec ma fille.
Asuka : C’est vrai.
Kotsuo : Merci.

Ils attaquèrent alors le plat principal. Qu’ils mangèrent aussi vite que l’entrée.

Kotsuo : C’est vraiment délicieux Mme. Susuki. Je n’ai jamais mangé un plat aussi bon.
Asuka : Merci pour le compliment.
Tashiba : Bon maintenant il est l’heure, on doit partir très tôt demain donc vous pouvez rentrer chez vous les enfants.
Sakura : Encore merci papa, maman.

Après s’être dit au revoir Kotsuo et Sakura rentèrent tous les deux chez Kotsuo pour passer leur première nuit ensemble.
partie 2:
Ils rentrèrent donc dans la maison.

Kotsuo : On a posé les affaire sur la table donc tu peux toujours choisir ta chambre, j’en ai 4, 3 en retirant la mienne.
Sakura : Mais je dors avec toi après tout on est ensemble non ?
Kotsuo : T’es vraiment sûr ?
Sakura : Oui. Et puis pourquoi t’as autant de chambre ?
Kotsuo : C’est Hertone qui, quand il a acheté la maison, a pensé que ma famille reviendrait un jour donc il a prévu 4 chambres au cas où j’ai aussi des frère et sœur.
Sakura : Je vois…J’aimerais bien le rencontrer un de ces jours, Hertone.
Kotsuo : Il doit passer de temps en temps donc tu vas certainement pouvoir le voir. Bon allons-nous coucher après avoir rangé tes affaires. La salle de bain est ici, pour que tu te changes et les toilettes son là-bas.

Après avoir tout rangé Sakura et Kotsuo partirent se coucher.
Le lendemain matin Kotsuo se réveilla en premier et la première chose qu’il aperçut fut le visage de Sakura encore endormie.

Kotsuo : C’était bien réel, je ne suis plus tous seul…

Kotsuo eut un grand sourire puis Sakura se réveilla.

Kotsuo : Bien dormie ?
Sakura : Très bien et toi ?
Kotsuo : C’est la meilleure nuit de ma vie. Au fait j’ai quelque chose à te montrer.
Sakura : Ah bon ? C’est quoi ?
Kotsuo : Tu verras tout à l’heure, pour l’instant faudrait peut-être se lever.
Sakura : Oui t’as raison.

Ils se levèrent alors et prirent ensuite leur petit déjeuné.

Sakura : Alors, que voulais-tu me montrer ?
Kotsuo : Tu vas voir, suis moi.

Sakura suivit alors Kotsuo jusqu’à leur chambre puis Kotsuo ouvrit un placard et fit apparaitre un interrupteur caché. Il appuya dessus et une sorte d’ascenseur apparut. Ils prirent alors cet ascenseur qui descendit alors jusque dans une pièce géante remplie de machine et de bien d’autre chose.

Sakura : Mais qu’est-ce que c’est que tout ça ?
Kotsuo : La raison pour laquelle je ne pouvais pas changer de maison.
Sakura : Mais encore ?
Kotsuo : C’est un endroit qui me sert à faire des recherches et à m’entrainer.
Sakura : Des recherches ? Sur quoi ?
Kotsuo : Sur des tas de choses. Comme par exemple des remèdes contre des maladies incurables. Sur d’autres planètes il existe déjà des remèdes mais pour les fabriquer il faut des ressources qui n’existe pas sur la Terre et donc j’essaye de trouver un moyen de reproduire les mêmes effets mais avec les ressources de la Terre.
Sakura : Je vois…Tu fais quoi d’autre ?
Kotsuo : Je crée et améliore différentes choses. Comme une machine qui sert à communiquer entre planète, j’essaye de la réduire pour faire rentrer son système dans un objet de la taille d’un téléphone portable.
Sakura : Et t’as réussi ?
Kotsuo : Oui, mais ce n’est encore qu’un prototype.
Sakura : Montre-moi.
Kotsuo : Tu l’as déjà vu plusieurs fois, c’est mon portable.
Sakura : Ok.
Kotsuo : Et ici j’ai une salle d’entrainement spécial. Je me suis inspiré de celle de DBZ mais elle est un peu différente, 1h à l’extérieur  vaut 1 semaine dedans et on ne peut y rentrer que 4h maximum par semaine.
Sakura : Tu ne peux pas booster plus ?
Kotsuo : Si je le fait le système surchauffe trop vite et tout se détraque. Mais ce que cette salle me permet de faire et suffisant parce qu’en 1 semaine je peux avoir 1 mois d’entrainement donc si je veux je peux passer un après-midi dedans et le reste de la semaine je ne fais que des petits entrainements d’une heure à l’extérieur.
Sakura : Vu comme ça…
Kotsuo : Bon avec tout ça on n’a pas vu le temps passer et il est déjà midi passer alors allons manger et ensuite on pourra sortir.
Sakura : D’accord.

Ils sortirent du labo et Kotsuo prépara à manger. Puis après un bon repas ils sortirent.

Kotsuo : Au fait c’est toi qui devais choisir ce qu’on allait faire, non ?
Sakura : Oui. Il un film d’horreur qui passe ce soir au cinéma on pourrait aller le voir, il passe à 22h. En attendant on pourrait se promener dans tout le village.
Kotsuo : Bonne idée.

Kotsuo et Sakura se promenèrent donc dans tout le village. Ils allèrent au stade, firent un tour dans la médiathèque et se reposèrent dans un petit parc. Puis l’heure du film arriva.

Sakura : HAAAA !
Kotsuo : Ne crie pas aussi fort sinon c’est de toi que les spectateurs vont avoir peur.
Sakura : Je n’y peux rien, ce film fait trop peur.

Sakura se blottie alors sur Kotsuo, celui-ci avait un grand sourire aux lèvres en la regardant. Puis le film se fini.

Sakura : Il faisait vraiment peur ce film.
Kotsuo je te rappel que c’est toi qui l’as choisi.
Sakura : Eh bien je regrette.
Kotsuo : Bon ce n’est pas grave, rentrons maintenant demain on a cours.
Sakura : Tu as raison.

Ils rentrèrent alors, mangèrent un petit bout avant d’aller se coucher.

Chapitre 5: La puissance du renard

partie 1:
Le lendemain matin toute la bande se retrouva au collège.

Kenta : Kotsuo. L’autre jour tu nous as dit que t’avais un démon en toi, Kurama je crois, tu pourrais nous le montrer ?
Kotsuo : Tien pourquoi cette question d’un coup ?
Kenta : Je ne sais pas…Comme ça.
Kotsuo : Pour le moment je ne peux pas vous montrer sa forme réelle, mais je peux faire autre chose.

Kotsuo ferma les yeux, quand il les rouvrit ils étaient devenus rouge et la pupille ressemblait à celle d’un renard.

Kurama : Salut moi c’est Kurama. Kotsuo m’a dit que vous vouliez me voir ?
Kenta : Hein mais que…
Kurama : On a échangé nos personnalités, d’habitude je dors bien sagement au fond de son esprit mais quand on veut on peut changer de place ce qui me permet de parler avec des gens réel.
Kenta : Je vois, donc on ne peut vraiment pas te voir sous ta forme réelle ?
Kurama : Pas pour le moment, mais Kotsuo travail à une invocation pour que je puisse apparaitre sous ma vrai forme mais avec une plus petite taille.
Emishi : Ok. J’ai une petite question. Comment tu as fait pour finir scellé ?
Kurama : A l’époque du premier guerrier légendaire je n’étais qu’un monstre qui ravageait tout sur son passage et qui voyageait de planète en planète. Un jour les habitants de sa planète d’origine ont créé une technique pour me sceller mais personne ne voulait de moi en lui.
Issey : Et là il est apparu pour se porter volontaire, je me trompe ?
Kurama : Effectivement.
Akira : Mais tu dis qu’à cette époque-là tu ne faisais que tout détruire sur ton passage, pourquoi n’essaye-tu pas de sortir pour recommencer ?
Kurama : Parce que j’ai voulu savoir.
Eiji : Hein ?
Kurama : Lorsqu’il est apparu pour que je sois scellé en lui il a dit une phrase qui m’a longtemps interrogé.
Sakura : C’était quoi cette phrase
Kurama : « Te sceller et t’héberger en moi ne sera pas un fardeau, ni une gêne. Je t’accepte comme tu es. » Cette phrase m’a troublé et j’ai voulu voir comment avancerai les choses. Et puis au fur et à mesure de ses réincarnation, tous m’accepté et étaient près à devenir amis avec moi et se fut le tour de Kotsuo.
Kenta : Que veux-tu dire par là ?
Kurama : Sa ressemblance, tant bien par le physique que par la façon de penser,  avec le premier ma tellement frappé que toute ma haine et ma rage disparut d’un coup et nous sommes devenus de très bon amis.
Kenta : Ouah ! Elle est cool cette histoire. En tout cas t’as bien fait de devenir gentil parce que comme ça t’es plutôt cool.
Kurama : Merci.
Kotsuo : Je crois que c’est bon. Maintenant tu sais que d’autre à part moi sont près à t’accepter.
Kurama : Oui je vois ça…Bon on ré-échange. Je vous laisse avec Kotsuo.
Kotsuo : Alors plutôt cool le renard non ?
Kenta : C’est claire.
Sonnerie : DRIIIIIIIINNG !
Akira : Tien, ça sonne déjà ?
Kurama : Tu l’as sentit ?
Kotsuo : Oui, je pense que je vais avoir besoin de toi cette fois.
Kurama : Tu peux compter sur moi.

Plus tard, pendant la pause de midi, l’alarme retentie. Tous les élèves se mirent à l’abri, tous sauf un, Kotsuo. Il avait revêtu sa tenue de combat et attendait son adversaire.

??? : Tu es le guerrier légendaire si je ne m’abuse.
Kotsuo : Les nouvelles vont vite on dirait, mais appelaient moi par mon nom : Kotsuo.
Zorguen : Comme tu voudras, moi c’est Zorguen.
Kotsuo : Je sais j’ai vu ton avis de recherche et je sais aussi comment tu combats, donc pas de surprise désolé.
Zorguen : Tu es très bien informé on dirait, bien alors commençons.
Kotsuo : C’est parti !

Kotsuo commença à se concentrer mais cette fois-ci il ne se transforma pas en super saiyen. Ces vêtements prirent alors une aura jaune-orangé  comme s’ils s’enflammaient et t’étranges symbole apparurent sur son corps.

Kotsuo : Chakra amplifié mode 1
Zorguen : Alors tu héberge vraiment le démon Kyûbi.
Kotsuo : Son vrai nom n’est pas Kyûbi, mais Kurama. Tâche de le retenir.

Kotsuo se déplaça à une vitesse extraordinaire vers son ennemis, celui-ci évita e coup temps bien que mal mais une main de chakra apparut et l’attrapa. Puis dans son autre main, Kotsuo prépara une sphère de chakra, aidait de 2 mains de chakra qui étaient positionnées autour de la sphère pour bien former l’attaque.

Kotsuo : RANSENGAN !

Kotsuo approcha à toute vitesse l’attaque vers son adversaire. Celui-ci fut propulsait vers le sol en tournoyant sous l’effet de rotation de la technique. Zorguen se releva, mais pendant ce temps Kotsuo avait préparé une technique similaire en forme de shuriken, puis il la lança sur son adversaire.

Kotsuo : RANSENSHURIKEN !

Zorguen évita l’attaque, mais celle-ci se mit à grossir au point de former un dôme de chakra et Zorguen fut pris dedans. Il réussit à survivre à cette attaque en activant une barrière. L’attaque ne lui causa que peu de dégâts.

Kotsuo : Plutôt tenace. Et si on devenait sérieux. SHARINGAN !

Les yeux de Kotsuo devinrent rouge, au centre de chaque œil il y avait un point noir avec 3 virgules un autour.

Zorguen : Très bien. Double lance foudroyante.

2 lances de foudre apparurent dans chacune des mains de Zorguen, il les envoya droit sur Kotsuo avec une très grande vitesse mais celui-ci les évita sans difficulté.

Zorguen : LE TOMBEAU DU DIEU DES ENFERS !

Une matière sombre entoura Kotsuo et il fut en fermé dans une sorte de cube noir.

Kotsuo : chakra de Kurama mode 2, 6 queues.

Le sharingan et le mode de chakra amplifié de Kotsuo se désactivèrent pour laisser place à du chakra rouge qui entoura Kotsuo et pris un forme de renard à 6 queues. Il balaya le terrain avec ses queues, cela eut pour effet de briser le tombeau.

Zorguen : Comment ?
Kotsuo : Tu m’as sous-estimé et tu as cru que se tombeau suffirait, mais j’ai plus d’un tour dans mon sac. Voici le chakra de Kurama mode 2. Maintenant je vais en finir avec toi.

Kotsuo mit ses 6 queues devant son visage forment alors un cercle, puis ouvrit la bouche. Une sphère noire se mit alors à grandir et il la lança sur son adversaire.

Kotsuo : BIJÛDAMA !

Zorguen se prit la sphère de plein fouet, elle l’amena dans les airs et explosa créant une grosse onde de choc. Zorguen fut littéralement désintégré. Le combat fini, Kotsuo repris sa forme normal et parti rejoindre ses amis.

Kotsuo : Vous ne pouvez pas voir la forme réelle de Kurama mais vous pouvez voir une partie de sa puissance.
Kenta : Parce que tu n’étais pas à fond ?
Kotsuo : Kurama possède 9 queues, je n’en ai déployé que 6.
Eiji : Je n’ose même pas imaginer ce que ça donne à 100%
Sakura : Tu ne cesseras jamais de nous étonner.
Kotsuo : Pourquoi je le ferais.

Tous éclatèrent de rire.


Dernière édition par Lorstrike le Mer 9 Oct - 12:48, édité 11 fois
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Aeonfist le Mer 4 Sep - 17:51

D'accord, cette histoire m'a l'air super, j'attends la première partie avec impatience Smile
avatar
Aeonfist
King Ananas
King Ananas

Messages : 1096
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 16
Localisation : CotCOOT ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Mer 4 Sep - 17:53

Par contre elle est écrite d'un façon assez spécial, mais bon tu verra bien samedi ^^

Je ne peux plus mettre de message dans le premier post donc je vais continué l'histoire ici ^^

Chapitre 5: La puissance du renard

partie 2:
Plus tard dans la journée.

Kenta : Dis Kotsuo, pourquoi tu n’utilises pas le pouvoir de Kurama et les pouvoirs des saiyens en même temps ? Tu pourrais être surpuissant.
Kotsuo : Si j’utilise la pleine puissance de Kurama avec celle des saiyens, je créerais un déséquilibre et mon corps pourrait être endommagé, au mieux je peux faire apparaitre des bras de chakra. Mais quand je suis en super saiyen je peux utiliser des techniques de chakra ou alors je peux utiliser le sharingan.
Kenta : Dommage, t’aurais pu être invincible comme ça.

A la fin de la journée tous étaient rentré chez eux, Kotsuo et Sakura prirent alors leur repas et discutèrent.

Sakura : On dirait qu’on n’a rien à craindre des ennemis que tu affrontes.
Kotsuo : Pourquoi tu dis ça ?
Sakura : Bin pour le moment tu n’as jamais utilisé 100% de ta puissance donc j’en déduis qu’il n’y a personne d’assez fort pour te battre.
Kotsuo : C’est juste que c’est inutile que j’utilise toute ma force quand il n’y en a besoin.
Sakura : Pourquoi ça ?
Kotsuo : Si j’utilise toute ma force je peux plus facilement me faire repérer par des ennemis très puissance et donc augmenter les chances de vous mettre en grand danger.
Sakura : Je vois. Bon changeons de sujet. Tu m’as dit que Hertone devait passer dans pas longtemps, alors est-ce que tu sais quand exactement ?
Kotsuo : Ah oui c’est vrai, il doit venir demain je crois.
Sakura : C’est vrai ?! Dans ces cas-là, si on organisé une petite sortie ?  
Kotsuo : Non Hertone déteste ce genre de chose, il préfère rester au calme.
Sakura : Oh...Je vois. Mais je peux au moins lui faire un bon repas ?
Kotsuo : Ça oui ! Il est comme moi, il adore manger.
Sakura : Super ! Je vais vous préparer un festin.
Kotsuo : J’ai trop hâte.

Le lendemain, après une longue journée de cours, Kotsuo et Sakura rentrèrent. Et Sakura se mit à préparer le repas.

Sakura : Voilà, tout est prêt il suffira juste de refaire chauffer 5 minutes pour manger.
??? : Toc, toc, toc.
Kotsuo : Je vais ouvrir.

Kotsuo se dirigea vers la porte et l’ouvrit. Un homme d’une trentaine d’années, grand, aux cheveux courts et noir et aux yeux marron commença à rentrer dans la maison.

Hertone : Qui est la personne avec toi ?
Kotsuo : Grillé…C’est pas drôle, je peux même pas te faire de surprise. Aller viens je vais te la présenter.
Hertone : Bonjours jeune fille, qui es-tu ?
Sakura : Je m’appelle Sakura Susuki, je suis la petite amie de Kotsuo. Heureuse de vous rencontrer.
Hertone : De même…Attend tu as dit « la petite amie » de Kotsuo ?!
Kotsuo : Eh oui Hertone, en plus d’avoir réussi à me faire des amis, j’ai aussi une petite amie.
Hertone : Donne-moi un coup, je suis en train de rêver !

Kotsuo donne un coup sur la tête de Hertone.

Hertone : Aïe ! Ok je ne rêve pas. Je suis fier de toi Kotsuo, tu as réussi à surpasser le fait que tu sois différent, je te félicite.
Kotsuo : Merci.
Hertone : Et toi jeune fille…

Hertone regarda Sakura fixement.

Hertone : Tu m’as l’air d’être une bonne personne.
Kotsuo : Ah oui j’ai oublié de te dire, Hertone peut identifier une personne en la regardant dans les yeux.
Sakura : Ça doit être pratique. En attendant Kotsuo m’as beaucoup parlé de vous.
Hertone : Oh non…Il n’a dut te parler que de mon côté sérieux et ennuyant et donc maintenant tu te rends compte que tu t’es fait une fausse image de moi.
Sakura : Heu…
Kotsuo : Quand il ne doit pas être sérieux on dirait un vrai abruti…
Hertone : Eh ! Oh ! Quand même. Bon et maintenant si vous me parliez de comment vous vous êtes rencontré et tous se qui s’est passé depuis la rentrée?
Sakura : Si on faisait ça à table ?
Hertone : Manger ?!
Kotsuo : Je t’avais dit…un vrai glouton…

Tous se mirent à table et Kotsuo commença à tout raconter. De sa rencontre avec Sakura, jusqu’au combat de la veille.

Hertone : C’était un repas délicieux. Tu cuisine vraiment bien Sakura.
Kotsuo : C’est vrai je me suis vraiment régalé.
Sakura : Merci.
Hertone : Bon à ce que  je vois, tu as suivit mon conseil.
Kotsuo : Oui, ne pas utiliser 100% de ma force pour rien.
Hertone : Très bien. Sakura, merci d’avoir fait comprendre à cet idiot qu’il pouvait être accepté.
Kotsuo : He ! Je ne suis pas un idiot.
Hertone : Si et un très grand en plus.

Ils commencèrent à se battre comme 2 gamins.

Sakura : Ha, ha, ha !
Kotsuo : Hum ? Pourquoi tu rigole ?
Sakura : Parce que vous êtes drôle.
Hertone : Bon…J’ai une dernière chose à dire et cette fois c’est du sérieux.
Kotsuo : Je t’écoute.
Hertone : La police Galactique a repéré des mouvements suspects de certain grand criminel.
Kotsuo : C’est Omatsu je le ressens. Que fait-il exactement ?
Hertone : Tu ressens toujours quand il prépare quelque chose à ce que je vois. Il réunit tous les criminels, on dirait qu’il les rallie à se cause, c’est comme s’il formé une grande armée.
Kotsuo : Ne me dit pas qu’il compte déclencher une guerre planétaire ?
Hertone : Je ne pense pas.
Kotsuo : Hein ?!
Hertone : On dirait qu’il cherche à les réunir pour les envoyer contre toi.
Kotsuo : Mais dans quel but ?
Hertone : Je ne sais pas, mais fait bien attention. Il sait où tu es et à quel moment il y a le plus de personne autour de toi. Il veut se servir de ça pour t’avoir je pense.
Kotsuo : C’est vrai qu’on ne m’attaque que quand je suis au collège.
Sakura : Et si…il testait Kotsuo ?
Hertone : Mais pourquoi ferait-il ça ?
Sakura : C’est un combat qui dure depuis très longtemps, il a peut-être décidé d’en finir. Donc pour ça il envoie des sous-fifres pour voir de quel niveau est Kotsuo.
Kotsuo : C’est possible…Et tel que je le connais, il veut que nous attenions notre pouvoir maximal pour qu’il m’écrase en beauté.
Hertone : Ce qui pourrait le propulser au titre d’homme le plus fort de l’univers, de ce fait personne n’oserait le défier et il pourrait reigner en mettre sans être dérangé…Mais dit moi, tu es très intelligente Sakura.
Sakura : Heu…Merci.
Hertone : Bon je pars enquêter immédiatement. Je te recontacterais quand j’aurais du nouveau.
Kotsuo : Bien. Alors à bientôt.
Sakura : Au revoir.

Ils se dirent au revoir et Hertone parti pendant que Sakura et Kotsuo partirent se coucher. Puis plus tard dans la nuit Kotsuo rêva.

??? : Tu ne pourras jamais me vaincre
Kotsuo : Bien sûr que si et tu ne pourras rien face à moi.
??? : Crois-tu que ces paroles me font peur. T’es proches parieront sans que tu ne puisses rien faire.
Kotsuo : C’est faux !
??? : Non. Tu les verras mourir un à un sous tes yeux sans que tu ne puisses les sauver.
Kotsuo : Non c’est complètement faux !!!

Kotsuo se réveilla alors en sursaut, transpirant à grosse goûtes.

Kotsuo : Un cauchemar…Non, il a essayé de me parler et de me faire peur…Omatsu, ce n’est pas comme ça que tu viendras à bout de moi. Non j’ai beaucoup trop d’être cher à protéger pour mourir.

Kotsuo se tourna vers Sakura qui dormait à point fermé.

Kotsuo : Elle est mignonne…

Il déposé alors un baisé sur la joue de Sakura puis se rendormi.

chapitre 6: Une apparence démoniaque

partie 1:
3 jours passèrent sans qu’aucun ennemi ne se présente. Mais le 4° jour, lors de la pause de l’après-midi, Kotsuo ressenti une grande puissance et quelques minutes plus tard un ennemi apparut. Tous allèrent se mettre à l’abri et Kotsuo était déjà près pour le combat.

Kotsuo : Guarien…C’est Omatsu qui t’as envoyé ?
Guarien : Tu m’as l’air bien informé.
Kotsuo : Que crois-tu, mes informateurs sont efficaces.
Guarien : Bon je l’avoue c’est Omatsu qui m’as envoyé.
Kotsuo : Que veut-il faire exactement ?
Guarien : Aucune idée. Il donne les détails seulement aux plus forts.
Kotsuo : Je vois…Bon commençons le combat !

Kotsuo se transforma en super saiyen 4 et activa son sharingan. Il fonça sur son ennemi, celui-ci esquiva le coup et contre-attaqua avec un coup de pied dans les côtes.

Kotsuo : Bien joué. Mais maintenant prend ça !

Il envoya une boule d’énergie sur son adversaire, celui-ci para l’attaque et enchaina avec une multitude de coup plus puissant les uns que les autres. Guarien projeta Kotsuo près de ses amis,
Sakura remarque que Kotsuo souriait.

Sakura : Pourquoi tu souris, à ce rythme-là tu vas mourir !
Kotsuo : Je vous ai déjà dit que je n’utilisais pas 100% de ma force non ?
Issey : Fait lui confiance Sakura.
Emishi : Aller bat toi sérieusement.
Kotsuo : Ok…Ok. Je vais vous montrer ce qui n’existe pas dans DBZ.
Akira : Le niveau 5 ?
Kotsuo : Mieux que ça…L’éveil ! Ouaaaaaah !

Il désactiva son sharingan et l’aura jaune du super saiyen disparu pour laisser place à une aura grise, son apparence redevient celle d’un super saiyen de niveau 1 mais ses cheveux devinrent gris, sauf 2 mèches qui devinrent vertes faisant penser à des cornes et ses yeux prirent alors une couleur rouge. Il réactiva ensuite son sharingan mais il était différent, autour du point central se dessiné 3 goutes relié les unes aux autres avec un cercle rouge au milieu de chacune et à chaque trait fin de ces goutes il y avait une barre qui relié les goutes à l’extrémité de l’œil.

Issey : Tu vois bien Sakura, il faut lui faire confiance.
Sakura : Tu as raison.
Guarien : Pas possible ! Tu maitrise déjà ce stade ?!
Kotsuo : Comme tu peux le voir j’ai eu un bon maitre. Maintenant c’en est fini de toi. Haaaaaaaa !

Kotsuo chargea sur son adversaire et lui mit un coup dans l’épaule qui eut pour effet de la déboiter. Ensuite il attrapa le bras de Guarien et lui mit un coup de poing en pleine tête, il fut sonné mais toujours conscient. Kotsuo l’acheva avec une boule d’énergie en pleine poitrine qui le réduisit à néant.
Le combat finit il désactiva son sharingan et le mode éveil pour ensuite aller rejoindre ses amis.

Akira : Les saiyen sont vraiment super puissant, au fait pourquoi tu n’utilisas pas ce niveau ou même le niveau 5 directement ?
Kotsuo : Pour l’éveil, c’est parce que je ne dois pas utiliser toute ma puissance pour ne pas attirer les criminels.
Kenta : Et pour le niveau 5 ?
Kotsuo : C’est parce que la libération de ce niveau peut briser mes os, mais cela ne se produit que sur mon corps, je ne sais pas pourquoi.
Kenta : Oh…Je vois.
Sakura : Kotsuo. On peut parler seul à seul STP ?
Kotsuo : Oui si tu veux, vient on s’éloigne un peu.
Sakura : Tu m’as fait peur tu le sais.
Kotsuo : Désolé, mais je devais voir si je pouvais le vaincre sans l’éveil.
Sakura : Je sais. Je sais aussi que tu es très fort, mais…
Kotsuo : Mais ?
Sakura : Si un jour une adversaire était plus fort que toi ?
Kotsuo : Je deviendrais plus fort que lui.
Sakura : Mais si tu n’y arrivais pas et que tu te faisais tuer ?
Kotsuo : Ca n’arrivera pas, parce que si je meurs ils pourront te faire du mal et je ne veux pas que ça arrive.
Sakura : Mais…

Kotsuo pris Sakura dans ces bras pour la rassurer.

Kotsuo : Ne pense pas à ça. Laisse-moi faire et tout ira bien, je ne laisserais personne me tuer tant que j’aurais des personnes à protéger.
Sakura : D’accord je te fais confiance.
Kotsuo : Aller, retournons en cours et finissons cette journée.

Ils repartirent donc en cours, puis la journée se fini et ils rentrèrent chez eux. Kotsuo descendit dans son labo pour travailler et Sakura l’accompagna pour l’aider.

Sakura : Au fait Kotsuo c’était quoi ce sharingan, il était différent.
Kotsuo : c’était le Fuumestu mangekyou sharingan.
Sakura : Hein ?
Kotsuo : Le sharingan possède 3 formes : celle de base, le mangekyou sharingan et le Fuumestu mangekyou sharingan.
Sakura : Ces quoi la différence entre les 3 ?
Kotsuo : Le sharingan de base permet juste d’anticiper les mouvements, de voir le chakra et de créer des illusions. Le mangekyou sharingan et une forme évoluée et des motifs se créent dans les pupilles.
Sakura : Des motifs ?
Kotsuo : Oui, ils sont différents selon la personne. Cette forme permet d’utiliser 3 pouvoirs spéciaux qui sont seulement utilisables avec le mangekyou sharingan et le Fuumestu mangekyou sharingan. Il y a le Tsukuyomi qui plonge l’adversaire dans une illusion infernal, Amateratsu crée des flammes noires qui dévorent tout même d’autre flamme et Susano qui est une sorte d’amure ayant une forme spécifique pour chaque utilisateur. Le mangekyou sharingan peut rendre aveugle la personne qui l’utilise.
Sakura : Il y a un moyen d’empêcher ça ?
Kotsuo : Oui. Il faut transformer le mangekyou sharingan en Fuumestu mangekyou sharingan. Il n’y a pas de grosse déférence entre les 2, seulement que le Fuumestu mangekyou sharingan ne rend pas aveugle. Les motifs s’améliorent et tout ce qui est liée au sharingan devient plus puissant.
Sakura : Je vois. Et que-ce que tu es en train de faire là ?
Kotsuo : Comme j’ai un peu de temps libre et que je voulais bricoler, j’ai commencé la fabrication d’une console de jeux vidéo.
Sakura : Et qu’est-ce qu’elle aura en plus cette console ?
Kotsuo : Elle permettra de jouer à des virtuals games.
Sakura : C’est quoi ?
Kotsuo : Pour faire simple, tu vis le jeu comme tu vis la vie réelle mais sans ressentir les blessures ou les choses dans ce genre.
Sakura : D’accord.
Kotsuo : Bon je vais simplement programmer 2-3 choses et après on pourra remonter et faire autre chose si tu veux.
Sakura : Ok.

Après ces programmations, Kotsuo remonta avec Sakura. Ils regardèrent un film à la télé et partirent se coucher.

Chapitre 7: Le drame

partie 1:
Plusieurs semaines s’écoulèrent depuis le dernier combat, l’automne était arrivé et il pleuvait beaucoup. Mais le 18 Octobre 2013, un jour de pluies, Kotsuo allait connaitre la plus grande tristesse qui pouvait lui arriver.

Sakura : Je déteste les jours de pluies.
Kotsuo : Pareil.
Issey : Qu’est-ce qu’on peut faire. Vous avez une idée ?
Eiji : Pas la moindre.

Tout le groupe soupira puis un surveillant arriva.

Surveillant : Kotsuo. Tu peux me suivre STP, il y a quelqu’un qui veut te voir.
Kotsuo : D’accord.

Kotsuo suivit alors le surveillant qui l’amena vers un homme en uniforme. Il faisait partie de la police galactique.

Dogma : Bonjour Kotsuo, je m’appelle Dogma.
Kotsuo : Bonjour. Que me voulez-vous ?
Dogma : J’ai quelque chose à vous annoncer, mais venez par ici SVP.

Il fit signe à Kotsuo de venir avec lui pour aller sous la pluie, seul endroit où ils ne se feraient pas entendre. Les amis de Kotsuo l’avait suivie discrètement essayant de savoir ce qui ce passer.

Dogma : Je ne sais pas comment vous le dire mais…
Kotsuo : Allez droit au but.
Kenta : T’entend ce qu’ils se disent ?
Eiji : Non.
Dogma : Hertone est…décédé.
Kotsuo : Pas possible ! Arrêtez vos conneries !
Dogma : Je suis désolé mais c’est la vérité. On m’a chargé de vous dire ça et aussi de vous dire que vous pourrez venir voir le corps pour l’examiner. Pour les détails nous vous les communiquerons plus tard.
Kotsuo : Je vois…Vous pouvez partir maintenant.
Dogma : Très bien.

L’agent parti et Kotsuo tomba à genoux. Sakura voulu aller le voir pour savoir ce qui se passait mais Emishi, qui semblait avoir compris que c’était important, lui déconseilla. Kotsuo leva son point en l’air et donna un coup sur le sol. Ce coup était tellement puissant qui fit un cratère de 5 mètres de profondeur sur 5 de large. On voyait une lumière grise sortir de ce cratère.

Kotsuo : Rooooooaar !
Sakura : Que lui arrive-t-il ?
Issey : Reste là !

Kotsuo sortit du trou, son apparence ressemblait à celle du mode éveil, mais il y avait quelque chose de différent. Sous l’effet de la rage on aurait dit un démon sortant des enfers. Il commença à tout détruire sur son passage, Sakura remarqua que des larmes coulaient sur son visage. Elle décida d’aller devant Kotsuo malgré les avertissements d’Emishi.

Sakura : Kotsuo arrête toi tout de suite !
Kotsuo : Grrrr ! Grrrr !

Kotsuo s’arrêta d’avancer et Sakura alla vers lui pour le prendre dans ces bras. Kotsuo redevient normal s’écroula dans un sanglot au sol.

Sakura : Que s’est-il passé ?
Kotsuo : Hertone…Hertone est mort.
Sakura : Je vois…C’est pour ça que tu pleur autant. Je suis vraiment désolé. Aller vient là.

Sakura serra Kotsuo un peu plus fort et l’embrassa. Peu de temps après Kotsuo se remit de ses émotions et décida d’aller examiner le corps d’Hertone au QG de la police Galactique.

Sakura : Tu en as pour combien de temps ?
Kotsuo : Je ne sais pas. Mais j’essaierais de faire vite.
Sakura : Ok.

Kotsuo embrassa Sakura sur le front puis disparut en se téléportant vers le QG. Il alla ensuite dans la salle où se trouvait le corps d’Hertone, celui-ci avait le bras droit et la jambe gauche arraché mais il avait aussi les côtes droites déchiquetées et de nombreuses entailles.

Kotsuo : Vous savez qui a fait le coup ?
Scientifique : C’est Zaïden.
Kotsuo : Je vois…Mais je ne pense pas qu’il était seul.
Scientifique : Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?
Kotsuo : Premièrement parce qu’il y a des blessures qui ne ressembles pas à celle laissées par Zaïden.
Scientifique : C’est vrai qu’il y en a certaines qui sont bizarres.
Kotsuo : Contre Hertone, Zaïden est obligée d’utiliser son épée et tout le monde sait ici que lorsqu’il blesse avec son épée les parties touchées sont déchiqueté comme les côtes et la jambe d’Hertone. Or toutes les autres blessures, y compris le bras, sont des blessures net et précise. Par exemple à la joue, même si Hertone avait esquivé le coup, il aurait eu la joue arrachée.
Scientifique : Et donc qui aurait pu l’aider ?
Kotsuo : Omatsu.
Scientifique : En êtes-vous sûr ?
Kotsuo : Le deuxièmement c’est que je ressens que c’est lui.
Scientifique : Je vois, vous avez une sorte de lien.
Kotsuo : Oui.

Un peu plus tard.

Kotsuo : J’ai une faveur à vous demander.
Scientifique : Laquelle ?
Kotsuo : Une fois les analyse fini, pouvait vous me rendre le corps pour qu’il soit enterré dans mon village. Hertone m’as toujours dit que s’il devait mourir, il voudrait-être enterré dans mon village.
Scientifique : Bien. Nous vous préviendrons quand nous aurons fini.
Kotsuo : Merci.
partie 2:
Kotsuo rentra directement chez lui. Quand il fut rentré, Sakura lui prépara un bon repas.

Kotsuo : Merci.
Sakura : Alors tu as découvert des choses intéressantes ?
Kotsuo : Oui je sais qui l’a tué.
Sakura : Tu vas partir à sa recherche ?
Kotsuo : Non. Je dois rester ici pour vous protéger.
Sakura : Tant mieux.
Kotsuo : Merci pour le repas. Allons-nous coucher maintenant.

La nuit passa. Toute la bande se retrouva au collège mais Kotsuo resta seul à l’écart.

Issey : Pourquoi il ne vient pas avec nous ?
Kenta : Il ne va pas recommencer comme avant j’espère.
Sakura : Dîtes, vous connaissait Hertone ?
Akira : Ce n’est pas le mec qui s’occupé de Kotsuo pendant un temps ?
Sakura : Oui c’est lui. Eh bien il est…mort
Eiji : Pas possible !
Emishi : Alors c’est pour ça qu’il veut rester seul.
Sakura : Oui. Même à la maison il est distant.
Kenta : A la maison ?
Sakura : Oups, la gaffe.
Issey : Raconte-nous ça.

Sakura raconta cette histoire à toute la bande puis la sonnerie retentie et les cours commencèrent. Pendant toute la journée Kotsuo passé son temps seul et avait l’air ailleurs. Puis l’heure de la sortie arriva. Aux portes du collège un grand homme habillée tout en noir semblait attendre quelqu’un. A ça vu Kotsuo se jeta sur lui poings en avant mais celui-ci l’arrêta net.

Kotsuo : Toujours à laisser libre court à ta force…Hadès.
Eiji : Hadès ?!
Hadès : Et toi toujours à la cacher.
Kotsuo : Que vient-tu faire ici ?
Hadès : Je viens juste te parler.
Kotsuo : Bien…Alors suis ce bus dans les airs et suis moi une fois que j’en suis sorti. On discutera chez moi.
Kenta : On peut venir ?
Kotsuo : Non.
Issey : On est au courant pour toi et Sakura. Elle nous a vendu la mèche sans le vouloir.
Kotsuo : Il fallait bien que ça arrive un jour. Bon vous pouvez venir.

Quand ils furent arrivé chez Kotsuo, tous rentrèrent et prirent place autour de la table.

Kotsuo : Bon je vais vous apprendre un truck avant de commencer.
Emishi : On t’écoute.
Kotsuo : Les dieux Grec existe, ils on était imaginé par les humains après qu’ils aient vu une bataille contre eux et une des précédentes réincarnations.
Akira : Et ils sont comme dans les légendes.
Kotsuo : Pas tout à fait. Tout d’abord il n’y a pas de chef. Et aucun des dieux Grec ne sont frère et sœur comme dans les légendes, mais ils existent tous.
Kenta : Alors ce n’est pas Zeus le plus puissant qui est le dieu des dieux ?
Kotsuo : Non, et le plus puissant c’est plutôt Hadès.
Hadès : Merci c’est trop d’honneur.
Eiji : Il est vraiment le seigneur des enfers ?
Kotsuo : Ce qui qualifie chaque dieux n’est juste qu’une déformation faite par les humains. Par exemple, ils ont pris Hadès pour le dieu des enfers parce que ces technique leurs ont fait penser à ça.
Emishi : Et pour Chronos ?
Kotsuo : Celui qui les a combattu ce déplacé si rapidement que les humain on crut qu’il contrôlait le temps.
Emishi : Je vois.
Kotsuo : Bon. Revenons-en au sujet principal. Que viens-tu faire ici Hadès.
Hadès : Je viens t’informer de certaine chose concernant Hertone.
Kotsuo : Comment ?!
Sakura : Calme toi.
Hadès : Il m’a donné certaines informations sur Omatsu.
Kotsuo : Pourquoi je te croirais.
Hadès : Tu te souviens de toute les batailles que les précédents on mener et tu te souviens aussi de ce qu’ils ont dit.
Kotsuo : Oui pourquoi ?
Hadès : Eh bien j’ai suivi ton conseil. « Ait des gens que tu aimes à protéger et tu deviendras plus fort ». Après quelques siècle j’ai fondait une famille et aujourd’hui j’ai une femme et une petite fille.
Kotsuo : Où veux-tu en venir ?
Hadès : Omatsu est venu sur notre planète et a failli tuer ma famille. S’il ne s’était pas retiré pour je ne sais quelle raison, ma famille aurait était anéantit. Alors crois-tu vraiment que je voudrais te fournir de fausses informations concernant cette ordure.
Kotsuo : Je le ressens…Tes paroles ne sont pas celle d’un menteurs. Je t’écoute.
Hadès : Merci. Tout d’abord Hertone m’a dit que ce qu’avait dit une certaine Sakura était juste.
Sakura : A propos de tester Kotsuo ?
Hadès : Oui. Il m’a aussi dit qu’Omatsu avait fini de rassembler tous les criminels et que même s’il ne compte pas déclencher une grande guerre directement il le fera indirectement.
Kotsuo : C’est-à-dire ?
Hadès : Il compte déclencher des conflits sur certaines planètes, créant un partit favorable à son reigne.
Kotsuo : Donc grâce à cela il pourra commencer la conquête de certaine planète sans s’impliquer directement. Comme ça la police Galactique ne pourra pas intervenir et il gagnera le pourvoir légalement.
Hadès : C’est ça.
Issey : Pourquoi cette police ne peut pas intervenir.
Kotsuo : Elle ne peut intervenir que si des criminels recherchés causent des dégâts sur une planète. En aucun cas elle doit intervenir sur un conflit concernant seulement les habitants de la planète concerné.
Eiji : Mais là c’est Omatsu qui va le déclencher donc ils peuvent non ?
Emishi : Non, Omatsu ne va faire que passer des idées. Ce sont les habitants qui jugeront bien ou non de l’écouter. Donc il ne fait rien d’illégal qui pourrait faire intervenir la police Galactique.
Hadès : Bien vu.
Kotsuo : C’est tout ce qui a d’important  à savoir ?
Hadès : Oui. Je voudrais savoir une chose aussi.
Kotsuo : Laquelle ?
Hadès : Certain membre de ma planète et moi-même voudrions rejoindre la police Galactique et être posté sur notre planète afin de protéger nos famille. Tu crois que ce serais possible ?
Kotsuo : Je pense. Vous pouvez leur demander. Moi de mon côté je leur envahirai un message pour expliquer la situation.
Hadès : Merci. Il y a une dernière chose dont je voudrais parler.
Kotsuo : De quoi s’agit-il ?
Hadès : Hertone avait prévu qu’il allait mourir. Il m’a donc chargé de te dire qu’il était désolé, mais que tu ne devais pas trop pleurer sa mort car tu as beaucoup d’autre personne autour de toi, bien plus que tu ne crois, que tu dois protéger et donc tu n’as pas le temps pour être triste.
Kotsuo : Je vois…Même mort il trouve le moyen de me remonter le moral. Bien je te remercie du message Hadès, tu peux retourner auprès de ta famille.
Hadès : Très bien, au revoir.
Kotsuo : A un de c’est 4. Au fait j’aimerais bien rencontrer ta famille un jour.

Hadès eut un petit sourire avant de partir.

Kotsuo : Au fait t’en qu’on y est je vais vous apprendre quelque chose.
Kenta : Quoi donc.
Kotsuo : Il n’y a qu’une personne qui peut être considéré comme un dieu.
Eiji : Ah bon ?
Kotsuo : Oui. C’est l’homme qui a créé l’Univers tout entier.
Akira : Mais c’est impossible.
Kotsuo : Si c’est possible. Cet homme est éternel et vie seul sur une toute petite planète.
Emishi : Mais s’il est assez fort pour créer l’Univers pourquoi il ne combat pas ?
Kotsuo : Parce que créer l’Univers lui a pris toutes ses forces, il ne peut donc plus se battre et personne n’essaye de le tuer parce que si quelqu’un le faisait, tout ce qui peut exister disparaitrait.
Issey : Je ne comprends pas.
Kotsuo : Ce dieu gère l’équilibre de l’Univers. S’il meurt alors l’équilibre sera rompu et tout se détruira petit à petit.
Eiji : Mais tu as dit qu’il était immortel non ?
Kotsuo : Oui, mais il a quand même un point faible. Si on lui arrache la tête de son corps, son esprit sera rompu. Et comme lui ne se réincarne pas, il disparaitra complètement.
Eiji : Ok.
Kotsuo : Bon maintenant qu’Hadès est parti vous pouvez rentrer chez vous.
Tous : Ouais.

Ils rentrèrent donc tous chez eux et quelques heures après Kotsuo et Sakura allèrent se coucher.

Chapitre 8: L'affrontement

Partie 1:
Le lendemain, un mercredi, personne ne travaillait l’après-midi. Kotsuo décida alors de s’entrainer dans sa salle spéciale toute l’après-midi.

Sakura : Tu ne prends pas de nourriture ?
Kotsuo : Ne t’inquiète pas il y a tout ce qu’il faut dans la salle.
Sakura : D’accord. Une dernière chose tant que j’y pense.
Kotsuo : Je t’écoute.
Sakura : Tu ne risques pas de vieillir plus vite en rentrant dans cette salle ?
Kotsuo : Non. Mon corps ne vieillit pas dans cette salle. Sinon j’aurais déjà plus de trente ans.
Sakura : Je vois. Bon à ce soir alors.
Kotsuo : Ouais.

Sakura embrassa Kotsuo sur la joue puis celui-ci rentra dans la salle.

Kotsuo : Bon pas le temps de trainer. Je vais faire apparaitre 4 clones qui seront en super saiyen 4 avec le Fuumestu mangekyou sharingan activé. Moi je resterais en niveau normal avec le sharingan de base.

Kotsuo s’exécuta et ses 4 clones commencèrent à l’attaquer, tout d’abord en 1 contre 1 puis en 2 contre 1 et ainsi de suite. Il s’entraina de cette façon pendant une semaine. La semaine suivante il s’entrainait à améliorer le temps qu’il pouvait passer dans chaque mode de Kurama. Pour ce faire il garder le mode activé 24h/24. La troisième semaine il s’entraina au sabre avec divers exercice, mais il essaye aussi d’augmenter le temps de duré d’apparition de Drakfire dans le monde réel et continué d’essayer de créer l’invocation pour Kurama. La dernière semaine, il se reposa en ne faisant que de petit entrainement physique. Puis il sortit de la salle d’entrainement et Sakura l’attendait.

Sakura : Alors ça c’est bien passé ?
Kotsuo : Oui, très bien même.
Sakura : Tant mieux. Je t’ai préparé un bon repas.
Kotsuo : C’est vrai ?! Je t’adore.
Sakura : Aller vient.

Kotsuo et Sakura se dépêchèrent alors de remonter pour aller manger. Comme il était déjà tard, Kotsuo eut le juste le temps de prendre une douche après manger avant de partir se coucher avec Sakura.
Le lendemain au collège pendant la pause du matin.

Kotsuo : Qu’es ce que…ALLEZ TOUS VOUS METTRE A L’ABRI !
Issey : Mais l’alarme n’a pas retentit.
Kotsuo : FAITE CE QUE JE VOUS DIS !

Les élèves commencèrent à aller se mettre à l’abri quand une ombre apparut dans le ciel. L’ombre se rapprocher à toute vitesse.

??? : Kotsuo ! Prépare-toi à mourir.
Kotsuo : Zaïden !

Zaïden était un monstre d’environ 2m de haut et assez volumineux, il avait une apparence humaine mais avec la peau noir. Kotsuo se prépara pour le combat mais Zaïden dévia vers une personne : Sakura.

Kotsuo : Sakura !!
Zaïden : WAHAHAHAHA !! Ne t’inquiète pas, je ne vais pas lui faire de mal pour le moment. Je vais seulement lui mettre une anti-barrière comme ça et elle ne pourra aller se protéger.
Kotsuo : Enfoiré ! Lâche là !

Kotsuo se rapprocha à grande vitesse de Zaïden, mais celui-ci relâcha Sakura et s’éloigna un peu.

Zaïden : Je vais d’abord te réduire en charpie avant de tuer cette fille sous te yeux. WAHAHAHAHA !!
Kotsuo : Je ne vais pas te laisser faire ! AAAAAAAAAH !

Kotsuo se transforma en super saiyen mode éveil et activa son fuumestu mangekyou sharingan. Il prit une impulsion et se dirigea en direction de Zaïden tout en faisant apparaitre Drakfire sous sa forme de katana.

Kotsuo : Mange ça ! Tranchant dévastateur du roi dragon !

En un mouvement vertical Kotsuo envoya une lame de feu gigantesque vers Zaïden mais celui-ci l’attrapa à une main sans se blesser et sans difficulté.

Kotsuo : Comment ?!
Zaïden : Une attaque aussi minable ne pourra rien contre moi ! Tu as de la chance, pendant mon combat contre Hertone, la capacité de tout déchiqueté de mon épée a été scellé.
Kotsuo : C’est Hertone qui a fait ça ?
Zaïden : Oui. Et je dois bien reconnaitre qu’elle est efficace.
Kotsuo : Au moins tu ne me déchiquètera pas le corps. Bien maintenant, les serres du roi dragon !

Kotsuo, comprenant que ça ne servait à rien, voulu faire disparaitre son épée. Mais Zaïden l’en empêcha en le désarment et en utilisant une technique qui l’empêche de la faire disparaitre tant qu’il n’est pas en contact avec la lame. Kotsuo essaya alors d’aller la chercher mais Zaïden faisait obstacle.

Zaïden : WAHAHAHAHA !! Je ne te laisserai pas aller la chercher.
Kotsuo : Enfoiré. Bon, rasengan !

Kotsuo toucha de plein fouet Zaïden, il fut propulsé mais n’eut pas de dégât. Kotsuo échangea alors des coups avec Zaïden, il les évita tous tandis que Kotsuo s’en pris une grande partie. Il se prit des coups de chaque côté des côtes et un dans le ventre ce qui l’envoya voler 10 mètres en arrière. Il se releva et cracha du sang, il avait un trait de sang au coin des lèvres.

Kotsuo : T’es vraiment forts *crache du sang* mais je ne vais pas te laisser continuer ainsi !
Zaïden : WAHAHAHAHA !! Essaye pour voir !
partie 2:
Ils s’envolèrent et recommencèrent un combat ou corps à corps. Zaïden esquiva les coups de Kotsuo puis répliqua avec un coup de poing lié vertical qui projeta Kotsuo au sol. Zaïden atterrit sur le sol, alla prendre l’épée et se dirigea vers Sakura. Elle était contre un poteau, paralysée par la peur. Zaïden s’apprêtait à donner un coup d’épée vertical (d’en bas à gauche vers en haut à droite) mais au dernier moment Kotsuo se plaça entre la lame et Sakura. Le coup lui fit une grosse entaille dans le dos.

Zaïden : WAHAHAHAHA !! A quoi ça t’as servi ? Maintenant je vais vous transpercer en même temps !

Zaïden pointa l’épée vers Kotsuo et commença l’avancer ver lui, elle lui troua l’épaule mais il réussit à faire dévier le coup, grâce à ça Sakura n’eut qu’une légère coupure sur le bras.

Kotsuo : Dé…soler Sakura…Je n’ai pas…pu te protéger à 100%. Je vais soigner ta blessure mais…je ne pourrai pas empêcher…qu’elle forme une cicatrice à cause d’une magie qu’il y…a sur Drakfire. Elle ralentie fortement…la régénération.
Sakura : Mais qu’est-ce que tu racontes, Tu es bien plus mal en point que moi.
Zaïden : Bon ce n’est pas bientôt fini !

Kotsuo arracha un morceau de sa tunique pour faire un bandage au bras de Sakura. Zaïden essaya de retirer l’épée du bras de Kotsuo, mais il la fit disparaitre car la lame était en contact direct avec lui.

Zaïden : J’avais oublié la technique que j’avais utilisé tout à l’heure. Bon ce n’est pas grave.

Il donna un coup de pieds dans les côtes de Kotsuo et l’envoya quelques mètres plus loin sur le côté.

Zaïden : Maintenant je vais te tuer, WAHAHAHAHA !!
Kotsuo : JAMAIS !
Zaïden : Toujours vivant ? Plus pour longtemps !

Kotsuo se releva difficilement. Il était maintenant debout, légèrement courbé en arrière, en regardant le ciel. Puis il lança un regard noir à Zaïden avant de concentrer son énergie.

Zaïden : Qu’est-ce que…
Sakura : Cette forme…Ne me dit pas qu’il a perdu le contrôle comme quand il a appris la mort d’Hertone.
Kotsuo : Ne t’inquiète pas Sakura, cette fois-ci j’ai déclenché la transformation de plein grès donc je n’ai pas perdu le contrôle.
Zaïden : Ca ressemble à l’éveil 1 mais c’est légèrement différent, l’aura, il y a des éclaire rouge dans son aura !
Kotsuo : C’est l’éveil niveau 2 !

Juste après avoir fini sa phrase Kotsuo était devant Zaïden, il lui mit un coup dans les côtes ce qui les lui brisa et l’envoya plusieurs mètre en arrière. Il se rapprocha à nouveau de lui et lui mit un uppercut dans l’estomac qui le propulsa plusieurs mètres dans les airs.  Kotsuo commença alors à préparer une boule d’énergie à une main, mais elle était trop puissante il dût donc utiliser l’autre main pour la charger correctement, il l’envoya ensuite sur Zaïden qui se la pris de plein fouet, il résista mais il lui manquait un bras.

Zaïden : WAHAHAHAHA !! Ton kaméhaméha n’est pas assez puissant ! WAHAHAHAHA !!
Kotsuo : Qui t’as dit que c’était un kaméhaméha.
Zaïden : Tu l’as chargé à 2 mains, il n’y a qu’avec cette attaque que tu as besoin de tes 2 mains.
Kotsuo : C’est juste que je ne contrôle pas encore cette transformation et que cette attaque était trop puissante pour que je la charge à une main. Mais si tu veux en kaméhaméha en voilà un. Ka…mé…ha…mé…

L’attaque était tellement puissante que pour la charger Kotsuo fit apparaitre 2 mains de chakra en plus de ses vraies mains. Pour finir son chargement il se téléporta juste devant Zaïden.

Kotsuo : HAAAAAAAAAAA !

Un rayon gigantesque terrassa Zaïden d’un seul coup.

Kenta : Il…Il a réussi !!

Ils eurent à peine le temps de se réjouir que Kotsuo fit une chute d’une dizaine de mètre et tomba sur le sol. Sakura fût la première auprès de lui.

Kotsuo : Sakura…Prend ce peu de chakra et pause tes mains sur moi, Kurama fera le reste.
Sakura : C’est quoi ?
Kotsuo : une technique de première secoure qui empêchera mes blessures de trop s’infecter. Et dit au surveillant de ne pas appeler les secours, dans quelques minute Drakfire va apparaitre pour me ramener à la maison, j’aurai juste besoin de quelqu’un pour me porter dans un lit et me faire quelques bandages.
Sakura : Très bien, je le ferais.

Sakura fit alors ce que Kotsuo lui demanda. Quand elle eut fini Kotsuo s’évanouit. Drakfire apparut et pris Kotsuo et Sakura sur son dos avant de s’envoler jusqu’à leur maison. Arrivé là-bas, Sakura porta Kotsuo jusque dans leur lit et lui fit des bandages. Puis 3 jours plus tard Kotsuo commença à se réveiller. Quand il ouvrit les yeux et tourna la tête vers Sakura, qui était assise sur une chaise à côté du lit, elle le prit dans ses bras.

Kotsuo : Aïe, aïe. Ne me serre pas si fort j’ai encore mal.
Sakura : Pardon, mais je suis si heureuse.
Kotsuo : Désolé pour cette frayeur.
Sakura : Ne me refait plus jamais ça.
Kotsuo : D’accord.
Sakura : Combien de temps ça va te prendre pour être complètement guéri ?
Kotsuo : Aucune idée. Mais je crois que c’est le bon moment.
Sakura : Le bon moment ?
Kotsuo : Pour prendre des vacances. Comme je suis membres de la police Galactique, j’ai droit à une semaine de vacances par mois.
Sakura : Mais les criminels ne seront pas forcément d’accord.
Kotsuo : Ne t’inquiète pas. Quand un agent prend des vacances, une barrière spéciale est activée tout autour de lui. C’est une barrière de sécurité un peu comme celle que j’utilise pour vous protéger pendant les attaques.
Sakura : Je vois. Mais pourquoi tu ne l’utilise pas tout le temps ?
Kotsuo : Parce que c’est une barrière qui est créé artificiellement et qui demande beaucoup d’énergie donc vu le nombre d’agent, on est limité à une semaine par mois avec un délai de 3 semaine minimum entre chaque  fois, pour qu’on puisse tous en profiter.
Sakura : Je comprends mieux maintenant.
Kotsuo : De toute façon ça tombe bien vu que c’est les vacances scolaires.
Sakura : Oui tu as raison.

Kotsuo contacta alors la police Galactique pour les prévenir d’installer la barrière. Kotsuo passa ensuite sa journée à se reposer.

Chapitre 9: L'entrainement

partie 1:
Le lendemain la bande à Kotsuo vint lui rendre visite.

Kotsuo : Yo.
Tous : Salut.
Eiji : Ca va tu te remets ?
Kotsuo : Ouais, ouais.
Emishi : Bon…On va aller droit au but. Est-ce qu’il est possible qu’on est des pouvoirs ?
Kotsuo : Pourquoi tu me demande ça ?
Emishi : Si tu ne réponds pas directement par non, ça veut dire que c’est possible je me trompe ?
Kotsuo : Je ne peux pas le cacher…Mais je ne vous en donnerai pas.
Akira : Mais c’est pour qu’on puisse t’aider.
Kotsuo : Je ne veux pas vous mettre plus en danger en vous impliquant directement dans les combats.
Kenta : Tu finiras bien par avoir besoin d’aide. Tu es peut-être fort mais tu as des limites.
Kotsuo : Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?
Issey : Premièrement, si Hertone n’était pas mort du n’aurais peut-être pas put utiliser l’éveil niveau 2 et donc tu n’aurais pas pu battre Zaïden.
Kotsuo : Je l’aurais battu quoi qu’il arrive.
Issey : Et deuxièmement…

Issey se rapprocha de Kotsuo et lui mit une pichenette dans le dos.

Kotsuo : Aïe, aïe !
Issey : Même si tu es très fort, avec des blessures comme ça tu ne pourras pas tenir très longtemps contre un ennemi puissant.
Kotsuo : Tsss…Je n’aime pas quand tu réfléchi Issey.
Issey : Dommage pour toi que je sois intelligent par moment.
Kotsuo : Même si je vous donner des pouvoirs, vous penser à vos famille. Ce que eux dirai de tout ça.
Eiji : C’est déjà réglé. Un agent de la police Galactique est venu après que tu sois parti avec Sakura sur Drakfire.
Kenta : Nous avons eu le temps de réfléchir à ça avant qu’il ne parte et nous lui avons demandé de montrer à nos familles ses pouvoirs.
Kotsuo : Jamais il ne l’aurais fait.
Akira : Nous lui avons un peu menti en lui disant que tu étais d’accord.
Kotsuo : Quoi !?
Emishi : Tu dois bien reconnaitre que tu as besoin d’une équipe s’il t’arrive quelque chose.
Kotsuo : Hum…

Kotsuo réfléchi quelques minutes puis il prit une décision.

Kotsuo : Si vous obtenez des pouvoirs vous ne pourrez pas revenir en arrière et votre vie sera constamment menacée.
Issey : On le sait très bien et on y est préparé.
Kotsuo : Vos familles seront aussi menacées.
Kenta : Tu arrives bien à protéger un collège, alors pourquoi, nous, ne pourrions-nous pas protéger nos familles ?
Kotsuo : Bon je crois que je n’ai pas le choix. Aller prévenir vos familles et revenez demain avec des vêtements de rechange. Je vous amènerai dans un endroit spécial.
Tous : Ok !

Toute la bande reparti alors chacun chez eux.

Sakura : Tu crois que tu as fait le bon choix ?
Kotsuo : S’ils ne m’avaient pas demandé, je serais allé au QG de la police Galactique pour demander des alliés. Alors autant que ce soit des personnes en qui j’ai confiance.
Sakura : Qui te dit qu’ils utiliseront leurs pouvoirs pour les mêmes raisons que toi ?
Kotsuo : Je suis comme Hertone. En regardant une personne dans les yeux, on peut lire dans son cœur et seul le cœur ne peut pas mentir.
Sakura : Donc ils sont vraiment déterminés à faire comme toi et à t’aider ?
Kotsuo : Oui.

Le lendemain toute la bande se retrouva chez Kotsuo. Il leur montra son laboratoire et ils furent tous impressionnés mais ils se reconcentrèrent très vite quand Kotsuo leur montra la salle d’entrainement spéciale.

Kotsuo : Nous y resterons 4h dedans donc tout un mois. Je vous donnerez vos pouvoirs et vous apprendrez les bases. Ensuite toutes les semaines vous reviendrez, tous, le mercredi après-midi pour refaire un entrainement dans cette salle.
Tous : Ok !

Sakura leur dit alors au revoir et ils rentrèrent dans la salle.
partie 2:
Kotsuo : Bon. Asseyez-vous en tailleur, je vais vous donner vos pouvoirs.

Ils s’exécutèrent. Kotsuo commença concentrer de l’énergie dans sa main droite puis il la posa au sol. Un cercle apparut alors au sol et 5 lignes en sortis, chacune se dirigé vers un des amis de Kotsuo. Une aura apparu autour de chacun d’eux puis après quelques secondes elle disparut.

Kotsuo : Vous avez maintenant globalement les mêmes pouvoirs que moi.
Kenta : « Globalement » ?
Kotsuo : Comme vous n’êtes pas directement lié à la race des saiyens vous ne pourrez pas utiliser le mode éveil. Vous ne pourrez pas non plus utiliser les pouvoirs de Kurama car il n’est pas scellé en vous.
Issey : Logique. Bien on commence par quoi alors ?
Kotsuo : D’abord vous aller créer votre arme avec votre esprit.
Eiji : Hein ?
Kotsuo : Concentrez-vous et penser à une arme dans votre esprit puis, quand vous la distinguerez bien, pensez qu’elle apparait devant vous. Cela la matérialisera et un élément spécial vous correspondant s’y attachera.
Akira : En gros il faut faire travailler notre imagination et notre esprit en même temps c’est ça ?
Kotsuo : Oui. Bon commencez !

Chacun faisait du mieux qu’il pouvait pour faire apparaître son arme puis, après quelques heures, Akira fut le premier à faire apparaître son arme. C’était 2 pistolets. Puis ce fut le tour d’Emishi qui fit apparaître des gantelets de combats avec des poignards incrustés. Ensuite Issey fit apparaître une lance. Et pour finir Kenta fit apparaître un arc et Eiji une hache à deux tranchants.

Kotsuo : Bon travail. Maintenant je vais vous indiquer votre élément. Eiji ton élément est la terre, Kenta toi c’est le feu, Issey pour toi c’est l’eau, Emishi ton élément est le vent et Akira la foudre.
Eiji : La terre c’est bourrin…Ça me ressemble bien.
Akira : La foudre pour des pistolets, c’est plutôt pas mal.
Kenta : Un arc et du feu…Cool !
Issey : Une lance pour la précision et l’eau pour les dégâts.
Emishi : Le vent et des gantelets avec des poignards pour la discrétion.
Kotsuo : Emishi, tes poignards ont une autre particularité, grâce à eux tu peux utiliser des techniques de poison.
Emishi : Intéressent…
Kotsuo : Maintenant vous allez devoir choisir entre le sharingan et le byakugan sachant que le premier et bien pour les combats rapproché et le deuxième et mieux pour la longue distance.
Akira : Je pense que Kenta et moi allons utiliser le byakugan.
Kenta : Ouais c’est mieux puisqu’on utilise des armes de distance.
Issey : Et pour nous c’est mieux le sharingan vu qu’on va souvent être au corps à corps.
Emishi et Eiji : Ouais !
Kotsuo : Bien maintenant je vais sceller la pupille que vous n’utilisez pas.

Kotsuo posa sa main sur le front de Kenta et scella la pupille qu’il n’utilise pas. Il fit de même avec les 4 autres.

Kotsuo : Bon à présent je vais vous dire comment va se dérouler l’entrainement.
Kenta : On t’écoute.
Kotsuo : La première semaine vous ferez des exercices pour améliorer vous condition physique et je vous aiderez à vous transformer en super saiyen. La deuxième semaine je vous apprendrez comme utiliser votre chakra et vos pupilles et vous vous entraînerez à manier vos armes. La troisième semaine je vous montrerai les mouvements de base dans un combat, ensuite vous vous battrez entre vous comme en situation réelle. Et la dernière semaine vous me montrerez le fruit de vos efforts en vous battant avec tout ce que vous avez appris contre moi. Maintenant…C’EST PARTI !
Tous : OK !

Les entraînements physiques consistaient à des exercices commun mais beaucoup plus difficile et avec un matériel spécial. Pour la transformation en super saiyen, Kotsuo leur fit comprendre qu’il fallait qu’ils pensent à quelque chose de grave qui les feraient entrer dans une rage immense. En moins de 2 jours ils réussirent tous à se transformer. Ils continuèrent alors leurs exercices tout en apprenant à manier l’énergie du super saiyen 1. Quand la deuxième semaine arriva Kotsuo leur expliqua comment malaxer et utiliser leur chakra, au début ils avaient énormément de mal mais après quelques jours ils purent utiliser librement leur chakra. Ensuite ils apprirent divers technique lié à leur élément et s’exercèrent à manier leurs armes. La troisième semaine ils commencèrent leur combat en 1 contre 1 après que Kotsuo leur appris les base, ils faisaient ça sous forme de petit tournois pour qu’il y est un minimum de challenge afin qu’ils essayent réellement de se surpasser, le gagnant fût Emishi avec 4 victoires, ensuite Kenta et Issey arrivèrent à égalité avec 2 victoires, une défaite et 1 match nul, Eiji arriva troisième avec 1 victoire pour 3 défaites et Akira arriva dernier avec 4 défaites. Puis la dernière semaine arriva et les combats contre Kotsuo allaient commencer.

Kotsuo : Bien je vais commencer par me battre contre Kenta puis contre Akira ensuite contre Issey puis Eiji et Emishi pour finir. Vous pouvez tout utiliser : super saiyen, chakra, pupilles, arme…
Kenta : Ok c’est parti !

Après s’être mis en place Kenta se transforma en super saiyen 1 et avança très vite vers Kotsuo pour lui mettre un coup de poing mais il l’esquiva et sauta en prenant appuis sur la tête de Kenta.

Kotsuo : J’ai oublié de vous dire que le combat s’arrête lorsque vous m’aurez touché ou que vous ne pourrai plus vous battre.

Juste après Kenta se releva et essaya de donner un coup de pieds à Kotsuo qui était toujours dans les airs mais il esquiva encore et sauta en arrière pour s’éloigner de Kenta qui était déjà entrain de préparer un boule d’énergie dans sa main. Il l’envoya vers Kotsuo qui la dévia d’un revers de main. Comprenant que ça ne fonctionné pas, Kenta pris un  peu de recul, fit apparaître son arc et activa son byakugan. Il commença en envoyer des flèche d’énergie sur Kotsuo, qui les esquiva toute. Puis l’une d’entre elle avait en plus un peu de chakra de feu qui explosa quand elle arriva à portée de Kotsuo. Celui-ci fut surpris mais l’esquiva sans grande difficulté. Puis les flèches suivantes variaient entre normal et explosive ce qui obligé Kotsuo à leur porter plus d’attention, comme les flèches explosive provoqué de la fumée après l’explosion Kenta en profita pour créer un clone qui se faufila derrière Kotsuo et qui s’apprêter à les frapper mais il disparut d’un coup pour réapparaître près de Kenta, son épée pointé vers le cou.

Kotsuo : Bonne technique Kenta mais pour qu’elle soir encore mieux il faudrait que tu augmentes la cadence de tire et la vitesse. De plus au début de combat tu as foncé sur moi sans prendre le temps de réfléchir, il ne faut jamais faire ça et tu t’es rendus compte que si tu prenais un peu le temps tu pouvais élaborer de bonne stratégie.
Kenta : A la base je voulais arriver à bout portant pour faire apparaître mon arc et tirer mais je me suis rendu compte trop tard que je n’étais pas assez rapide.
Kotsuo : Il faut toujours faire attention au changement brusque de vitesse de ton adversaire. Bien, on va enchaîner les combats et demain on se reposera. On alternera ainsi pour le reste de la semaine.
Tous : Compris !

Les autres combats s'enchaînèrent et ils firent comme ça jusqu’à la fin de la semaine puis ils sortirent de la salle. Sakura avait laissé un message sur un bureau proche leur disant de monter pour prendre un bon repas.

Kotsuo : Les gars on se dépêche ! Il ne faut surtout pas manquer ce bon repas !
Eiji : Tu ne changeras jamais…

Après avoir refermé la salle ils remontèrent pour aller manger.

Sakura : Vous avez changé les gars.
Issey : Tu verrais les entraînements qu’il nous a fait subir, ça ne t’étonnerais pas tant que ça.
Sakura : C’était si dur que ça ?
Kenta : Ho oui !
Kotsuo : Si vous avez trouvé ça dur, vous allez trouver la suite infernal croyait moi.
Eiji : Quoi ?!
Kotsuo : Quand je serais guéri je vous montrerai un vrai entrainement.
Akira : Tient au fait il reste combien de temps avant que tu ne sois complètement guéri ?
Kotsuo : 1 mois et demi je pense. En gros un jour dans la salle d’entrainement et 2 semaines à l’extérieure.
Akira : Ok donc ça va.
Kotsuo : Oui. Bon maintenant vous pouvez retourner chez vous et vous reposer un peu vous l’avez bien mérité.
Tous : Ok a plus !

Ils rentrèrent alors chez eux laissant seul Kotsuo et Sakura.

Sakura : Alors ça s’est passé comment ?
Kotsuo : Ils se sont bien débrouiller, même mieux que je ne le pensais. Encore 4 ou 5 séances comme du même genre en augmentant peu à peu la difficulté et je pense qu’ils auront un très bon niveau.
Sakura : Ils seront si forts que ça ?
Kotsuo : S’ils s’entrainent assez, même s’ils ne peuvent pas atteindre le niveau éveil ils auront un force similaire avec le niveau 5 sans compter que leur maîtrise du chakra est très développé.
Sakura : Je suis contente d’entendre ça.
Kotsuo : Je commence à fatiguer et si on allait se coucher ?
Sakura : Bonne idée.
Kotsuo : Avant ça je vais prendre une bonne douche donc vas-y et je te rejoindrais.
Sakura : D’accord.

Sakura embrassa Kotsuo avant de partir se coucher, quand à lui il alla prendre sa douche puis fit la même chose que Sakura, il s’endormi en moins 5 minutes.

Chapitre 10: L'entré dans le combat

partie 1:
La semaine suivante les amis de Kotsuo revinrent pour subir le même entrainement mais avec un peu plus de difficulté puis les vacances se finirent et les cours reprirent. Tous les élèves côtoyant souvent la petite bande furent surpris de la nouvelle apparence de chacun mais ils n’eurent pas le temps de poser de questions car 6 ennemis apparurent. Tous les élèves se mirent à l’abri sauf Kotsuo et ses amis.

Sakura : Bonne chance les gars !
Kotsuo : Prenez-en un chacun, je détruis celui qu’il y a en trop.

Kotsuo se transforma en super saiyen 4 et détruisit un des ennemis, pendant ce temps Akira, Eiji, Kenta, Issey et Emishi s’étaient positionnés chacun devant un ennemi. Ils s’étaient tous équipé d’une tenue de combat similaire à celle de Kotsuo. Leurs adversaire ressemblaient tous à des lézards sur 2 pattes.

Kenta : C’est quoi ton nom ?
Kraten : Kraten !
Kenta : He bien en garde ! Moi c’est Kenta !

Kenta sauta un peu en arrière, fit apparaitre son arc et activa son byakugan, il utilisa la même technique qu’il avait utilisé contre Kotsuo pendant l’entrainement. Son adversaire arrivait à éviter les flèches mais avec beaucoup de mal. Kenta prépara  alors plusieurs flèches et les tira d’un coup, pendant ce temps il fit disparaitre son arc et sauta en l’air. Kraten évita les flèche mais ne vu pas Kenta qui arrivait droit sur lui tout en se transformant en super saiyen 1, Kraten pris le coup de poing de Kenta dans la joue puis Kenta composa quelques signes pour activer une technique.

Kenta : Katon ! Geyser de feu infernal !

Plusieurs colonnes  de feu sortirent du sol en dessous de Kraten, il réussit à en esquiver 2 mais pris la troisième de plein fouet. La chaleur était tellement intense qu’il en mourut.

Akira : On dirait que Kenta en a fini avec ton camarade.
Onimaru : Pfff…Ce n’était qu’un looser, mais moi, Onimaru, je vais te réduire en charpie !
Akira : C’est ce qu’on va voir.

Akira lança 2 boules d’énergies sur son adversaire, celui-ci les esquiva mais pendant ce temps Akira fit apparaitre ses 2 pistolets d’un éclair comme s’il les dégainait et activa son Byakugan. Il tira ensuite 4 balles de foudres sur Onimaru qui en esquiva 3 et se prit la 4° dans le bras.

Akira : Grâce à mon byakugan j’ai réussi à te toucher sur point vital et maintenant tu es paralysé et même si ça n’avait pas réussi, la foudre de ma balle l’aurait fait.

Akira pointa un de ses pistolets sur le crâne de son adversaire.

Onimaru : C’est une bonne technique, mais elle ne marche qui si on a des points vitaux.
Akira : Hein ?!
Onimaru : Vous, les humains, avez beaucoup trop de point vital. Tandis que moi je n’en ai qu’un : celui qui relie mon cerveau à mon cœur.
Akira : Mais pourtant…
Onimaru : En plus de ça mon corps peut créer des pièges. Tu crois voir des points vitaux mais ce n’est que mon corps qui crée des leurres.
Akira : Je vois…Mais la foudre de ma balle va quand même te paralyser.
Onimaru : Pour que cela arrive il faudrait un peu d’eau dans mon corps et dommage pour toi, je n’en ai pas.
Akira : Que ?!

Onimaru se releva très rapidement en donnant un coup dans le ventre d’Akira. Il fut éjecté de quelques mètres mais ce rattrapa avec un salto arrière.

Akira : Tss. Je vais devoir changer de technique.
Onimaru : On dirait bien, oui.

Akira tira 10 balles de foudres, aucune n’atteignit sa cible.

Onimaru : Tu es tellement paniqué que tu n’arrives même plus à bien viser, c’est pitoyable.
Akira : Je ne te visais pas. Raton ! Prison de foudre !

Les 10 balles qu’Akira avait tirées étaient positionnées autour de l’ennemie, elles se mirent à briller et la lumière jaillit de chacune d’entre elles pour se rejoindre en un même point au-dessus d’Onimaru.

Akira : Même si je ne peux pas te paralyser, je peux au moins limiter tes mouvements.
Onimaru : Tss…
Akira : Et maintenant s’en est fini de toi. Raton ! La cage d’épine de foudre !
Onimaru : Aaaaaaaargh !

Les barreaux de foudre qui formaient la cage, devinrent des lances qui se plantèrent dans le corps d’Onimaru y compris dans son seul point vital.

Akira : Merci de m’avoir dit où se trouvait ton seul point vital. Ça m’a évité de trop chercher.
Eiji : Toujours à parler des points vitaux celui-là…Bon sinon Issey ça te dis un combat à 2 contre 2 ?
Issey : Pourquoi pas. C’est quoi vos nom à vous deux ?
Sodréno : Moi c’est Sodréno et lui Watafu.
Watafu : Je vais vous éclater !
Issey : Bien c’est ce qu’on va voir. Prêt Eiji ?
Eiji : Toujours ! Doton ! Fracture terrestre !

Le sol se fendit de tous les côtés autours des 2 monstres. Ils prirent appuie sur les bout de terres qui n’étaient pas détruit mais avaient du mal à rester stable. Pendant ce temps Issey préparait un technique.

Issey : Suiton ! Mitraillette aqueuse !

Issey fit sortir de sa bouche plusieurs boules, il visait ses deux adversaires. Ceux-ci  esquivèrent toutes les bulles d’eau mais les quelques bout de terres où ils pouvaient se poser étaient trempés et étaient devenue trop glissant pour y prendre appuie, cela les obligé à utiliser un peu de leur chakra pour pouvoir rester stable.

Sodréno : Pas mal…Maintenant nous sommes obligé de vider peu à peu nos réserves de chakra pour avoir une chance de pouvoir attaqué librement, et si on décide d’utiliser des attaques longues distance nous deviendrions des cibles facile et nos réserves d’énergie se  videront plus facilement.
Eiji : Bien vue l’aveugle ! Mais tu as oublié une chose.
Sodréno : Ah bon ? Laquelle ?
Eiji : Grâce à ma technique de tout à l’heure, tout le sol environnant et imprégner de mon chakra et il régit aussi à celui d’Issey.
Watafu : Et ?
Issey : Nous pouvons nous déplacer plus facilement.

Issey et Eiji se préparèrent à attaquer mais Sodréno commença à éclater de rire ce qui les arrêta car ils voulaient savoir comment  il pouvait rire dans une situation pareil.

Issey : Pourquoi rit-tu ?
Sodréno : Il semblerait que vous aussi vous ayez oublié un détail.
Watafu : Et ce détail est la planète d’où nous venons !
Eiji : Comment ?
Sodréno : Sur notre planète le sol et continuellement bombé d’eau ce qui fait que nous avons appris à nous déplacer malgré que le sol soit extrêmement glissant.
Watafu : Ca nous donne même un avantage car nous nous déplaçons plus facilement sur un sol glissant.
Issey : Changement de plan Eiji. Kotsuo ! Pouvons-nous utiliser les mangekyou sharingan ?!  
Kotsuo : N’utilisez aucun technique lié à cette pupille et n’en abusez pas !
Issey : Merci ! Eiji on active nos mangekyou sharingan.
Eiji : Ok.

Issey activa alors sa pupille, son mangekyou sharingan ressemblé à une fleur à 6 pétales de couleur rouge avec les bous noirs et au centre le point noir de la pupille. Pour Eiji, son mangekyou sharingan avait le centre de la pupille rouge et 6 trais se rejoignant tous autour du point central. Ils firent aussi apparaitre leurs armes, Issey fit sortir sa lance d’une colonne d’eau et Eiji fit sortir sa hache à double tranchant du sol.

Sodréno : On peut commencer ?
Eiji : Quand vous voulez.
Watafu : On va vous écraser.
Issey : C’est ce qu’on va voir.

Sodréno et Watafu s’élancèrent en glissant sur l’eau mais Eiji et Issey ne bougèrent pas d’un pouce jusqu’à que leurs adversaire soient à bout portant près à leur donner un coup. Sodréno allait donner un uppercut droit à Issey et Watafu se préparait à donner un coup de genoux gauche au niveau du ventre d’Eiji. Au moment le coup était sur le point d’arriver Issey l’esquiva en se baissant en arrière et Eiji l’arrêta à main nu.

Watafu : Qu’est-ce que...
Issey : Vous ne connaissez pas ces pupilles ?
Sodréno : Non.
Eiji : Vous n’êtes pas bien renseigné sur vos adversaires. Ces pupilles nous permettent de pouvoir anticiper beaucoup plus facilement les mouvements de nos adversaires.
Issey : Et elles nous permettent aussi d’utiliser le genjustu, qui un art permettant de créer des illusions et bien d’autre chose.
Watafu : Pourquoi nous dévoiler vos secret ?
Issey : Parce que vous êtes tombés en plein dans notre piège.
Sodréno : Comment ?!
Issey : En vous rapprochant autant de nous aussi près la puissance de notre illusion est beaucoup plus forte car, pour ce créé, il faut qu’on vous regarde droit dans les yeux.
Eiji : Et plus la distance est courte, plus on peut y mettre de puissance.
Sodréno : Quel est votre piège ?
Issey : Regarde tes pieds.

Les pieds de Sodréno et de Watafu étaient emprisonnés dans une matière noire, leur empêchant toute fuite.

Eiji : Nous vous avons enfermé dans une dimension spéciale pour que je puisse utiliser une technique qui ravage tout le terrain.
Sodréno : Je vois, si tu l’avais utilisait dans le monde normal cela aurait pu handicaper tes amis pendant leur combat.
Eiji : Bien vu l’aveugle.
Issey : De plus nous sommes les seuls à pouvoir entrer et sortir de cette dimension comme bon nous semble et l’unique moyen, pour vous, de sortir est de nous tuer.
Eiji : C’est bon tu peux partir Issey, je vais les finir.

Issey disparu d’un coup et Eiji reprit sa hache en main. Il y injecta un peu de chakra doton ce qui endurci les 2 lames de sa hache. Il se transforma ensuite en super saiyen 1 et le va son arme qu’il fit redescendre d’un coup rapide.

Eiji : Doton armement ! Fissure Planétaire !
Sodréno et Watafu : Gwaaaaaaah !

L’impact de l’attaque fut tel, que la terre fut fissuré et on en apercevait pas la fin ni la profondeur. Les 2 ennemis se trouvaient sur la trajectoire de l’attaque et furent anéantis. Eiji mit fin à la dimension et partit rejoindre Issey.
partie 2:
Issey : Alors ?
Eiji : Comme sur des roulettes.
Issey : Super. Il ne reste plus qu’Emishi.
Kenta : Ouais. Il a l’air d’avoir du mal. On va l’aider ?
Akira : Non. C’est son combat. Il ne sera pas très content si on va l’aider.
Kotsuo : C’est vrai. Il est d’apparence calme mais tout de même une grande fierté et encore plus maintenant qu’il est devenu un combattant.
Kenta : Ok, je vois.

Cela faisait plusieurs minutes que le combat entre Emishi et son adversaire, Yokru, durait. Emishi avait son mangekyou sharingan, il ressemblait à une rosasse à 6 branches, et le super saiyen 1 activés, il avait aussi fait apparaitre ses gantelets de combat. Malgré ça le combat entre ces deux combattants était serré, à première vue ils étaient à égalité mais en se concentrant un peu on pouvait voir que Yokru avait le dessus et qu’Emishi avait du mal à suivre sa vitesse. Après un échange de coup ils se séparèrent d’un bon en arrière.

Yokru : Alors, on a du mal ?
Emishi : Tss…
Yokru : Si tu n’y vois pas d’inconvénient on peut continuer.

Yokru était un combattant qui se battait seulement au corps à corps, c’est pour cela qu’Emishi avait temps de mal. Il ne lui laissait pas le temps de préparer une technique, même en le plongeant dans une illusion il n’arrivait pas à l’arrêter car Yokru se mutilé volontairement le corps pour que la douleur le tire de son illusion et avec sa grande capacité de régénération il se remettait de ses blessures. Les deux combattants s’élancèrent l’un vers l’autre à une vitesse extraordinaire en préparant un coup qu’ils se mirent en même temps mais ils enchainèrent en suivant une multitude de coups de poings et pieds qu’ils contraient à chaque fois. Emishi arrivait à contrer les coups de Yokru mais il avait beaucoup de mal à tenir le rythme.

Emishi : Plus vite…je dois aller encore plus vite, toujours plus vite.

Tout d’un coup la vitesse d’Emishi augmenta et une sorte d’armure de chakra ressemblant à un guerrier ninja, avec elle aussi des gantelets de combats équipé de poignard, apparue autour de lui.

Kotsuo : Susano ?! Et ce changement de vitesse et de chakra, ne me dite pas que…il a éveillé son fuumetsu mangekyou sharingan !

Les yeux d’Emishi avaient un peu changé, trois traits à l’intérieur de la rosasse et espacé de une branche chacun étaient apparus. Ce changement permis à Emishi d’augmenter considérablement sa vitesse, à tel point qu’il fût nettement plus rapide que Yokru. Celui-ci s’écarta d’Emishi, surpris par l’apparition de Susano.

Yokru : Mais c’est quoi ça ?
Emishi : C’est Susano, un pouvoir que l’on peut contrôler sans danger une fois que l’on s’est éveillé au niveau maximal du sharingan : Le fuumetsu mangekyou sharingan.
Yokru : Et ça te permet de faire quoi à part ce Susano.
Emishi : Ça me permet de faire ça aussi. AMATERASU !

Emishi regarda en direction de son adversaire, de sang se mit à couler de son œil droit et de petites flammes noirs se jetèrent sur le bras droit de Yokru.

Yokru : HAAAAAAAA ! MAIS C’EST QUOI CA !
Emishi : C’est Amaterasu, une flamme noire qui brule tout même le feu. Le seul moyen de t’en débarrasser c’est soit que je l’arrête moi-même, soit que tu te coupes le bras.

Yokru ne se fit pas prier et s’arracha le bras qu’il envoya voler plus loin où il finit par complètement se consumer. Dans le même temps, Emishi se jeta sur lui et lui donna un coup de lame dans les côtes avec Susano, celle-ci furent perforaient. Comme il se concentrait à faire cicatriser son bras, Yokru ne pensa pas et ne pouvait en faire de même pour ses côtes, Emishi remarque se détail et il lança une lame de Susano  qui se planta au niveau du ventre. Sachant qu’il ne pourrait pas se régénérer et qu’il allait mourir, Yokru se releva et fit face une dernière fois à son adversaire.

Yokru : J’ai autant de fierté que toi alors quitte à mourir autant le faire debout consumer par tes flammes noires, comme un vrai guerrier.
Emishi : Si tel et ta dernière volonté alors je vais l’exaucer.

L’œil droit d’Emishi se remit à saigner et de grandes flammes noires se projetèrent sur le corps de Yokru. Celui-ci r


Dernière édition par Lorstrike le Sam 16 Nov - 9:25, édité 12 fois
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Xiantha le Mer 4 Sep - 18:04

Yeeey!!!! A lire!!! *___*
Love book! *A*
avatar
Xiantha
Best Of Kiwi
Best Of Kiwi

Messages : 879
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Sharin le Jeu 5 Sep - 19:34

Hâte :3

Une idée pour éviter chercher tes textes : édites ton message lorsque tu posteras ta 1ère partie + sous spoiler et tu up le topic comme ça on est au courant Smile
Et comme ça on va pouvoir poster nos commentaires/impressions sans perdre ton texte dans un fouilli de flood Razz (oui, je prévois du flood x))

Et pour les commentaires, le premier qui spoil sans mettre sous spoiler, je l'étripes Smile (oui, je prévois aussi les accidents)

_________________
avatar
Sharin
Princess Ananas
Princess Ananas

Messages : 926
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Nya~ ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Jeu 5 Sep - 20:08

T'inquiète je vais faire comme ça ^^
Pour les textes, je préfère prévenir, ce n'est pas de la grande littérature :)c'est un truck vraiiiiiiiiiiiiiment très simple ^^

Je dois encore changer de post pour mettre la suite de l'histoire

Chapitre 11: Retrouvaille

partie 1:
2 semaines après la dernière attaque on retrouve Kotsuo et sa bande en pleine pause du matin en train de discuter quand il s’arrêta d’un coup après avoir aperçu 3 personnes, une femme d’une quarantaine d’année avec une fille et un garçon d’à peu près son âge.

Sakura : Depuis quand tu regardes les autres filles ?!
Kenta : Houlà, ça ne va pas être du joli.
Kotsuo : Ne t’inquiète pas, c’est juste que ces 3 personnes, à l’instant, je crois les connaitre mais je n’arrive pas à savoir qui ça peut bien être.
Sakura : C’est peut-être lié à ta mémoire scellé non ?
Kotsuo : Si seulement…
Sonnerie : DRIIING !
Issey : Bon on verra ça plus tard, il faut aller en cours.
Tous : Ok.

Après ça ils retournèrent tous en cours et vers la fin du dernier cours, avant la pause de midi, un surveillant vint chercher Kotsuo pour l’amener dans le bureau du principal.

Principal : Bonjours Kotsuo.
Kotsuo : Bonjour monsieur. Pourquoi vouliez-vous me voir ?
Principal : Pour faire simple…Monsieur Watane je vous présente Mesdames et Monsieur Watane.
Kotsuo : Que…

Kotsuo resta figé quelques seconde sur place puis il se tapa et pinça les joues, quand il sentit la douleur il se rendit compte qu’il n’était pas dans un rêve. Après ça il tomba à genoux, des larmes de joie coulaient sur ses joues puis il parla avec un sanglot de bonheur.

Kotsuo : Ma…Famille.
Principal : Oui c’est bien votre famille.

La femme d’une quarantaine s’approcha alors de lui, elle était belle, avait des cheveux brun, raide et long et ses yeux étaient du même vers profond que ceux de Kotsuo, il en était de même pour les deux enfants qui l’accompagnait. La femme s’accroupie et aida Kotsuo à se relever et à essuyer ses larmes.

Anna : Je suis Anna Watane, ta mère. Je suis désolé de ne pas avoir pu revenir plus tôt mais certaine chose m’en empêchait.
Kotsuo : Je sais. C’est une sorte de loi qui dit : « la famille du guerrier légendaire n’a droit de ce montrer que lorsque son maitre mourra ou aura jugé qu’il était temps pour lui de la retrouver ».
Anna : A ce que je vois Hertone t’en as parlé et tu as aussi l’air d’être au courant de ce qu’il lui est arrivé.
Kotsuo : Oui…
Anna : Bien pour te changer les idées je vais te présentait ta sœur et ton frère. Voici Shizuoka, t’as sœur jumelle. Et Shingen ton petit frère, vous avez 1 an d’écart.

Shizuoka ressemblait beaucoup à se mère à la différence qu’elle avait des cheveux qui ondulaient. Shingen, lui, ressemblait beaucoup à Kotsuo, il avait juste des cheveux plus raides et le visage moins tirait par le fait de se battre très souvent.

Shizuoka : Coucou petit frère !
Kotsuo : Mais on n’est pas jumeaux ?
Shizuoka : Si, mais je suis nait un peu avant toi donc c’est toi le plus petit.
Kotsuo : Ha d’accord.
Shingen : Comme papa nous l’a dit, t’as l’air vachement fort.
Kotsuo : Papa…ça veut dire que j’ai un père aussi ? Pourquoi il n’est pas là alors.
Anna : Je suis venue pour que ton frère et t’a sœur passe une journée de visite de l’établissement afin de s’intégrer. Ton père fini le déménagement.
Kotsuo : Ok je vois…Ungh !
Anna : Qu’y a-t-il ?

Kotsuo rougit un peu et écarta sa famille afin de leur expliquer le fait que Sakura vivait dans la même maison que lui. Sa famille fut un peu surpris mais cela ne les dérangé en aucun point, au contraire ils étaient heureux de savoir qu’il pouvait se faire accepter malgré ses pouvoirs.

Anna : J’appellerais ton père pour lui expliquer. Bien je vais m’en aller et vous laisser finir cette journée tous les 3.
Shizuoka : Ok à ce soir maman.
Shingen : A ce soir m’man.
Kotsuo : A ce soir.
Principal : Les présentations étant faites, je vais vous expliquer comment va se dérouler la journée. Shizuoka et Shingen vous allez reprendre les cours normaux vu que ce matin je vous ai fait visiter l’établissement. Shizuoka tu va être dans la même classe que Kotsuo, je pense que ça va vous faciliter les choses.
Shizuoka : Youpi !
Kotsuo : Vous avez raison.
Principal : Shingen tu seras en 4°2, tu te souviens où est la classe.
Shingen : Oui monsieur.
Principal : Bien maintenant vous pouvez sortir.

Ils sortirent alors tous les 3 du bureau et Kotsuo les amena rencontrer ses amis qui étaient tous réunis près du portail d’entrée du collège.

Shizuoka : Coucou tout le monde.
Kotsuo : Je vous présente mon petit frère Shingen et ma sœur jumelle Shizuoka.
Tous : Salut.
Sakura : J’avais raison Kotsuo cette impression était lié à tes souvenirs scellés.
Kotsuo : Oui.
Shizuoka : Ça doit être toi la petite amie de Kotsuo, je me trompe ?
Sakura : Non
Shizuoka : Heureuse de te connaitre.
Sakura : De même.
Emishi : J’ai une question assez importante.
Kotsuo : Laquelle.
Emishi : Sans vouloir t’offenser Shizuoka, c’est possible que ce soit elle Omatsu.
Kenta : C’est vrai ça pourrait être possible, vous êtes jumeaux après tout.
Kotsuo : Impossible.
Emishi : Pourquoi ?
Kotsuo : Je m’explique. Premièrement à la base les deux jumeaux son 2 hommes et à chaque réincarnation ça a toujours était 2 hommes. Deuxièmement Omatsu est caractérisé par 2 signes bien distincts.
Issey : Lesquelles ?
Kotsuo : Il a des cheveux blancs et les yeux verront, un bleu et un vert.
Emishi : Je vois. Désolé pour cette question.
Shizuoka : Ce n’est pas grave. Mais parents et Hertone se sont longtemps demandé si je n’étais pas Omatsu. Jusqu’à que mes cheveux et la couleur de mes yeux soit été définitives.
Eiji : Shingen t’as 1 an de moins et t’es en 4°2 c’est bien ça ?
Shingen : Oui.
Eiji : Dans ce cas je vais te présenter à des gens de ta classe.
Shingen : Heu…Merci.

Eiji et Shingen partirent pour rejoindre les personnes dont parlé Eiji. Pendant ce temps Shizuoka écarta un peu Kotsuo du groupe pour lui parler.

Shizuoka : Shingen à toujours voulu savoir à quel point tu étais fort. Et il s’est beaucoup entrainer en pensant  qu’il pourrait être aussi fort que toi.
Kotsuo : Oui j’ai ressenti ça en regardant dans ces yeux. Mais s’entrainer n’est pas tout, pour devenir plus fort il faut être déterminé et avoir un but précis.
Shizuoka : Tu lui apprendras parce que quand c’est moi qui lui dis il ne veut pas m’écouter.
Kotsuo : La fierté peut nous fermer les bon conseilles.
Shizuoka : Oui t’as raison.

Après ça la journée continua son cours. Shizuoka n’eut aucun mal à s’intégrer et à se faire de nouveaux amis. De même pour Shingen qui, malgré son caractère très sérieux, attirait beaucoup de personne autour de lui. A la fin de la journée Kotsuo se rendit compte qu’il n’était définitivement pas tout seul en regardant les gens qui rentraient avec lui, Eiji, Emishi, Sakura, Shingen et Shizuoka. Cela le rendit encore plus heureux.

Shizuoka : Pourquoi tu souris comme ça petit frère ?
Kotsuo : Parce que je viens de me rendre compte que je ne suis plus seul et ça me rend très heureux.
Sakura : Je te l’avais bien dit : même si tu as des pouvoirs bizarres, ce n’est pas pour autant que tu seras rejeté.
Kotsuo : Ouais et tu as bien raison.
Eiji : Bon sur ce, Emishi et moi on vous laisse. A demain.
Emishi : A demain.
Kotsuo : A plus les gars.
partie 2:
Une fois arrivé chez eux, Kotsuo devint un peu anxieux. Il n’avait jamais était attendu chez lui et ne savais pas ce qui pourrait l’attendre. Malgré ce sentiment ce fut lui qui ouvrit la porte.

Kotsuo : On est rentré.
Anna : Coucou les enfants.
Shizuoka : Coucou maman, coucou papa !
Shingen : Yo.
Homme : Vous avez passez une bonne journée ?

Un homme d’environ le même âge que la mère de Kotsuo apparut à l’entrée. Il était aussi grand que Kotsuo et avait les même yeux que lui, cependant cet homme avait des cheveux noirs et court.

Toshiro : Oh Kotsuo. Et toi du doit être Sakura. Moi c’est Toshiro Watane, ton père.
Kotsuo : Salut pa…papa.
Sakura : Bonjour monsieur et madame Watane.
Toshiro : Voyons Sakura, pas besoin d’être aussi formel. Tu peux tout simplement nous appeler par nos prénoms.
Anna : Je m’appelle Anna.
Sakura : Heureuse de faire votre connaissance.
Toshiro : Bien. Puisque les présentations sont faites, si tu nous racontais ce qu’on a raté ?
Shizuoka : Oui comme ça on pourra en apprendre plus sur toi.
Kotsuo : Ok.

Ils s’assirent alors tous autour de la table et Kotsuo commença à raconter son histoire. Il parla de sa vie pendant qu’Hertone l’entrainait, ensuite de la partie où il était seul puis du moment de sa rencontre avec Sakura qui changea sa vie et il finit par raconter ce qui c’est passer ces derniers mois.

Shizuoka : C’est vrai Hadès existe vraiment ?!
Kotsuo : Oui pourquoi.
Anna : Elle a toujours aimé ce dieu de la mythologie grec.
Shizuoka : Ca pourra être possible de le rencontrer un jour ?
Toshiro : Calme toi un peu.
Shizuoka : Mais heu papa.
Kotsuo : Ne t’inquiète pas, quand les choses se calmeront il pourra peut-être venir ici.
Shizuoka : Super ! Je t’adore petit frère.
Shingen : Hadès…Intéressant.
Toshiro : Calmez-vous un peu vous deux. Ils sont vraiment terribles quand ils s’y mettent.
Sakura : Ca me rappel quelqu’un.
Anna : Je pense que c’est héréditaire. Dès qu’ils ont sujet qui les intéressent beaucoup, ils oublient tous ce qu’il y a autour. Ils tiennent ça de leur père.
Toshiro : Ce n’est pas très gentil ça chérie.
Anna : Désolé. Au fait Sakura, il ne te fait pas trop peur en se mettant en danger j’espère.
Sakura : Heu…En fait si un peu des fois.
Kotsuo : Désolé, mais c’est un métier à risque. Et puis bon il faut souffrir un peu pour pouvoir protéger les gens qu’on aime.
Sakura : Souffrir un peu ?! Tu t’es quand même fait taillader le deux et trouer l’épaule.
Shizuoka : C’est vrai ?
Anna : Tu aurais pu en parler aussi.
Kotsuo : C’est une blessure de combat comme il peut en arriver beaucoup. Je n’ai pas jugé utile d’en parler.
Anna : Kotsuo, je suis ta mère et quel que soit la blessure que tu as, dorénavant tu devras me la montrer.
Kotsuo : Heu…Ok maman.
Shizuoka : Et elle est guérie ?
Kotsuo : Oui.
Shizuoka : Tant mieux.
Toshiro : Bon et si nous mangions un peu, parce qu’avec toute cette discussion il est maintenant l’heure de manger.
Kotsuo et Shingen : Manger ?
Sakura : Alors ce n’est pas d’Hertone qu’il tient sa grande envie de manger.
Shizuoka : Et non…ça aussi c’est de famille, mais sa touche seulement les hommes.

Les deux filles rigolèrent entre elles, pendant ce temps la mère de Kotsuo commença à préparer le repas et elle fut vite rejointe par Shizuoka et Sakura qui l’aidèrent. Kotsuo, son frère et son père, eux, mirent la table. Après un très bon repas Shingen vint parler à Kotsuo.

Shingen : Kotsuo.
Kotsuo : Oui ?
Shingen : Est-ce que je pourrai m’entrainer avec toi de temps en temps ?
Kotsuo : Shizuoka avait raison, tu veux vraiment devenir fort.
Shingen : Oui. Quand tu as parlé de souffrir pour protéger les autres ça m’a fait réfléchir. Et même si je ne peux pas combattre les criminels de l’espace, je veux être assez fort pour pouvoir protéger maman, papa et Shizuoka des criminels de cette planète.
Kotsuo : Bien c’est d’accord on s’entrainera ensemble.
Kotsuo : Super, merci grand frère.
Kurama : grand frère…il va falloir que tu t’habitus à être appelé comme ça.
Kotsuo : Oui mais ce n’est pas gênant du tout.
Toshiro : Bon maintenant il est 22h alors tout le monde au lit, vous avez école demain.
Shizuoka : Papa t’es vraiment pas cool.
Toshiro : On ne discute pas.
Anna : Bonne nuit tout le monde.
Shizuoka : Bonne nuit maman.
Kotsuo et Shingen : Bonne nuit m’man.
Sakura : Bonne nuit à vous deux.
Toshiro : Merci. Bonne nuit.

Tous partirent alors chacun dans sa chambre. Avec l’arrivée de la famille de Kotsuo toutes les chambres étaient prises. Kotsuo s’endormi alors l’esprit tranquille en pensant que le lendemain il pourrait encore passer du bon temps avec sa famille.

Chapitre 12: L'univers en danger

partie 1:
Pendant ce temps dans un coin de l’univers.

Soldat : chef ! Les soldats son bientôt près il faut encore une semaine et nous pourrons partir.
Chef : Bien. Préparaient les unités de soins maintenant.
Soldat : Reçut 5 sur 5.

Le soldat sortie et un homme de taille normal à apparence humaine entra.

Homme : Alors Vadrok, tu comptes vraiment t’attaquer à lui ?
Vadrok : Oui Lawart. Il n’y a qu’un seul dieu qui doit être et ce n’est pas ce vieux crouton.
Lawart : Tu es conscient de ce dans quoi tu t’engouffre. Si tu t’attaques au dieu il n’y aura pas seulement la police galactique qui viendra t’arrêter, les criminels aussi viendront.
Vadrok : Même si j’échoue les criminels et la police commenceront à s’entretuer et ce soit disant dieu sera pris entre 2 feux, il n’aura pas d’autre choix que de rester et de se faire attaquer.
Lawart : Même si ce que tu dis est vrai, les criminels et la police seront faire la différence entre lui et les autres.
Vadrok : Qui t’as dit que ce serait un criminel ou un agent qui le tuerait. Mais au fait dans quel camp es-tu ? Le mien ? Celui d’Omatsu ? Ou celui de la police ?
Lawart : Aucun. Tout ce que je veux c’est voir comment vont tourner les choses. Une fois cette bataille fini je choisirai mon camp. Et je pense que tu as oublié un petit détail.
Vadrok : Ah bon ?
Lawart : Si les jumeaux venaient à entrer dans la bataille.
Vadrok : Impossible. Leur puissance est trop dévastatrice, ils ne pourraient jamais nous combattre avec une armée autour. De plus une fois la bataille fini ils s’affronteront surement et cela pourrait causer de gros dégâts.
Lawart : Ce ne sont que des suppositions.
Vadrok : Pour moi ce sont des certitudes.
Lawart : Ton entêtement te mènera à ta perte. Sur ce, je me retire.

Lawart disparut dans l’obscurité puis un soldat vint à nouveau.

Soldat : Chef ! Les unités de soins sont prêtes.
Vadrok : Bien les préparatifs avance plus vite que prévue. Bientôt vous pourrez renaitre en tant que dieu, seigneur Deathwar.

Un peu plus tard sur terre. Kotsuo et tout le reste de sa petite bande étaient assis autour d’une table et mangeaient.

Emishi : Kotsuo au prochain entrainement il faudra que tu m’apprennes comment garder Susano actif plus longtemps.
Shingen : Pfff…
Kotsuo : Tu ne vas pas te remettre à bouder. Je t’ai déjà dit que si je te donner des pouvoir il y avait 90% de chance que tu perdes ta force physique actuel et que ton corps pourrait subir de lourd dégât.
Shingen : Ouais, ouais…
Kenta : T’inquiète Shingen, pour un humain normal t’es déjà hyper fort. Je suis sûr que même les 10 hommes les plus forts du monde pourraient rien face à toi. Même s’ils t’attaquaient tous en même temps.
Kotsuo : T’inquiète pas, t’auras des entrainements avec chacun d’eux, comme ça tu pourras développer pleinement toutes tes compétences.
Shingen : Tu ne me l’avais pas dit ça. Au moins c’est mieux que rien.
Kotsuo : Bin voilà, t’as retrouvé le moral.

A la table un peu plus loin.

Fille : Ils parlent toujours de combat et d’entrainement ceux-là, même Shingen qui n’a pourtant pas de pouvoir.
Shizuoka : Même s’il n’a pas de pouvoirs Shingen reste un guerrier dans l’âme comme les autres, donc c’est naturel pour eux de parler de ça comme d’une chose normal.
Sakura : Tu as raison, mais bon des fois ils en parlent un peu trop et oublient tout le reste.
Shizuoka : Là tu marques un point. Tient au fait on a quoi après.
Sakura : Math.
Shizuoka : Oh non pas Math. Le prof m’interroge tout le temps.
Sakura : Tu n’avais qu’à pas dire que, grâce aux pouvoirs de Kotsuo, ton intelligence aussi était plus développée.
Shizuoka : Je devrai apprendre à me taire des fois.
Sonnerie : DRIIIING !
Eiji : Bon, il fait qu’on retourne en cours. A tout à l’heure les gars.
Tous : A tout à l’heure.

Le reste de la journée se passa tranquillement et aucun ennemi ne vint attaquer. Puis, une fois les cours fini, tous rentrèrent chez eux. Mais sur le chemin du retour Kotsuo reçut un appel.

Kotsuo : Qu’est-ce que vous dîtes ?! Mais personne ne serait assez fou pour faire ça ! Bien j’irai moi-même, alors que personne ne vienne.
Sakura : Que ce passe-t-il ?
Kotsuo : D’après certaines informations fiables, le dieu risque de se faire attaquer d’ici une semaine.
Shingen : Hein ? Mais d’après ce que tu nous as dit, si ce dieu meurt alors tout l’univers sera détruit.
Shizuoka : Qui pourrait bien faire ça ?
Kotsuo : Je ne sais pas. A moins que…Non c’est impossible.
Sakura : Qu’est-ce qui est impossible.
Kotsuo : Il n’y a qu’un seul homme assez fou pour faire ça, mais il n’est plus de ce monde depuis très longtemps et on m’a dit que c’était une armée qui l’attaquerait.
Shingen : Il y avait un homme aussi taré avant ?
Kotsuo : Oui, il s’appelait Deathwar et il voulait détruire le dieu pour pouvoir prendre sa place. Mais ça remonte à l’époque où le premier guerrier légendaire était encore vivant.
Sakura : En effet, c’est vraiment impossible.
Kotsuo : Je suis désolé mais je vais passer cette semaine à étudier cette armée.
Shizuoka : Ok. Mais pense au moins à sortir de ton labo pour aller en cours.
Kotsuo : Oui, oui.

Une fois rentré chez eux, Kotsuo parti directement dans son labo et commença se collecte d’informations. Pendant ce temps sur une planète situé dans un autre système solaire.

??? : Vous vous foutez de moi !
Soldat : Non seigneur Omatsu, c’est Lawart qui est venu nous informer de ça. Une armée avec pour chef un dénommé Vadrok, va attaquer le dieu.
Omatsu : Lawart…Vous êtes sûr  à 100% que ce qu’il dit est vrai.
Soldat : Oui, en plus de ce qu’il a dit, nous avons intercepté une communication de la police Galactique et ils parlaient de ça.
Omatsu : Mais pourquoi ils feraient ça, à ma connaissance un seul homme a osé s’attaquer à dieu et il y a bien longtemps qu’il n’est plus là.
Soldat : Que faisons-nous alors ? On prépare un rassemblement pour aller contre-attaquer ?
Omatsu : Non, la police Galactique va surement intervenir elle aussi donc je vais y allai seul. Réunissait moi le maximum d’information sur cette armée et vite !
Soldat : Bien !
??? : Es-tu certain que ce ne soit pas lui ?
Omatsu : La ferme Rogoji, sale démon !
Rogoji : Ça ne sert à rien de m’insulter, sans moi tu ne pourrais pas rivaliser avec les pouvoir de Kyubi. Et réfléchi bien ça pourrait certainement être lui mais de façon indirecte.
Omatsu : Tss…Et pourquoi essaye-tu de m’aider ?
Rogoji : Je te signale que si l’univers est détruit, je meurs avec donc il vaut mieux s’entraider pour cette fois.
Omatsu : Mouais.

Une semaine plus tard, le jour de l’attaque, Kotsuo se rendit sur le petit astre où se trouvait le dieu. Un bout de matière en plus petit que Pluton. Au même instant où il pose le pied sur cette terre, Omatsu arriva.

Kotsuo : Omatsu ?!
Omatsu : Kotsuo ?!
Kotsuo : Que fais-tu ici ?
Omatsu : Ca me parait évident non, je viens massacrer cette armée de fou.
Kotsuo : Depuis quand tu essayes d’aider toi ?
Omatsu : Je te signale que si l’univers est détruit, je le suis aussi et donc je ne peux pas régner sur l’univers.
Kotsuo : Ça se tient. Sinon, bonjours dieu comment allez-vous ?

Le dieu était un être à apparence humaine. Il était très maigre et avait l’air d’être extrêmement vieux.

Dieu : Je vais bien merci, mais que me vaut votre présence à tous les deux ?
Omatsu : Vous allez bientôt être attaqué vieillard.
Dieu : Qui diable pourrait faire ça ?
Kotsuo : Ça on va bientôt le découvrir. Omatsu j’ai un marcher à te proposer.
Omatsu : Lequel ?
Kotsuo : Faisons une trêve le temps de terrasser cette armée car dans tes intérêts et ceux de tous l’univers il vaut mieux que dieu reste en vie.
Omatsu : Tss…Je crois que je n’ai pas le choix. Mais dès que nous aurons remis les pieds chez nous, elle se terminera.
Kotsuo : Entendu.
Dieu : Cela me rappelle une lointaine époque, celle où les jumeaux sauveurs étaient côte à côte.
Kotsuo : Que dîtes-vous ?
Omatsu : Laisse tomber ce vieux débloque complet. Regardes, ils arrivent.
partie 2:
Au loin on pouvait apercevoir des personnes arriver, il y en avait énormément. A vu d’œil on aurait dit qu’il y en avait plus de 10 000, puis une fois qu’elle fût arrivé le chef s’avança.

Vadrok : Je ne pensais pas que vous viendriez tous les deux. Je me présente je suis Vadrok, je suis le chef de cette armée.
Omatsu : Tout ce qu’on a à savoir c’est que maintenant on peut vous éclater.
Vadrok : Je ne pense pas qu’à vous deux vous pourrez anéantir une armée de 10 000 hommes. Puisque vous vous êtes éveillé il y a peu, je ne pense pas que vous métrisiez tous vos pouvoirs.
Kotsuo : 10 000. Ça en fait 5000 chacun.
Omatsu : Ok c’est parti !
Omatsu et Kotsuo : Ouaaaaaah !!!
Vadrok : Ils maîtrisent déjà aussi bien leurs pouvoirs ?!

Kotsuo et Omatsu étaient passés tous les deux en mode éveil et avaient aussi activé leur sharingan au niveau maximum. Ceux-ci avaient les mêmes dessins dans leurs pupilles.

Omatsu : Ça n’a pas changé ça, on a toujours les même pupilles.
Kotsuo : Et oui, pourquoi ça changerait ?
Omatsu : Mouais bon, on y va ?
Kotsuo : C’est parti ! Un petit défi ça te dit ? Celui qui en abat le plus a gagné !
Omatsu : Ce sera ta première défaite avant notre grande bataille !
Kotsuo : Tu peux toujours rêver !

Ils s’élancèrent vers l’armée, poing en avant, ils terrassèrent tous les ennemis sur leur passage. Personne ne pouvait régir pour contre-attaquer ou même les éviter. Kotsuo couper ses ennemis en deux à l’aide de Drakfire sous sa forme de katana pendant qu’Omatsu les tuaient avec des coups de poings surpuissant. Mais au bout d’un moment ils se laissèrent subjuguer par le nombre et se retrouvèrent collé dos à dos.

Omatsu : Je crois qu’on n’a pas le choix, il va falloir utiliser les grands moyens et tant pis pour les dommages collatéraux.
Kotsuo : De toute façon il n’y a rien sur des années-lumière à la ronde donc on peut se lâcher.
Omatsu : La seul chose qui fait que nous soyons des jumeaux, c’est bien le fait que nous soyons quasiment identique avec nos pouvoirs.
Kotsuo : Bon t’es prêt ?
Omatsu : C’est parti !
Kotsuo : Ka…me…
Omatsu : Ha…me…
Vadrok : Ça devient dangereux ! Ecartez-vous vite.
Kotsuo et Omatsu : HAAAAAAA !

Les soldats n’eurent pas le temps de s’enfuir et les deux Kaméhameha couvraient 360°. Personne de put en échapper, personne sauf Vadrok qui était trop près de la planète du dieu et qui était donc à l’abri.

Omatsu : Tss…5000 partout, ce n’est pas drôle.
Kotsuo : Il reste le chef je te signal.

Les deux guerriers se regardèrent puis ce téléportèrent devant Vadrok en pointant une main chacun sur son torse. Ils lancèrent tous les deux un rayon d’énergie qui le toucha en même temps.

Kotsuo : On est aussi réactif l’un que l’autre, c’est donc une égalité parfaite.
Omatsu : Pff…Le jour de notre combat ce ne sera pas une égalité parfaite mais une victoire écrasante de ma part.
Kotsuo : Comme si j’allais te laisser faire.
Omatsu : Mais bon pour le moment nous sommes en trêve donc ce sera pour une prochaine fois. Prépare-toi bien d’ici là.
Kotsuo : Compte sur moi.
Dieu : Je vous remercie jeunes guerrier. Grâce à vous j’ai évité de me faire tuer et, part la même occasion, que l’univers ne se fasse détruire.
Omatsu : Comme si on avait eu le choix.
Kotsuo : Dieu, je vous dis au revoir et bonne continuation.
Omatsu : C’est ça, à la prochaine le vieux.
Dieu : Au revoir.

Kotsuo et Omatsu s’envolèrent alors dans deux directions opposées. Une fois rentré chez lui, Kotsuo fut accueilli par toute sa famille.

Shizuoka : Alors comment ça s’est passé ?
Kotsuo : Bien…Très bien même.
Sakura : Il y avait combien de criminel qui attaquait ?
Kotsuo : 10 000.
Sakura : Pourtant on dirait que tu n’es pas blessé ni même épuisé.
Kotsuo : Je n’étais pas seul à combattre, on était deux.
Shizuoka : Seulement 2 ?
Shingen : Qui était le deuxième qui combattait ?
Kotsuo : Omatsu. Nous avons fait une trêve le temps de battre cette armée.
Shizuoka : C’est possible ça ? Les 2 guerriers qui se haïssent le plus ont combattu côte à côte.
Kotsuo : Et oui. Bon ce n’est pas tout mais moi je crois que je vais prendre une bonne douche.
Anna : Dépêche-toi car le repas est bientôt près.
Kotsuo : Ne t’inquiète pas je ne raterai le dîner pour rien au monde.

Après une bonne douche et un bon repas, toute la maison parti se coucher pour prendre un repos bien mérité.

Chapitre 13: Lawart

partie 1:
La semaine qui passa après l’attaque de dieu fût tranquille. Tout le monde était en cours. Kotsuo regardait par la fenêtre, la tête dans les nuages.

Issey : Kotsuo…He Kotsuo.
Kotsuo : Quoi ?
Issey : Je te demandé ce qu’on allait faire à l’entrainement de mercredi. Mais dit moi t’as l’air préoccupé par quelque chose.
Kotsuo : Ne t’inquiète pas, c’est juste quelque chose qu’à dit dieu que je n’arrive pas à comprendre.
Issey : Ah bon et qu’est-ce que c’est ?
Kotsuo : Quand Omatsu et moi étions sur le point d’aller attaquer il nous a dit : « Cela me rappelle une lointaine époque, celle où les jumeaux sauveurs étaient côte à côte ». Et je ne vois pas du tout ce qu’il a voulu dire.
Issey : C’est vrai que ça peut paraitre étrange. Mais bon il est vieux donc ses souvenirs on dût se mélanger.
Kotsuo : Mouais…
Issey : Bon sinon, tu ne m’as toujours pas dit ce qu’on allait faire mercredi.
Kotsuo : Je ne sais pas trop, on verra le moment venu.
Issey : Ok.

Dans une autre partie de l’univers, du côté d’Omatsu. Deux hommes discutaient, Omatsu était assis sur une sorte de trône d’ivoire et l’autre homme se trouvait debout, dos au mur qui était à la droite d’Omatsu.

Omatsu : Alors tu as finalement décidé de rejoindre mon camp, Lawart.
Lawart : Je pense que ça à l’air plus amusant d’être de ton côté.
Omatsu : Bien, alors j’ai une mission pour toi.
Lawart : Je viens à peine de te rejoindre et tu me donne déjà une mission.
Omatsu : Je pense qu’elle va t’intéresser.
Lawart : Dit toujours.
Omatsu : Je voudrais que tu ailles tester les limites du pouvoir de Kotsuo, mais sens le tuer.
Lawart : En effet c’est très intéressant.
Omatsu : Et pour ce qui est de ses amis, tu peux en faire ce que tu veux. Mais je te déconseille fortement de les tuer.
Lawart : Pourquoi.
Omatsu : C’est quand un saiyen possède une grande rage et est aux portes de la mort qu’il devient plus puissant.
Lawart : Je n’oublierai pas ce conseil merci.

De retour sur Terre. Kotsuo et toute sa bande étaient en train de manger leur repas.

Eiji : Au fait les gars c’est bientôt noël, vous allez faire quoi cette année. Moi je vais le passer avec Kenta.
Issey : Moi je vais voir de la famille.
Emishi : Moi je vais le passer en montagne mon noël.
Akira : Moi aussi je vais voir de la famille.
Eiji : Et toi Kotsuo, t’as prévu quoi ?
Kotsuo : Je ne sais pas trop, on a prévu quoi Shingen.
Shingen : Normalement il y a la famille à Hertone qui vient.
Kotsuo : Hum…Oh j’ai une bonne idée. Si, en plus de le passer avec la femme et le fils d’Hertone, on invitait les parents de Sakura ?
Sakura : On parle de moi ?
Kotsuo : Ouaip, je disais que tes parents pourraient passer noël à la maison.
Sakura : Ça parait être une bonne idée, mais il faut demander à tes parents avant.
Kotsuo : Je pense qu’ils seront d’accord.
Shizuoka : Je pense que ça leur fera plaisir même.
Sakura : Tant mieux alors.
Eiji : Tant que j’y pense, pour le nouvel an, on pourrait le passer tous ensemble.
Akira : Pourquoi pas.
Issey : Je suis partant.
Kenta : Pour moi c’est ok.
Emishi : Je pense que je serai rentré de mon voyage donc oui.
Shizuoka : Pour nous c’est oui.
Eiji : Bon, eh bien on sait tous ce qu’on va faire pour les prochaines vacances.
Sonnerie : DRIIIING !!!
Kotsuo : Bon on se retrouve plus tard.

La journée si fini et ils rentrèrent tous chez eux.

Shizuoka : Coucou maman, coucou papa ! On est renté !
Anna : Vous avez passé une bonne journée ?
Kotsuo : Super, d’ailleurs j’ai quelque chose à vous demander.
Toshiro : Qu’est-ce qu’il y a ?
Kotsuo : Est-ce que les parents de Sakura pourront passer noël avec nous.
Anna : S’ils sont d’accord, c’est avec plaisir que j’accepte.
Toshiro : Pareil.
Sakura : Merci.
Kotsuo : Je sens que ce noël va être super.
Shizuoka : Tien, mais ce n’est pas à Kotsuo de nous préparer le repas aujourd’hui ?
Shingen : Si.
Kotsuo : Ça va, ça va. Pas besoin de me le rappeler.

Kotsuo prépara un très bon repas puis après ce repas il partit dans son labo pour travailler un peu en triant tous les avis de recherches qu’il avait en sa possession. Il fut accompagné de Sakura.

Sakura : Mais tu en as combien des avis de recherche.
Kotsuo : Je crois que j’ai ceux de tous les plus grands criminels, autant dire la quasi-totalité.
Sakura : Je crois que tu vas avoir du boulot.
Kotsuo : Malheureusement.
Sakura : Tu dois les reclasser ?
Kotsuo : Oui,  sauf les 2000 premiers où leurs primes restent inchangées.
Sakura : Omatsu et celui qui as la plus grosse prime.
Kotsuo : Oui.
Sakura : Mais on dirait qu’il est suivi de près par le deuxième.
Kotsuo : Lawart…Personne ne sait ce à quoi il pense vraiment. Un coup il est l’auteur de grand massacre et aide les criminels puis le jour d’après il aide la police galactique.
Sakura : C’est pour ça qu’il a une aussi grosse prime.
Kotsuo : Non pas seulement. Il est aussi connu pour avoir une force égale à celle d’Omatsu et moi.
Sakura : Il doit être terrifiant à combattre.
Kotsuo : C’est un adversaire redoutable, personne n’a jamais su à quoi il pensait réellement pendant un combat et c’est aussi ça qui fait qu’il est très dangereux.
Sakura : Et pourtant il ne fait pas si peur sur cette photo.
Kotsuo : Il ne faut jamais se fier aux apparences. Bon assez parlé, il faut que je réorganise tout ça.
Sakura : Je vais t’aider un peu si tu veux.
Kotsuo : Merci.

Ils passèrent le reste de leur soirée à réorganiser les avis de recherche. Quand ils partirent se coucher il ne leur avait pas fallu plus de 5 minutes pour s’endormir. Le lendemain matin ils se réveillèrent et partirent au collège mais Kotsuo avait un très mauvais pressentiment.

Shizuoka : Qu’est-ce qu’il y petit frère ?
Kotsuo : Je ne sais pas trop.
Sakura : Tu veux renter te reposer à la maison ?
Kotsuo : T’inquiète ça va, mais j’ai un étrange sentiment.
Shingen : Qui est ?
Kotsuo : C’est comme de la peur mélangé à de l’envie.
Shizuoka : T’es vraiment sûr que tu ne veux pas rentrer à la maison.
Kotsuo : Ouais.

Une fois arrivé au collège Kotsuo retrouva toute la bande. La journée se passa bien, jusqu’au début d’après-midi.
partie 2:
??? : On dirait que tu t’amuses bien.
Kotsuo : Cette aura…Lawart !
Lawart : J’ai presque cru que tu ne me remarquerais jamais.
Kotsuo : Allez tous vous abriter vite !
Lawart : N’ai pas peur, je ne vais pas m’en prendre à eux. C’est toi et toi seul que je suis venu voir.
Kotsuo : Pourquoi ?
Lawart : Je suis en mission.
Kotsuo : Tu as rejoint Omatsu…
Lawart : Je suis démasqué.

Lawart gardait toujours un air malicieux et amusé tandis que Kotsuo avait plus l’air inquiet et paniqué. Il fût vite rejoint par ses 5 amis.

Kotsuo : Allez vous mettre à l’abri vous aussi.
Kenta : Dans tes rêves. Tu nous as donné des pouvoirs pour qu’on t’aide alors on va t’aider.
Kotsuo : Il est beaucoup trop dangereux pour vous.
Eiji : De toute façon qu’on intervienne ou non, si tu pers on devra combattre alors autant le faire maintenant.
Kotsuo : Bon ok.
Lawart : Bien je vais pouvoir m’amuser un peu.

Lawart s’éloigna un peu et Kotsuo commença à expliquer certaine chose à ses amis.

Kotsuo : Je ne connais pas la limite de ses pouvoirs, mais je sais qu’il est capable de créer des sortes de tentacule énergétique qu’il peut modeler comme il veut. Il peut les déployer où il veut et partout autour de lui, donc il n’a que très peu, voire pas du tout, d’angle mort. Mais je ne sais à quelle distance il peut les déployer ni combien il peut en déployer.
Emishi : pour bien faire il faudra qu’on attaque tous en même temps.
Kotsuo : Oui, Kenta et Akira vous resterez en arrière pour lui envoyer des attaques à distance. Pendant ce temps nous on va l’attaquer de tous les côté. Activé vos Mangekyou sharingan, votre niveau 1 de super saiyen et utilisez vos armes.
Tous : Ok.

Tous firent ce que Kotsuo leur demanda. Kenta et Akira reculèrent un peu et se mirent en hauteur. Et les 4 autres se positionnèrent autour de Lawart.

Lawart : Bonne idée, mais voyons ce qu’elle vaut. Approchez.

Issey chargea avec sa lance devant lui, Eiji couru puis pris une impulsion pour frapper Lawart du dessus, Emishi fonça à toute vitesse près à lui planter ses poignards, Kotsuo, lui, avait fait apparaitre Drakfire et avait fait enflammer la lame pour faire plus de dégât. Akira et Kenta, eux, avaient envoyé plusieurs attaques puissantes avec leurs armes. Mais en un instant Lawart avait fait apparaitre plusieurs tentacules et c’était fait un bouclier avec. Quand chacune des attaques le toucha, il les repoussa en déployant ces tentacules.

Lawart : Il en faudra plus pour pouvoir me toucher.
Kotsuo : Eiji prépare un Doton et Issey un Suiton. Akira envoi des balles de foudre, Emishi utilise un Futon pour leur donner de la puissance et Kenta plante des flèches avec du Katon sur les balles pour leur donner une explosion plus puissante.

L’équipe fit exactement ce qu’avait dit Kotsuo mais Lawart arrêta Issey et Eiji avant qu’ils ne puissent utiliser leur technique puis il se protégea de l’attaque combinée de Kenta, Akira et Emishi.

Lawart : Quoi c’est tout ?
Kotsuo : Laissez tomber les armes, venez tous au corps à corps. Il ne sera pas assez rapide pour nous arrêter tous les 6.
Lawart : Tu crois ?

Tous arrivèrent près de lui et commencèrent à l’attaquer de tous les côté et à toute vitesse malgré ces effort Lawart paré toutes les attaque une par une et sans difficulté.

Lawart : Bon je crois que c’est à moi d’attaquer non ?
Kotsuo : Ecartez-vous vite !

Ils n’eurent le temps de s’écarter que de quelques centimètres que Lawart les avait attrapés à l’aide de ses tentacules. Aucun d’entre ne pouvait bouger ou se débattre. Lawart s’approcha d’abord d’Issey et commença à le rouer de coup à tel point que quand il le lâcha, Issey ne pouvait plus se relever. Il en fit de même avec tous les autres. Seul Kotsuo et Kenta étaient encore conscient mais il n’y avait que Kotsuo qui pouvait se lever mais Lawart vint lui donner un coup qui le cloua au sol.

Lawart : Dire que je pensai que ce soit disant Guerrier Légendaire était le plus puissant de tout l’univers. C’est à croire que ton titre est très exagéré.
Kotsuo : Enfoiré !
Lawart : Ça ne sert  rien de m’insulter, tu arrives à peine à tenir debout alors que crois-tu pouvoir faire.
Kotsuo : Grr…
Lawart : Je crois bien qu’Omatsu va être déçu de te performance. Bon alors qui vais-je tuer en premier ?
Kenta : Je ne te laisserai pas faire ça enfoiré !!!

Dans un effort gigantesque Kenta se leva et couru vers Lawart pour le frapper mais celui-ci fit apparaitre un tentacule qui transperça le bas du ventre de Kenta.

Kenta : Gwah ! *crache beaucoup de sang*
Lawart : Tu seras le premier je crois.
Kotsuo : Non Kenta !!
Lawart : Je pense que je n’airai même pas besoin de tenir compte du conseil d’Omatsu.
Kotsuo : Non pas possible, j’ai déjà perdu Hertone et maintenant je vais perdre mes meilleurs amis ?
Kurama : Que fais-tu abruti ! Relève-toi et va te battre !
Kotsuo : Mais je n’ai pas assez de force…
Kurama : Bien sûr que si, tu l’as déjà prouvé plusieurs fois par le passé.
Kotsuo : Mais…
Kurama : Tu ne veux plus perdre un être qui t’es cher alors relève-toi et bat-toi comme tu la toujours fais !
Kotsuo : Tu as raison. Je ne peux pas me laisser faire comme ça. Wouha !!
Lawart : Mais qu’est-ce que…

Lawart n’eut pas le temps de finir sa phrase que sa gorge fût tranchée, ce seul et unique coup avait suffi à le tuer. Kotsuo s’était déplacé tellement vite que cela avait créé une fumée de poussière épaisse et personne ne pouvait rien voir. Mais, de là où il se trouvait, Kenta avait aperçu juste avant de s’évanouir des rayons noirs dans ce qui semblait être l’aura de Kotsuo. Une fois la fumée dissipé on pouvait voir Kotsuo assis en tailleur à côté du corps inconscient de Kenta. Sakura, Shizuoka et Shingen s’approchèrent d’eux pour voir si tout le monde allait bien. Issey, Eiji, Akira et Emishi commencèrent à se réveiller.

Issey : Qu’est-ce qui est arrivé à Kenta ?
Kotsuo : Il a voulu s’attaquer à Lawart en étant dans un état pas possible et il s’est fait transpercer le ventre. Je l’ai soigné mais avec le peu d’énergie qu’il me reste je n’ai pas pu refermer parfaitement la plaie.
Emishi : Pourquoi il a fait ça ce débile.
Kotsuo : Il a voulu vous protéger parce que Lawart voulait vous tuer.
Akira : D’ailleurs il est où ? Tu l’as tué ?
Kotsuo : Oui. Je ne sais pas comment mais j’ai réussi à lui trancher la gorge.
Eiji : Bravo t’es le plus fort !
Kotsuo : Non je ne suis pas le plus fort, bien au contraire.
Sakura : Mais qu’est-ce que tu dis. T’as réussi à le battre.
Kotsuo : Non, je suis beaucoup trop faible. Il faut voir la réalité en face, s’il s’est associé avec Omatsu c’est qu’il était plus faible que lui sinon il ne l’aurait pas fait. Et moi je ne sais même avec quel pouvoir j’ai réussi à le tuer sans compter que je ne sais pas si je pourrai réutiliser une puissance aussi grande.
Sakura : Il faut juste que tu t’entraines plus dur dans ta salle spéciale.
Kotsuo : Non, ça ne suffira pas. Mais je sais où je vais m’entrainer.
Sakura : Ah bon et où ?
Kotsuo : Je n’ai pas le droit de le dire à cause d’un pacte à l’époque du premier Guerrier Légendaire. Je vais donc partir pour un petit moment.
Sakura : Mais…
Kotsuo : Ne t’inquiète pas sur Terre se ne sera que pour une durée de 2 semaines. Donc les gars 2 d’entre vous prendront les vacances des agents de la police galactique, vos dossiers ont été acceptés.
Kenta : Et qu’est-ce qu’on va faire pendant ses 2 semaines *tousse*.
Issey : Kenta t’es réveillé !
Kotsuo : Vous allez vous entrainer comme d’habitude. Kenta t’es blessures seront guéries en une semaine dans la salle, deux tout au plus donc tu n’auras pas trop de retard.
Kenta : Ok.
Kotsuo : Bon je pars demain.
Shizuoka : Mais tu es blessé toi aussi.
Kotsuo : Ce soir je passe une heure dans la salle, je n’ai besoin que d’une semaine pour récupérer.
Shingen : Maman et Papa ne vont pas vouloir tu le sais.
Kotsuo : Ils comprendront, mais je sais qu’ils ne pourront pas s’empêcher d’être inquiet. Bon Kenta repart chez lui et nous ont fini la journée.
Eiji : Je suis le moins épuisait donc je vais le ramener.
Kotsuo : Ok. Aller c’est parti

Sur ces mots la journée reprit son court normal. Le soir Kotsuo expliqua à ses parents la situation, ils n’étaient pas très heureux d’entendre ça mais ils savaient pertinemment qu’ils n’avaient pas le choix. Kotsuo passa son heure dans la salle puis il partit se coucher. Le lendemain matin, après avoir préparé ses affaires il dût dire au revoir à tout le monde et il partit en direction du lieu de son entrainement. Il lui fallut une journée pour atteindre ce lieu. Arrivait sur place il fit apparaitre Drakfire sous sa vrai forme de dragon.

Kotsuo : La Terre scellé du peuple Draconique, le seul endroit où tu peux rester sous ta vraie forme indéfiniment.
Drakfire : Cela fait des millénaires maintenant. Des millénaires qu’elle fût scellée pour ne pas être détruite.
Kotsuo : Oui c’est vrai. Parce que ton peuple a été décimé, vous ne pouviez plus réguler la planète et elle menacé d’exploser.
Drakfire : Et si elle explosait elle aurait pu ravager une partie de l’univers.
Kotsuo : Mais la scellé à fait augmenter la puissance des désastres climatiques de façon presque apocalyptique.
Drakfire : Mais pourquoi avoir choisi cette planète ?
Kotsuo : Justement à cause de ces conditions climatiques et aussi parce que c’est le seul moyen pour moi de pouvoir m’entrainer pleinement avec Kurama et toi puisque tout être scellé peut apparaitre sur cette planète. Mais pour Kurama il faut que j’attende un peu afin que le sceaux s’habitue à cette planète.
Drakfire : Je vois, tu as fait un choix très judicieux. Notre puissance à Kurama et moi et considérablement réduit du fait que nous sommes scellé. Donc nous ne pouvons pas nous entrainer très efficacement avec toi. Mais si nous sommes libérés alors là…
Kotsuo : Mais je réduis e nombre de fois où je peux accéder à cette planète à cause de la propriété limitative du sceaux. C’est pour ça que je n’utilise cette option qu’en dernier recourt.
Drakfire : Si seulement un jour mon peuple pouvait renaitre. Cette planète pour enfin exister sans restriction.
Kotsuo : Je suis sûr qu’on jour ça arrivera. Et nous seront là pour voir ça.
Drakfire : Oui.

Chapitre 14: Le retour

partie 1:
Quelques jours avant la fin de l’entrainement de Kotsuo.

Kotsuo : Vous êtes près les gars ?
Drakfire : Oui
Kurama : C’est bon pour moi.
Kotsuo : Alors Kurama tu me balance ta plus puissante bijûdama et Drakfire tu m’envoie ton plus puissant souffle.
Kurama : C’est parti ! Bijûdama !
Drakfire : Souffle draconique royal !

Une bijûdama et un puissant souffle d’énergie arrivèrent de 2 côtés à la fois. Kotsuo tandis ces bras juste avant l’impact. Une fois la fumée de cet impact dissipé on pouvait voir une sorte de vapeur émanant des mains de Kotsuo ce qui prouvait qu’il avait arrêté les 2 attaques en même et à main nue.

Kotsuo : Bien je crois que c’est bon. Demain je vais me reposer et je partirai après-demain.
Kurama : Bon alors je crois que je vais repartir dans le sceaux.
Kotsuo : Pourquoi ça ? T’as encore une journée pour profiter de ta liberté donc je ne vois pas pourquoi je te priverai de ça. Et c’est pareil pour toi Drakfire.
Kurama : Merci Kotsuo. Je crois que je vais faire un peu d’exercice et après je viendrai me reposer avec toi.
Drakfire : Je vais en faire de même.
Kotsuo : Défoulez-vous bien.

2 jours plus tard sur Terre.

Shizuoka : Kotsuo ne devrait pas tarder à revenir.
Sakura : Oui, normalement c’est aujourd’hui.
Shizuoka : Tu crois qu’il y a du réseau dans l’espace ?
Issey : Désolé les filles mais il n’y a pas de réseau terrien dans l’espace.
Shizuoka : Je m’en douté.
Eiji : Mais ne vous en faites pas il va revenir en un seul morceau, c’était juste un entrainement spécial rien de plus. Ce n’est pas comme s’il était parti en guerre contre les criminels.
Shingen : Je ne pense pas qu’il soit assez fou pour ça.
Emishi : En tout cas il devrait se dépêcher parce que le délai de la barrière est terminé.
Akira : Il a raison, ça c’est terminé se matin donc j’espère qu’il arrivera dans la journée.
Kenta : T’inquiète. On va pas nous attaquer aujourd’hui et puis de qui on devrait avoir peur ?
??? : De moi peut-être ?
Kenta : Qui…

Kenta se prit un coup de pieds dans les côtes avant de pourvoir terminer sa phrase. Issey et Eiji étaient déjà en train de mettre tous les élèves à l’abri et pendant ce temps Akira alla aider Kenta à se relever et Emishi se mit en face de la personne qui venait d’arriver. Cet homme avait une taille moyenne, il avait une peau bleu claire et des yeux rouges et des cheveux mi- longs gris et en batailles.

Emishi : Qui est-tu ?
Nibako : Je suis Nibako Rowey. Descendant de la grande famille Rowey.
Kenta : La famille Rowey ?
Sakura : Ce nom me dit quelque chose…
Shingen : Les membres de la famille Rowey sont ceux qui anéanti et volé le pouvoir du peuple draconique, le peuple de Drakfire.
Shizuoka : D’où tu sors ça toi ?
Shingen : C’est Kotsuo qui me l’a dit quand je lui ai demandé qui avait détruit le peuple de Drakfire.
Sakura : Ça me revient. Il a une prime sur sa tête, je l’ai vu quand je les ai réorganisés avec Kotsuo. Il classé 9°.
Eiji : Un gros poisson alors ?
Issey : Plutôt oui.
Kenta : Bien il est temps de voir si notre entrainement a payé.

Chacun d’entre eux commença à concentrer son énergie, leurs cheveux devinrent jaune puis commencèrent à s’allonger jusqu’à atteindre le bas de leur bassin. Ils avaient tous atteint le super saiyen 3. Sans attendre Kenta se jeta sur Nibako pour lui rendre le coup dans les côtes, il atteignit sa cible mais Nibako ne semblait pas souffrir de ce coup. Ensuite Eiji et Issey envoyèrent plusieurs boules d’énergie sur lui, une épaisse fumée se créa autour de Nibako mais il la dissipa d’un revers de main.

Nibako : Je vois, vous avez les pouvoirs des saiyens mais ne faites pas parti de leur peuple. Dans ce cas se sera plus facile de vous battre.
Emishi : Tu me parais très sûr de toi.
Nibako : Bon je vais vous expliquer vite fait. Il y a 3 grands pouvoirs qui rivalisent dans l’univers. Celui de peuple saiyen, celui des démons et celui du peuple draconique et moi je possède celui du peuple des dragons. Ce pouvoir me vient de mes ancêtres qui l’ont volé aux dragons eux-mêmes.
Kenta : Et alors !
Nibako : Je possède mes pouvoirs de puis bien plus longtemps que vous, je les maitrise mieux.
Issey : C’est ça qui va faire la différence certes. Mais ce n’est pas pour autant qu’on va te laisser faire ce que tu veux !
Nibako : Dans ce cas je vais pouvoir m’amuser un peu. Souffle draconique de glace !

Nibako lança un puissant souffle bleu vers le petit groupe. Ils évitèrent l’attaque de peu. Nibako se précipita sur Eiji et lui donna un coup de poing entouré d’une aura bleue.

Nibako : Ça c’était le coup de poing draconique de glace. Quand je touche quelqu’un avec la du corps qui est touché commence à refroidir et ses fonction ralentissent. Maintenant je pense que tu as du mal à bouger ton bras gauche, je me trompe ?
Eiji : Tss…
Emishi : Kenta va réchauffer le bras d’Eiji avec ton Katon !
Kenta : Ok !
Nibako : Bien vu comme parade, donc le prochain coup c’est sur celui qui maitrise le Katon qu’il va être.
Emishi : Kenta tu reste en retrait, si tu es touché on perdra notre seul moyen de contrer ses attaques. Tu vas nous couvrir de loin avec ton arc.
Kenta : Ok je compte sur vous.
Emishi : Eiji ça va ?
Eiji : Oui c’est bon je peux toujours me battre.
Issey : On va devoir se concentrer à fond si on veut avoir une chance de le vaincre.
Akira : Il faut l’entourer comme ça il va avoir du mal pour faire son souffle dans plusieurs direction.
Emishi : Bien vu. On se met aux 4 côté opposés, Kenta met toi en hauteur.

Kenta fit apparaitre son arc et se plaça en hauteur, les 4 autres se mirent autour de Nibako près à attaquer. Emishi leur fit signe d’attaquer, Kenta envoya des flèches et les 4 autres balancèrent des boules d’énergie. Nibako créa un blizzard de glace qui arrêta toutes les attaques. Ensuite il avança vers Akira et lui attrapa une jambe avec son poing de glace. Emishi se précipita vers lui mais fut stoppé par un coup de pied de glace de Nibako dans le torse. Quand Issey et Eiji arrivèrent de 2 côtés en même temps pour le frapper il s’éloigna. Ils prirent leurs amis et se retirèrent en arrière pour que Kenta puisse faire fondre la glace.

Eiji : Dépêche-toi ! Il est en train de préparer un truc là.
Kenta : Je fais ce que je peux, mais la glace est plus résistante !
Issey : Calme toi Eiji, ce n’est pas en t’énervant qu’il va aller plus vite.
Eiji : C’est vrai excuse-moi.
Nibako : Les lames draconique de glace.

De la glace se forma sur les mains de Nibako et s’allongèrent pour devenir des petites épées. Il se jeta sur la petite bande à une grande vitesse. Au moment où il allait arrivé à bout portant un homme avec une grande cape apparut brisant au passage les deux lames de glaces et projetant en arrière Nibako.
partie 2:
??? : Je crois que j’arrive au bon moment.
Sakura : Cette cape et cette voix…Kotsuo !
Akira : T’as pris des pause casse-croute en chemin ou quoi.
Kotsuo : Désolé. Mais c’est bon tu peux prendre ton temps Kenta. Je vais m’occuper de lui.
Nibako : Avant de croire que tu as une chance tu sais qui je suis au moins ?!
Kotsuo : Nibako Rowey, descendant de la famille Rowey qui avait été engagée par Omatsu pour anéantir le peuple draconique.
Nibako : Maintenant que tu sais ça ne devrais-tu pas prendre tes jambes à ton cou et t’enfuir ?
Kotsuo : Tu es vraiment un descendant très prétentieux. Sous prétexte que tu possèdes des pouvoirs venant de tes ancêtres qui ont anéanti le peuple draconique tu crois être le plus fort et tu ne sais même pas reconnaitre la valeur de tes adversaires.
Nibako : Et alors ? Quoi qu’il arrive je vais t’exterminer donc pas la peine de perdre du temps.

Nibako s’envola un peu en hauteur et prépara un autre souffle de glace.

Issey : Attention Kotsuo son souffle de glace est très puissant !

Kotsuo mit son bras droit en avant pour arrêter l’attaque, le souffle lui passa dessus mais les personnes qui se trouvaient derrière ne reçurent aucun dégât. Quand l’attaque fut finie on pouvait voir un bloc de glace avec Kotsuo à l’intérieur.

Nibako : Hahaha !!! Il faisait le fier avec ses belles paroles mais au final c’est lui qui m’a sous-estimé.
Shizuoka : Pas possible…On vient à peine de se retrouver petit frère.
Shingen : Ne pleure pas et regarde plus attentivement.

La main avec laquelle Kotsuo avait arrêté l’attaque commença à devenir rouge comme si elle brulait.
Quand la couleur fut plus intense Kotsuo donna un coup d’épée depuis l’intérieur et en un mouvement horizontal la glace se brisa en mille morceaux.

Nibako : Mais comment ?
Kotsuo : Ce souffle n’est même pas au niveau de celui d’un bébé dragon. Tes ancêtres avaient au moins le mérite de réussir à égaler la puissance d’un vrai dragon adulte.
Nibako : Ça...Même pas au niveau d’un bébé dragon ?
Kotsuo : Drakfire pleur, il pleur car il voit de quel manière les pouvoirs de son peuple sont utilisés. Et en plus c’est encore plus triste car c’est ceux de son frère cadet Médraice qui sont utilisés.
Nibako : Drakfire…Le roi dragon donc tu es le guerrier légendaire !
Kotsuo : Ça y est tu vois enfin qui je suis. Et bien maintenant tu vas gouter à un aperçu de la vraie puissance d’un dragon.

L’épée commença à être entourée d’une aura orangé, puis cette aura vint entourer le corps de Kotsuo. L’aura autour de ses bras et ses jambes ressemblaient à des pattes de dragons, sa tête fut entourée d’un crâne de dragon et dans son dos il y avait des ailes et une queue de dragon. Cette aura se solidifia formant ainsi un sorte d’armure d’écaille rouge.

Kotsuo : Voici la fusion d’un être humain et d’un dragon. A présent je vais te faire déguster la rage de tout un peuple.

Kotsuo planta le sabre dans le sol et en un bon il arriva en face de son adversaire et lui mit un coup de poing dans l’épaule. Le coup était tellement puissant qu’il projeta Nibako en arrière sur plusieurs mètres. Kotsuo était déjà dans son dos avant même qu’il ne s’en rende compte et il lui mit un coup de pied enflammé sur la colonne vertébrale. Avant de tomber au sol Nibako reprit ses esprit et envoya un souffle sur Kotsuo mais cette fois-ci Kotsuo l’arrêta complètement et avec une seule main. Kotsuo se déplaça rapidement vers Nibako et il lui mit un uppercut qui le projeta en l’air. Après le coup Kotsuo fut à portée de son épée et il la prit en la pointa devant lui.

Kotsuo : Toi qui crois que ton souffle est puissant, vois quel est la réelle puissance d’un dragon.

Le bout de l’épée commença à former un boule de feu, cette devint très grosse et Kotsuo planta le katana dans le sol. 6 colonnes de feu gigantesque sortirent du sol tout autour de Nibako. Kotsuo se déplaça vers Nibako avec son sabre.

Kotsuo : Ce que tu vois autour de toi c’est la puissance du souffle d’un dragon divisé en 6 parties, maintenant tu n’as plus d’échappatoire et tu vas devoir répondre de tes actes et de ceux de tes ancêtres envers les dragons. Technique ancestral, déchirure lunaire.


Kotsuo positionna son épée comme s’il allait la dégainer d’un fourreau puis il la dégaina d’un coup sec et une très grande onde de choc trancha Nibako en deux.

Kotsuo : En ce jours, par ta mort, le peuple draconique peut enfin reposer en paix jusqu’au jour de sa renaissance.

Kotsuo descendit au sol, il leva son bras dans en l’air avec la main ouverte puis la referma rapidement. Les 6 colonnes de feu changèrent de trajectoire pour se diriger vers ce qu’il restait du corps de Nibako, elles se concentrèrent en une boule géante et cette boule explosa comme une planète peut exploser. Kotsuo reprit sa forme normale et se dirigea vers ses amis.

Issey : C’était quoi ça ?
Kotsuo : Le fruit de mon entrainement.
Eiji : T’en a encore d’autre des comme ça ?
Kotsuo : Oui mais avant…Montre toi Omatsu je sais que tu es là !
Omatsu : Tu me remarque toujours aussi facilement. On dirait que tu as exterminé Nibako très facilement.
Kotsuo : Que vient tu faire ici ?
Omatsu : Discuter et te présenter mes 5 généraux.
Kotsuo : Je sais qui c’est, ce sont les 5 criminels les plus recherchés après toi. Maintenant dit moi de quoi tu veux me parler.
Omatsu : Bien, bien. Le jour de notre combat final approche et je veux te proposer une date.
Kotsuo : Je t’écoute.
Omatsu : Je te laisse la période des fêtes de cette planète pour profiter de tes derniers moments de bonheur, après ça tu auras 1 mois entier pour t’entrainer. Quand dis-tu ?
Kotsuo : J’accepte.
Omatsu : Bien, alors on se retrouve dans quelques temps pour en finir.
Kotsuo : Cette fois-ci ce sera définitif.
Omatsu : On verra ça.

Omatsu s’en alla et toute la petite bande se réunit près de Kotsuo. Kenta avait fini de faire fondre la glace d’Emishi et d’Akira.

Kotsuo : Je vais vous dire ce qui va se passer à partir de maintenant. Vous avez quartier libre jusqu’à la fin de la période des fête et après nous auront un entrainement non-stop pendant tout le mois de janvier.
Issey : Je connais à peu près le niveau des 5 plus grand criminels et je ne pense pas que nous pourrons rattraper notre retard sur eux en si peu de temps.
Kotsuo : Je vais commander un matériau très rare et très cher pour améliorer la salle d’entrainement de telle sorte à ce qu’on puisse l’utiliser tous les jours.
Kenta : Pourquoi tu n’as jamais utilisé ça avant et puis c’est quoi ce matériau ?
Kotsuo : C’est du Korinotium, il en a très peu et il se désagrège au fur et à mesure qu’on utilise la salle donc il y a une durée limite pour s’en servir.
Akira : Donc grâce à ça on va pouvoir entrer dans la salle tous les jours et on va surement pourvoir rattraper notre retard.
Emishi : Oui, mais en contrepartie Kotsuo va devoir utiliser une fortune colossale et cela va vider de beaucoup les réserves de ce matériau. Je me trompe ?
Kotsuo : Je vais perdre la moitié de ma fortune et la moitié des réserves vont être utilisé, mais ça a été prévu depuis très longtemps.
Sakura : Mais ça veut dire qu’on ne va pas vous voir pendant tout un mois ?
Kotsuo : Nous resterons 4heures dans la salle comme d’habitude, mais nous irons tous les jours donc on partira des cours un peu plus tôt.
Shizuoka : Au moins on pourra vous voir un peu.
Kotsuo : Je suis désolé mais c’est nécessaire pour cette bataille.
Sakura : Au moins on va passer les fêtes de fin d’année ensemble, c’est déjà bien.
Kotsuo : Une fois cette bataille fini, ça devrait être plus calme.
Sakura : Oui j’espère.

Kotsuo fit signe à ses 5 amis de venir autour de lui pour qu’il puisse leur parler.

Kotsuo : Les gars cette fois c’est la dernière ligne droite. Le jour où vous m’aviez demandé des pouvoirs vous saviez quels risque vous pourriez prendre, mais malgré ça vous n’avez pas douté et je vous en remercie. Dans quelques temps vous allez affronter les criminels les plus dangereux de l’univers alors ne faiblissez pas et battez les. En faisant cela vous entrer dans la légende, celle des 5 humains ayant battu des hommes possédant une puissance énorme.
Emishi : Merci pour ce discourt d’encouragement, mais tu t’es trompé sur un point.
Akira : Nous ne rentrerons pas dans la légende parce que nous avons vaincu des criminels puissants.
Issey : Mais plutôt parce qu’on nous aurons aidé le plus grand guerrier de tous les temps à installer une paix durable sur l’univers.
Kotsuo : Je suis désolé de vous laisser porter un aussi gros poids sur vos épaules.
Kenta : Mais t’es débile ou tu le fais exprès.
Eiji : Ce n’est pas un poids mais un honneur d’avoir pu aider un homme comme toi à instaurer la paix dans l’univers.
Kotsuo : Les gars…
Sakura : Tu avais raison, jamais ils n’auraient pu utiliser leurs pouvoirs pour une autre que de t’aider. S‘il faut que vous vous entrainiez alors soit, je ferais avec et je serai ensuite fier d’avoir connu personnellement les 6 grands guerriers qui auront vaincu les plus grands ennemis de l’univers.

Chapitre 15: Les vacances

partie 1:
Quelques semaines plus tard le jour des vacances, chez Kotsuo.

Shizuoka : Enfiiiiiin les vacances !
Shingen : T’es pas obligé de crier comme ça.
Shizuoka : Mais si. C’est parce que les vacances de fin d’année son super cool car c’est noël.
Kotsuo : Tien en parlant de noël, tu sais quand tes parents vont venir Sakura ?
Sakura : Ils viennent dans 3 jours et repartent 2 jours après noël.
Shizuoka : Au fait qui dit noël dit cadeaux de noël. Tu vas offrir quoi Kotsuo ?
Kotsuo : C’est un secret.
Shizuoka : Aller dit s’il te plait.
Kotsuo : Tu le seras dans 5 jours.
Shizuoka : Je présume que vous aussi vous allez garder le secret.
Sakura : Oui.
Shingen : Yep.
Shizuoka : Vous n’êtes pas drôle.
Anna : Ne soit pas impatiente Shizuoka.
Kotsuo : Maman à raison.
Toshiro : Au fait, qu’est-ce qu’on va manger ?
Kotsuo : C’est moi qui vais m’en occuper, je vais vous préparer des plats venant d’autres planètes. Ce sera mon cadeau de noël pour toi et maman puisque vous aimez la bonne nourriture.
Toshiro : Bon choix.
Shizuoka : Papa tu penses qu’à manger.
Sakura : Mais parents aussi aimeront avoir un cadeau de ce genre.
Kotsuo : Dans ce cas je leur préparerai un panier avec un peu de nourriture.
Shizuoka : Je sens que ce noël va être super.
Kotsuo : Ouais. Bon je dois rejoindre Emishi et les autres au parc, je reviens plus tard.
Anna : A tout à l’heure.

Kotsuo sorti de la maison et se dirigea vers le parc, sur le chemin il croisa Eiji et Emishi. Une fois arrivé au parc tout le monde était déjà présent.

Kotsuo : Bon les gars, je veux vous donner une mission.
Kenta : Quoi ?! Une mission pendant les vacances de fin d’année ?!
Kotsuo : Calme toi. Cette mission c’est de vous amuser et de profiter le plus possible de ces vacances.
Kenta : Je préfère ça.
Kotsuo : Je veux que vous en profitiez car on ne sait jamais ce qui pourrait se produire pendant le combat final.
Eiji : Ne soit si pessimiste, à part des blessures il ne va rien nous arriver.
Kotsuo : Je le sais et je vous fais confiance mais pour le prochain mois vous n’allez pas être beaucoup avec votre famille donc c’est pour ça que je vous demande de profiter un max.
Issey : On ne va pas se gêner.
Kotsuo : Bien, sur ce on se retrouve pour le nouvel an.
Emishi : Ok.
Akira : On sera au rendez-vous.
Kotsuo : Alors joyeux noël à tous.
Tous : Joyeux noël.

Quelques jours le plus tard, le 25 décembre, la famille de Kotsuo et celle de Sakura se rencontrèrent pour passer le réveillon de noël ensemble.

Toshiro : Bonjour je suis Toshiro Watane, le père de Kotsuo, et voici ma femme Anna et mes 2 autres enfants Shizuoka et Shingen.
Tashiba : Bonjour, nous sommes les parents de Sakura. Je m’appelle Tashiba et voici ma femme Asuka.
Kotsuo : Bien comme les présentations sont faites nous allons pouvoir discuter autour du repas. Pour ce soir se sera un repas très spécial.
Sakura : Papa, maman vous allez être très étonné.
Asuka : Cela ne me surprend pas de la part de Kotsuo.
Kotsuo : En entrée il y aura une salade de glaren, c’est une salade composé de fourio, de kirima et de trinio. Ce sont des légumes venant de la planète des saiyen. Ils s’apparentent à de la salade, des carottes et de la tomate.
Tashiba : De la cuisine venant d’une autre planète, jamais je n’aurais pensé en manger.
Kotsuo : Ce n’est pas tout l’entrée sera faite de rôti de bawark, un oiseau géant ressemblant au ptéranodon. Il n’y aura rien avec ce plat car il apporte des nutritions qui sont à la fois dans la viande mais aussi dans les légumes. Et en dessert ce sera une buche de raïkano qui est une sorte de chocolat.
Asuka : Ce repas sera vraiment très bon je le sens.

Le repas commença et tout le monde discuta de tout et de rien, se racontaient quelques anecdotes. Puis vont l’heure de donner les cadeaux.

Kotsuo : Bien maintenant c’est l’heure des cadeaux. Monsieur et madame Susuki nous vous avons préparé un cadeau collectif. C’est un panier avec des aliments venant de ma planète et des plats préparé par chacun de nous.
Tashiba : C’est vraiment gentil de votre part, c’est surement Sakura qui vous a dit que nous aimions bien ce genre de chose.
Sakura : Oui.
Asuka : Nous nous vous laissons un double des clés de notre maison de vacances se trouvant dans les îles. Comme ça si vous ne savez pas quoi faire pendant les vacances vous pourrez y aller.
Anna : Mais c’est trop il ne fallait pas.
Tashiba : Nous y allons peu dans cette maison alors autant que tout le monde en profite.
Toshiro : Nous vous remercions énormément.
Shizuoka : On a aussi fait un cadeau collectif pour vous papa, maman.
Toshiro : Ce n’était pas le repas ?
Shingen : Bien sûr que non, c’est un week-end pour deux à la montagne. Il est valable pour deux mois.
Anna : Merci les enfants.
Shizuoka : Shingen pour toi je t’ai acheté quelques jeux vidéo que tu voulais depuis quelques mois. Pour toi Sakura j’ai pris la paire de chaussure que tu voulais tant et Kotsuo, avec Shingen on a réussi à trouver le codage pour ta console de jeux vidéo qui ne voulait pas fonctionner. On a été aidé par Issey et les autres pour les voyages dans l’espace.
Kotsuo : Merci je vous adore.
Shingen : C’est rien. Merci grande sœur.
Sakura : Merci Shizuoka c’est vrai que ça faisait un moment que je les voulais.
Shingen : Bon moi je n’avais pas vraiment d’idée pour le cadeau de Sakura puisque je ne savais ce que tu voulais à part les chaussures donc Shizuoka m’a aidé et je t’ai acheté quelques vêtements.
Sakura : Merci beaucoup ils sont très bien ces vêtements.
Shingen : Shizuoka Je t’ai acheté les 3 séries de livres que tu voulais lire depuis un moment.
Shizuoka : Merci petit frère je suis super heureuse.
Sakura : Pour Shingen et Shizuoka mes parents m’ont aidé à vous payer un voyage en Angleterre. Et pour Kotsuo je t’ai acheté un collier qui résiste au rayon d’énergie, c’est Kenta qui l’a commandé à un marchant venant de ta planète.
Shizuoka : Merci, j’ai toujours voulu visiter l’Angleterre.
Shingen : Je crois qu’il y a aussi de la bonne nourriture là-bas non ?
Kotsuo : Merci Sakura j’apprécie vraiment le cadeau. Shingen je t’ai acheté les poids d’entrainement qui varie au fur et à mesure de ta force puisque tu étais


Dernière édition par Lorstrike le Sam 11 Jan - 11:19, édité 10 fois
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Xiantha le Ven 6 Sep - 14:25

J'aime lire mais je suis pas du tout fait pour écrire XDDD
Vraii Évitons les spoil sinon je l'éject direct è_é (mouhaha intendante en force o/)
avatar
Xiantha
Best Of Kiwi
Best Of Kiwi

Messages : 879
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Ven 6 Sep - 17:46

Je pense que je vais poster les chap' le samedi entre 10 et 14h (ça dépend quand je me réveille :p) et le mercredi quand je rentre du lycée

Chapitre 15: Les vacances

partie 2:
Shizuoka : Bon week-end !
Shingen : A lundi.
Kotsuo Profitez bien de votre week-end.
Sakura : Et reposez-vous bien.
Anna : Merci, passez un bon réveillon avec vos amis.
Toshiro : Surtout ne faites pas de bêtise et faites attention.
Kotsuo : Pas de problème papa.

Sur ces mots les parents de Kotsuo partirent et tout le monde commença à préparer la fête.

Kotsuo : Bon, Shizuoka tu as acheté les boissons et la nourriture ?
Shizuoka : Yep !
Kotsuo : Shingen, t’as fini de nettoyer les chambres ?
Shingen : Affirmatif.
Kotsuo : Ok. Désolé d’avoir dût te laisser finir seul.
Shingen : Ce n’est pas grave.
Kotsuo : Sakura, tu as dit que tu t’occupais du repas ce soir ?
Sakura : Oui, laisse-moi faire.
Kotsuo : Je te fais confiance. Par contre on va faire le repas dans le labo.
Shizuoka : Hein ? Mais pourquoi ?
Kotsuo : Je veux faire participer 2 autres personnes mais pour ça j’ai besoin qu’ils soient dans une salle du labo.
Shingen : C’est qui ces de personnes ?
Kotsuo : Drakfire et Kurama.
Sakura : T’as réussi à finir l’invocation pour Kurama ?
Kotsuo : Oui. Mais pour prolonger la durée d’invocation j’ai aménagé une salle spéciale.
Shizuoka : Cool au moins ils ne seront pas obligé d’être enfermé.
Kotsuo : Oui.
Sakura : Oui mais pour leur repas, il leur faut quoi ?
Kotsuo : Drakfire n’a pas besoin de manger énormément et Kurama sera invoqué avec la taille d’un chien donc il leur en faut autant qu’à nous.
Sakura : Ok.

Plus tard, en début de soirée, Issey et les autres arrivèrent. Kotsuo les amena dans le labo et il ne restait plus qu’à invoquer Drakfire et Kurama. Il commença par Drakfire, son invocation était toujours la même que la première fois qu’il est apparu. Pour Kurama, Kotsuo exécuta quelques signes puis des flammes vertes apparurent sur tous les doigts de la main droite de Kotsuo, il plaça ensuite sa main sur le sceau de Kurama et en extirpa ce dernier. Il avait bel et bien la taille d’un chien mais l’apparence d’un renard à 9 queues.

Kurama : Yo.
Kotsuo : Désolé je ne peux pas faire mieux pour ta taille.
Kurama : Ce n’est pas grave au moins t’as pu me faire sortir.
Kenta : Donc c’est à ça que tu ressembles, je pensais que tu étais rouge ou jaune à cause des formes que prend Kotsuo grâce à ton chakra.
Kurama : Et non je suis orange.
Kotsuo : Bon puisque tout le monde et là, que la fête commence !
Tous : Yeah !

Ils commencèrent par le repas, se racontant ce qu’ils avaient reçu à noël et comment s’était passé leur soirée. Le repas fini ils commencèrent à danser et faire la fête. Plus tard dans la soirée Drakfire et Kurama se mirent à l’écart pour discuter.

Kurama : Je pense qu’il est bientôt temps qu’on lui dise la vérité.
Drakfire : Oui mais pas pour l’instant, il faut attendre encore un peu.
Kurama : Peut-être mais il faut faire vite, si on ne le fait pas rien ne changera et ce n’est pas dit qu’il y ait encore une occasion comme celle-ci.
Drakfire : Oui. Leur ressemblance avec les originel et très frappante. Mais il ne faut pas être pressé, il faut lui dire au bon moment.
Kurama : D’accord je te fais confiance.

Un peu plus loin c’est Kotsuo et Sakura qui discutaient.

Sakura : Pourquoi tu voulais qu’on soit seul ?
Kotsuo : Après cette soirée nous allons commencer l’entrainement et on ne se verra pas beaucoup.
Sakura : Oui je sais ça.
Kotsuo : De plus je ne sais pas ce qui va se passer pendant la bataille final et pour tout te dire je commence à avoir un peu peur.
Sakura : Toi ? Tu as peur ?
Kotsuo : Oui, j’ai peur de ne pas être à la hauteur et de lancer mes meilleurs amis dans une bataille trop dangereuse.
Sakura : Idiot. Toi et les autres vous saviez pertinemment dans quoi vous vous lanciez alors ce n’est pas le moment de douter.
Kotsuo : Mais…
Sakura : Il n’y a pas de « mais ». Tu m’as dit que tu allais me faire visiter les plus belles planètes, alors maintenant tu vas me le promettre comme ça il n’y a plus aucune raison que tu perdes.
Kotsuo : Bien…Je te promets de gagner pour t’offrir ton cadeau et pour rester à tes côtés.

Quelques heures plus tard, après une grande soirée, quelques secondes avant minuit.

Shizuoka : 5…4…3…2…1…
Tous : BONNE ANNEE !

Chapitre 16: La préparation

partie 1:
Quelques jours après le nouvel an Kotsuo et ses amis commencèrent leur entrainement intensif. Ils étaient déjà entrés dans la salle et planifiés leur entrainement.

Kotsuo : Bon en premier lieu je veux que vous atteigniez le super saiyen 5.
Kenta : T’es sûr qu’on peut le faire sans endommager notre corps ?
Kotsuo : Certaine chose qui s’applique aux saiyens ne s’applique pas sur vous puisque vous êtes humains.
Issey : Et comment tu vas faire pour qu’on atteigne ce niveau aussi vite, parce que je te signale que nous somme qu’au niveau 3.
Kotsuo : Il y a des douleurs qui peuvent donner une telle colère et une telle rage que les saiyens peuvent gagner une quantité de puissance assez grande pour passer 2 niveaux d’un coup. Et les sentiments des humains sont beaucoup plus développés que ceux des saiyens.
Emishi : Et en clair ?
Kotsuo : En clair je vais vous enfermé dans une illusion qui provoquera votre pire cauchemar qui peuvent vous provoquer cette rage et cette colère.
Eiji : Hein ? Mais t’es fou. Et si ça ce passé mal ?
Kotsuo : Je vais placer un clone de moi à côté de vous qui sera prêt à annuler l’illusion.
Akira : Et si notre cerveau rend l’illusion vraie et que donc les blessures qu’on reçoit à l’intérieur deviennent vrai ?
Kotsuo : Bien sûr ce n’est pas une simple illusion, j’y place aussi des barrières qui empêcheront ça et je vais aussi entrer à l’intérieur pour vous guider si besoin ait. Emishi, Issey et Eiji je vais aussi bloquer la puissance de vos sharingans pour qu’ils n’interfèrent pas sur l’illusion.
Kenta : Bon alors on commence.
Kotsuo : Bien, éloignez-vous les uns des autres et asseyiez-vous.

Ils s’éloignèrent alors de quelques mètres, Kotsuo créa un clone pour chacun et qui partit avec eux. Ils s’assirent, les clones posèrent leur main sur leur tête et les amis de Kotsuo fermèrent les yeux instantanément. Après plus de 30 minutes leur visage commençait à exprimer une grande peur. Kenta s’emblait complètement paniquer, Kotsuo décida d’aller le voir. Il entra alors dans son illusion. On pouvait voir Kenta seul face à une armée, il était blessé de partout, le terrain autour était ravagé et il y avait des corps de personnes mortes partout, seules quelques personnes, qui étaient en retrait, étaient encore en vie et c’était sa famille. On pouvait sentir que Kenta commençait à abandonner tout espoir de gagner cette bataille. Kotsuo, que personne ne pouvait voir, se rapprocha de Kenta et commença à lui parler.

Kotsuo : Ne faiblit pas, tu dois continuer à te battre.
Kenta : A quoi bon…Emishi et les autres sont morts, je suis le seul survivant et ils sont au moins une centaine en face.
Kotsuo : Et alors. Emishi, Issey, Eiji, Akira…Ils sont tous morts en protégeant ce qu’il leur était cher jusqu’au bout. Regarde derrière toi, tu n’es pas seul, il y a des gens qui comptent sur toi. Il y a ta famille. Alors récupère la rage d’Issey et des autres, fais-en ta force, accompli ce qu’ils voulaient accomplir et gagne cette bataille quoi qu’il t’en coûte.
Kenta : Tu as raison, je te remercie. Même si je dois en mourir, je vais protéger toutes ces personnes qui comptent sur moi ! Wouhaaa !

Kotsuo quitta l’illusion sans assister à la fin. Kenta se réveilla, on pouvait voir dans ces yeux qu’il était déterminé à gagner et à devenir de plus en plus fort et sans qu’il ne dise un mot, Kotsuo avait compris que Kenta avait réussi à surmonter son cauchemar.

Kenta : Cool je suis le premier à avoir réussi !
Kotsuo : Bravo, maintenant je crois que je vais aller voir les autres aussi.
Kenta : C’est vrai qu’ils tirent une tête pas possible.
Kotsuo : La tienne était pire.
Kenta : Hein ?

Kotsuo se dirigea vers Eiji pour entrer dans l’illusion. Un fois entrée, il aperçut Eiji seul face à beaucoup de gens. A première il ne semblait pas se battre mais les gens en face de lui étaient pourtant des adversaires de taille. Ces personnes semblaient parler de lui d’une mauvaise façon.

??? : C’est un monstre.
??? : Il ne sait que détruire les choses, regardé autour de lui le terrain est ravagé.
??? : S’il devient plus fort et qu’un jour il se retourne contre nous, nous serons fini. Il doit partir !
Eiji : Non. Je…Je veux juste vous protéger rien de plus.
??? : C’est faux ! Part tout de suite sale monstre !
Eiji : Vous le pensez vraiment ? Si vous avez peur de moi alors je vais vous laisser tranquille et m’en aller.
Kotsuo : Non ! Si tu pars qui va les protéger ?
Eiji : Mais je leur fait peur.
Kotsuo : Tu te fiche de ce qu’ils pensent. Si tu t’en va pour qu’ils n’aient plus peur de toi alors ils se feront détruire parce que tu n’es plus là pour les protéger.
Eiji : Mais…
Kotsuo : De toute façon même si ces personnes ne t’aiment pas il te reste tes amis et eux ils savent que si tu deviens plus fort c’est pour les protéger.
Eiji : C’est vrai, il me reste mes amis donc je dois devenir encore plus fort !

Eiji fût entouré d’une aura jaune et Kotsuo sortit de l’illusion sachant qu’Eiji aussi avait atteint le niveau 5 et l’instant d’après il se réveilla.

Eiji : Je suis de nouveau sur pied près à m’entrainer !
Kotsuo : Bien. Mais il faut attendre les autres.
Kenta : Bon plus que trois.
??? : Non, 2.
Kenta : Akira ?
Akira : Présent.
Kotsuo : Tu as réussi sans mon aide ? Félicitation.
Akira : Hein ? Alors ce n’est pas toi que j’ai entendu ?
Kotsuo : Explique-toi.
Akira : Bin, j’étais enfermé dans une bulle où tout était noir. Je croyais que je resterais seul dans cette bulle jusqu’à la fin de ma vie et je commençais à désespérais puis j’ai entendu une voix qui me disait de ne pas abandonner et de devenir plus fort que ces ténèbres. Au final j’ai fait exploser mon pouvoir et je me suis réveillait.
Kotsuo : Je vois…C’était la voix de ton cœur.
Akira : Mon cœur.
Kotsuo : Tout comme le corps possède des pouvoirs, le cœur aussi en possède et des fois, lorsque le corps ne peut plus rien faire, le pouvoir du cœur se manifeste dans l’esprit de la personne sous forme de voix. Et cette voix aide l’esprit et le corps de la personne à sortir de sa situation.
Akira : Je crois que je comprends.
Kotsuo : Bon je vais voir Issey alors.

Kotsuo, une fois près d’Issey, entra dans son cauchemar et il vit Issey qui semblait se battre seul contre un adversaire. Mais il semblait désemparé car quelque chose n’allait pas. En effet à chaque fois qu’il voulait lancer une attaque rien ne se passait comme si ses pouvoirs avaient disparu.

Issey : Pourquoi ! Pourquoi je ne peux plus lancer d’attaque !
??? : Hahahaha ! Même tes pouvoirs se sont rendu compte que tu étais trop faible et ils sont partis.
Issey : Mais c’est impossible. Pourquoi…Comment je vais faire pour protéger les autres si je n’ai pas de pouvoirs.
??? : Maintenant je vais pouvoirs t’anéantir toi et tout ce que tu aimes.
Issey : Non ! Je dois récupérer mes pouvoirs, mais comment faire. S’ils sont partis c’est que je ne suis pas assez fort pour pouvoir me battre, mais il faut que je me batte pour protéger tout le monde.
Kotsuo : Alors c’est simple : augmente ta force, surpasse-toi et surtout…soit déterminé.
Issey : Mais comment devenir plus fort si je n’ai plus de pouvoir.
Kotsuo : Les pouvoirs viennent du cœur donc si tu as un cœur capable de résister à toutes les situations alors ils reviendront.
Issey : Alors je vais me battre jusqu’au bout. Avec ou sans pouvoir !

Kotsuo sorti de l’illusion pendant qu’Issey se jetait sur son adversaire dans un fracas de lumière. Puis qu’en Issey se réveilla Kotsuo parti en direction d’Emishi.

Issey : Qu’est-ce qu’il y a ?
Kotsuo : Emishi ne semble vraiment pas bien, je n’ai pas trop le temps de discuter.

La seconde d’après Kotsuo plongea dans le cauchemar d’Emishi. On pouvait l’apercevoir, quand il était enfant, entouré de plusieurs personnes qui le frappé. Puis Un garçon arriva et mis une raclée à toute ces personnes. Cet enfant c’était Kotsuo. Et un peu plus loin Emishi observait la scène. Ensuite d’autres personnes vinrent l’entourer.

??? : Tu resteras toujours faible, derrière lui pour qu’il te protège.
Emishi : Non.
??? : Jamais tu ne seras assez fort pour marcher à côté de lui.
Emishi : C’est faux !
Kotsuo : Je vois si tu as une aussi grande fierté et que tu veux devenir aussi fort c’est parce que tu ne veux plus être protégé.
??? : Tu ne pourras plus devenir fort.
Emishi : Non c’est faux ! Je deviendrais plus fort et un jour je serais au même niveau que lui.
Kotsuo : Abruti ! Tu ne pourras jamais être au même niveau que moi.
Emishi : Répète !
Kotsuo : C’est pourquoi tu dois protéger ceux qui ne sont pas au même niveau que toi ! Tu veux devenir plus fort certes, alors fait de moi ton objectif à atteindre si tu veux. Mais ne perd pas de vu que si tu as ces pouvoirs c’est avant tout pour protéger ceux qui en ont besoin. Alors laisse-moi te protéger encore un peu jusqu’à que tu deviennes aussi fort que moi et pendant ce temps protèges ceux qui sont plus faible que toi !
Emishi : Mais…
Kotsuo : Plus ton cœur sera grand et plus tu pourras devenir fort. Si tu veux devenir fort pour devenir fort et pouvoir être au même niveau alors oublie tes pouvoirs, tu ne dois pas perdre de vue que ta force doit servir pour les autres avant toute chose !
Emishi : Tu as raison, j’avais perdu de vue cet objectif. Je te remercie. Maintenant, vous, dégagez !

Le corps d’Emishi s’entoura d’une aura jaune et il la fit exploser. Quelques secondes plus tard il ouvrit les yeux et ses amis étaient là pour l’accueillir.

Emishi : Désolé Kotsuo, j’avais oublié ce pourquoi tu nous as donné des pouvoirs.
Kotsuo : Ce n’est pas grave maintenant tu t’es ressaisi.
Emishi : Ouais.
Kotsuo : Bien la prochaine étape sera d’améliorer la puissance de vos pupilles. Emishi tu aideras Issey et Eiji à  améliorer et maitriser leur sharingan. Moi je vais aider Akira et Kenta pour leurs byakugan.
Emishi : Reçut 5 sur 5.
Kenta : Mais pour nos nouveaux pouvoirs ?
Kotsuo : En premier lieu il faut que vous atteigniez le niveau maximum partout. Après vous vous entrainerez à les maitriser.
Kenta : Ok.
Kotsuo : Bien alors c’est parti.
pertie 2:
La bande se divisa en 2 groupes : Emishi, Issey et Eiji d’un côté et Kotsuo, Akira et Kenta de l’autre. Les 2 groupes s’éloignèrent l’un de l’autre. Emishi commença à expliquer comment éveiller le fuumestu mangekyou sharingan.

Emishi : Bon comme Kotsuo l’avait expliqué, il faut un grand esprit de combat et une forte détermination. De plus il plus de chance qu’il s’éveil si vous êtes en difficulté donc tout d’abord vous aller vous battre l’un contre l’autre sans utiliser de pouvoir et jusqu’à que vous soyez à bout. Puis vous aller vous battre chacun votre tour contre moi avec seulement le mangekyou sharingan d’activé et moi le fuumestu. Vous avez compris ?

Issey et Emishi commencèrent à se battre pendant qu’Emishi observait. Du côté de groupe à Kotsuo ça restait assez calme.

Kotsuo : Comme il n’y a pas de stade d’évolution pour le byakugan il va falloir réfléchir à différentes technique que vous pourriez utiliser.
Kenta : On pourrait essayer les techniques comme dans le manga non ?
Kotsuo : Inutile. Dans le manga il y a seulement des humains, vous vous devez vous battre contre des aliènes qui n’ont pas forcément un corps formé comme le nôtre.
Akira : On pourrait peut-être augmenter la puissance du byakugan de telle sorte qu’on puisse couvrir 360° et ne plus avoir d’angle mort.
Kotsuo : Bonne idée.
Kenta : Tu crois qu’on pourrait aussi utiliser l’énergie du byakugan pour d’autre chose ?
Kotsuo : Pas mal, ça vient de me donner une idée mais je vous l’expliquerai plus tard et il ne faudra pas l’utiliser en début de combat. Ce sera un atout pour surprendre cotre adversaire.
Kotsuo : Bon d’abord l’augmentation de la perception du byakugan. Je vais créer un clone et on vous balancera des choses que vous devrai esquiver avec votre byakugan, bien sûr il y en aura dans votre angle mort donc il faudra que vous vous concentriez dessus sans oublier le reste.
Kenta : Ok, alors go !

Du côté du groupe à Emishi. Eiji était déjà en train de se battre contre Emishi. Il était à fond mais avait énormément de mal à tenir le rythme.

Emishi : C’est tout ? Aller tu peux faire mieux non ?
Eiji : Tu vas voir ! Je vais te battre !
Emishi : Hun ? Il a changé sa vitesse et le chakra qu’il malaxe… Arrête-toi Eiji ! Tout de suite !

Le mangekyou sharingan d’Eiji c’était transformé. Les 6 traits étaient maintenant entouraient d’un cercle et sur ce cercle il y avait 8 traits ressemblant au bout d’une lame de katana, ils étaient réunis 2 par 2 et dans les paires ils se faisaient face l’un à l’autre, de plus ils étaient positionnaient en diagonal.

Eiji : Hein mais pourquoi ?
Emishi : Tu ne l’as pas senti mais tes yeux ont changeaient et si tu ne t’étais pas arrêté tu m’aurais lancé un Amaterasu.
Eiji : Désolé.
Emishi : Ce n’est pas grave. Moi j’avais activait Susano sans le vouloir donc…
Issey : Bon à mon tour alors.
Emishi : C’est parti !

Issey avait eu le temps de se reposer un peu donc le combat allait peut-être duré un peu plus longtemps. Emishi et Issey s’échangèrent beaucoup de coup mais, bien que le style de combat entre Issey et Eiji soit différent, Emishi avait un gros avantage. Mais après 10 minutes de combat la vitesse et la précision des coups s’Issey s’affinèrent et il s’arrêta car il avait senti que son sharingan avait évolué. A présent, en plus des pétales de fleurs, il avait une étoile à 6 branches qui se dessinait au milieu des pétales.

Emishi : Félicitation, vous avez tous les deux obtenu vos fuumestu mangekyou sharingan.
Eiji : Yeah ! Bien joué Issey.
Emishi : Reposez-vous un peu et nous attaquerons la maitrise dans technique de vos pupilles.
Issey : Ok.

Le reste de l'entrainement consistait à contrôler et améliorer leurs nouveaux pouvoirs au vue de la grande bataille finale. Ils s’entrainèrent alors jours après jours du mieux qu’ils pouvaient.

Chapitre 17: La dernière bataille

partie 1:
Une fois l’entrainement terminé, Kotsuo et sa bande se rendirent au lieu de rendez-vous pour la bataille finale. Il avait était interdit aux élèves d’aller dans leur collège, mais pour ne pas inquiéter les parents le personnel avait décidé de les réunir dans le gymnase à l’extérieur. Peu après que tous les élèves soient allés dans cette salle, Omatsu et ses compagnons arrivèrent. Les 5 criminels qui l’accompagné étaient Radjose, un homme d’apparence humaine mais mesurant plus de 2m50, Erasing, cette homme possédé une apparence de loup et une taille normale, Gragon, Il ressemblait fortement aux terrien à l’exception qu’il avait deux ailes blanches dans le dos, Sirnako, c’était un reptilien à forme humaine et Krenji, lui possédé une apparence humaine similaire à celle des terriens.

Omatsu : On dirait que tu n’as pas eu peur de venir finalement.
Kotsuo : Je ne suis pas aussi lâche que toi.
Omatsu : On va voir si tu tiendras le même discourt une fois que je t’aurais anéanti.
Kotsuo : Cesse de plaisanter. J’ai quelque chose à te demander.
Omatsu : Quoi tu veux me rejoindre ?
Kotsuo : Tu es encore plus idiot que je ne le pensais. Je voudrais que nous créions, à l’aide de nos sharingan, une dimension assez puissante pour qu’on ne ravage pas tout. Je pense que tu ne veux pas reigner sur une planète à moitié détruite.
Omatsu : Tu marques un point. Au passage on en crée  une pour caque combat comme ça ta bande d’idiot ne risque pas de me gêner.
Kotsuo : J’aurais pu dire la même chose de tes amis mais bon c’est d’accord. Et nous commencerons notre combat une fois le leur fini.
Omatsu : J’allais te proposer la même chose, je veux que tu puisses bien voir tes amis mourir.
Kotsuo : Tais-toi et active ton sharingan. Les gars placez-vous devant votre adversaire.

Omatsu et Kotsuo activèrent leur sharingan, ils avaient le même symbole dessiné à l’intérieur. Pendant ce temps Eiji se plaça devant Radjose, Kenta en face de Gragon, Akira se mit devant Erasing, Issey devant Krenji et Emishi devant Sirnako. Ensuite en un instant une bulle recouvra chaque duo de combattant puis ils disparurent.

Omatsu : Au fait j’ai rajouté un petit quelque chose à ces dimensions.
Kotsuo : Hum ?
Omatsu : Une sorte d’ouverture dimensionnelle pour que tous tes amis du collège puissent te voir toi et ta bande se faire massacrer. Bien sûr toi aussi tu vas pouvoir le voir. Regarde ça apparait.
Kotsuo : Espèce de…

Comme l’avait dit Omatsu 5 petites brèches se créèrent et dans chacune d’entre elles on pouvait les combat qui étaient sur le point de commencer et ces brèches apparurent aussi dans le gymnase.

Eiji : On commence le combat le géant ?
Radjose : Je vais t’écraser.

Sans attendre Eiji passa en super saiyen 5, sa forme était similaire à celle du niveau 4 à la différence que tout était de couleur or. Au même moment les 4 autres passèrent aussi au niveau 5. Leurs adversaires et même Omatsu furent surpris.

Eiji : Et ouais. On est humais et grâce à ça on peut faire des choses que les saiyen ne peuvent pas faire.
Radjose : Et alors ça ne change rien.

Eiji s’élança pour donner un coup de pied sur le côté mais malgré toute la puissance qui en découlait il fut bloqué par le bras de son adversaire.

Radjose : Mon corps est fait d’une peau beaucoup plus solide que la vôtre donc ce n’est pas avec ce genre de coup que tu vas me faire mal.
Eiji : Dans ce cas je vais rendre mon corps aussi solide que le tien. Doton ! Armure de roche !

Du chakra pris forme autour du corps d’Eiji puis il se solidifia, formant ainsi une armure doton. Il retenta un coup de pied dans le ventre avec tout autant de puissance que le précédent. Son adversaire, croyant pouvoir résister facilement, fut surpris que le coup puisse lui faire autant de dégâts. Il fut projeté en arrière de quelques mètre puis Eiji se précipita sur lui pour lui donner un coup de poing, mais cette fois Radjose pris une posture de défense pour ne pas subir de dégât. Il contre ensuite Eiji avec un coup de poing dans la cage thoracique. Les 2 adversaires commencèrent alors à s’échanger de violant coup quand soudainement Radjose se stoppa.

Eiji : Déjà fatigué ?
Radjose : Non. Je vais juste te montrer quel est ma vraie puissance.

Le corps de Radjose commença à se transformer pour ressembler à une sorte de golem. Après ça ses capacités furent décuplées. Il se rapprocha rapidement d’Eiji et lui donna un coup qui le propulsa plusieurs dizaines de mètres en arrière. Quand il se releva il fut sonné et Radjose se rapprocha encore, lui donnant une salve de coup dévastateur jusqu’à qui le plaque sur le sol et qui lui donne un coup qui l’y enfonça. Radjose commença à s’éloigner puis Eiji se releva en riant un peu.

Eiji : Vraiment, tu es très puissant.
Radjose : Alors pourquoi rit-tu ?
Eiji : Parce que c’est à moi de te montrer ma vrai puissance.

Pendant ce temps du côté du combat d’Akira. Le combat avait commençait depuis quelques minutes et aucun des deux adversaires ne laissait l’autre prendre le dessus.

Akira : Je dois reconnaitre que tu es très fort.
Erasing : Tu n’es pas mal non plus pour un simple humain mais fini de jouer.

Erasing concentra son pouvoir et une aura noir apparu autour de lui. Il se précipita vers Akira, celui-ci essaya de tirer quelques coups de balles sur son adversaire mais il les esquiva. Une fois à portée Erasing donna un énorme coup de boule à Akira, qui resta sur place mais qui subit une énorme pression. Il enchaina ensuite avec plusieurs coup de poing pour finir par propulser Akira avec coup de pied dans le ventre.

Akira : Gwah ! Comment ta puissance peut encore augmenter ?
Erasing : Ma race possède un stade d’évolution qui permet d’augmenter toutes nos capacités, un peu comme les saiyens.
Akira : Je vois…Dans ce cas changeons de tactique.

Akira s’élança vers Erasing, qui en fit de même, puis à la dernière seconde Akira se téléporta derrière son adversaire, qui se retourna la seconde d’après, mais il se re-téléporta et cette fois il ne laissa pas le temps à son adversaire de se retourner puisqu’il tira 4 balles de foudre. A cause de son épaisse peau et de sa fourrure, elles n’eurent presque aucun effet sur Erasing mais elles le paralysèrent assez pour que ses mouvement sois réduis.

Erasing : Si tu diminue ma vitesse alors je n’ai qu’à augmenter mon pouvoir !

Il joignit les paroles à l’acte et augmenta ses pouvoirs. Sa vitesse augmenta de nouveau surpassant même sa précédente augmentation. Akira n’en fut pas surpris et il reste sur place immobile.
Le reste de la bande se battait férocement. Kenta combattait avec difficulté contre Gragon car grâce à ces ailes il se déplaçait très rapidement et agilement dans les airs. Emishi peinait à tenir le rythme du combat contre Sirnako mais il continuait sans cesse d’essayer de le dépasser. Quant à Issey, la force de Krenji le surpassait facilement. Mais au même moment, dans chacun des combats, la petite bande se figea et resta quelques secondes sans bouger. A ce moment Kotsuo réalisa quelques signes et leur parla par télépathie. A cause des effets chaotiques des dimensions, ce qui leur fut retransmis par les brèches.

Kotsuo : Il est temps de montrer le réel fruit de votre entrainement ! Utilisez tout votre pouvoir !
Tous : Ok !

Ils commencèrent tous à se concentrer. Puis ils activèrent quelque chose.

Issey/Emishi/Eiji : Sharingan ! Armure Susano !
Kenta/Akira : Byakugan supérieur !

Le Susano des 3 possesseurs de sharingans s’activèrent, celui d’Emishi était toujours le même à l’exception de sa couleur qui était devenue verte. Celui d’Eiji ressemblait à un minotaure et était orange et celui d’Issey ressemblait à une sorte de guerrier des mers et il était bleu possédant aussi une lance. Cependant cela ne s’arrêta pas, leurs Susano commencèrent à rétrécir et devenir assez petit pour former une armure de combat. Pour Kenta et Akira leurs byakugan s’activèrent mais il ne semblait pas différent du byakugan normal.
partie 2:
Eiji : Ce pouvoir va changer la donne.
Radjose : Mais il est impossible d’utiliser ce pouvoir à un tel niveau avec la transformation en super saiyen.
Eiji : Je te l’ai dit toi à l’heure : il y a certaine chose qui ne s’applique pas avec les humains. Maintenant continuons ce combat. Amaterasu !

L’attaque d’Eiji n’alla pas vers son adversaire mais sur son arme. Grâce à Susano la hache d’Eiji ne brûla pas. Il courut alors très rapidement vers son adversaire, il lui donna un coup de hache sur le bras. Comme Radjose connaissait les effets d’Amaterasu il se coupa le bras et s’éloigna. Eiji donna alors un coup de hache sur le sol et une grosse fissure se forma puis de cette fissure sortit une gigantesque colonne de feu noir qui consuma son adversaire en quelques instants.

Eiji : Tu as voulu t’en prendre à notre planète, maintenant tu en paye le prix.
Kotsuo : Tu vois Omatsu, tes alliés n’ont aucune chance de les vaincre.
Omatsu : Comment se fait-il que les humains aient un potentiel si grand alors qu’ils n’ont aucun pouvoir particulier ?
Kotsuo : Le pouvoir des humains c’est leurs sentiments qui sont, de loin, bien plus grand que les nôtres.
Omatsu : Tss…

Tu côté du combat d’Akira.

Erasing : Que tu ais activé son byakugan ou non, ça ne change rien. Je connais la faiblesse de cette pupille.

Erasing se prépara à attaquer l’angle mort d’Akira mais au dernier moment il se déplaça sur son côté droit. Mais, sans qu’il s’y attende, Akira contre-attaqua avec un coup de poing dans les côtes.

Erasing : Mais comment ? Tu ne devrais pas pouvoir te concentrer sur ton angle mort et sur le reste en même temps.
Akira : Faire croire à son adversaire que l’on ne se concentre que sur son angle mort pour qu’il attaque autre part et au final lui faire comprendre que cet angle mort n’existe plus. Voilà ce que nous as appris Kotsuo.
Erasing : Mais…
Akira : Et ce n’est que le début.

Akira fonça sur Erasing, qui esquiva le coup de justesse. Puis Erasing donna un coup de poing en direction de la tête d’Akira mais il disparut à l’instant où il allait le toucher pour réapparaitre derrière lui et lui donner le coup de grâce avec  50 balles de foudre tirées dans son corps.

Akira : Tes pouvoirs sont similaires aux saiyens mais même un humain qui n’a pas toute la puissance d’un saiyen t’a battu.

Cela faisait déjà 2 combats gagnés. Kenta et les autres avaient expliqué ce qu’était leurs nouveaux pouvoirs à leurs adversaires. Kenta s’apprêtait à attaquer mais il remarque que son adversaire avait déjà pris l’initiative. Il décida donc de ne bouger qu’à la dernière seconde pour surprendre son adversaire. Ce qui fonctionna et cela permit de ce créer une ouverture pour lui envoyer des flèches de feu. Mais Gragon fût plus réactif que prévu et les esquiva. Kenta lança alors plus de 100 flèches mais son adversaire réussi à les éviter.

Gragon : Même si tu m’envoyé 1000 flèches tu ne pourrais pas me toucher. Il faudrait que tu puisses contrôler le temps lui-même si tu veux avoir une chance de me toucher.
Kenta : Je n’aurais pas dit mieux.
Gragon : Comment ?
Kenta : Kotsuo nous a appris à maitriser parfaitement la perception avec nos pupilles. A tel point ce nous somme capable de percevoir le temps et d’y voyager pendant un bref instant.
Gragon : J’aimerai bien voir ça.

Gragon regretta vite sa touche d’ironie quand Kenta disparut et réapparut le seconde d’après derrière lui en lui planta une flèche dans la gorge et une dans la tête.

Kenta : Tu as voulu être curieux, maintenant tu t’en mort les doigts.

De leur côté Issey et Emishi avaient réussi à faire fusionner leurs bulle de dimension grâce à leurs sharingans et pouvaient maintenant combattre côte à côte.

Issey : Je compte sur toi.
Emishi : Moi aussi.
Krenji : Qu’est-ce que tu fou ici salle reptile.
Sirnako : Je pourrais de dire la même chose abruti.
Issey : Et la réponse est que nous avons modifié nos dimensions grâce à nos sharingan pour qu’elles se rejoignent.
Emishi : On va vous laminer.

Emishi et Issey utilisèrent la même technique qu’avait utilisée Eiji il y a quelques minutes. Ils embrasèrent leurs armes du feu noir. Ils foncèrent sur leurs adversaires, prêt à donner un coup avec leurs armes. Sirnako esquiva grâce à sa rapidité et Krenji sauta très dans les airs puis passa dans le dos d’Issey et essaya de lui donner un coup mais l’armure de Susano absorba tous les dégâts. Sirnako, quant à lui, se déplaça sur le côté pour donner un coup dans les côtes à Emishi mais le résultat fût le même qu’avec l’attaque de Krenji.

Issey : Tentez ce que vous voulez mais notre armure arrêtera toutes vos attaques.
Emishi : Sans oublier que si vous vous déconcentrez juste pendant une fraction de seconde, cela nous laissera le temps de vous tuer avec Amaterasu.
Sirnako : Pourquoi nous donner ces informations.
Issey : Pour savoir si vous allez être assez intelligent pour abandonner et rester en vie.  
Krenji : Et puis quoi encore ! Plutôt crever !
Emishi : Bien dans ce cas nous allons en finir avec cette attaque.

Emishi et Issey s’élancèrent vers leur adversaire respectif et pendant leur course ils changèrent de trajectoire pour se retrouver en face de l’adversaire de l’autre. Les 2 ennemis tentèrent d’esquiver mais Emishi et Issey se retrouvèrent en un instant dans leurs dos, donnant ainsi un coup puissant avec leur armes ce qui réduisit leurs adversaire en cendre. Ils commencèrent à s’éloigner pour éviter que les flammes ne se propagent sur eux mais tout d’un coup ils sentirent une présence. Sirnako avait changé de peu et essayait de les attaquer mais Emishi réagit très vite et transperça la poitrine de son adversaire, celui tomba raide mort au sol. La dimension ce désactiva et les 5 amis se rejoignirent, exténués, près de Kotsuo.

Kotsuo : Je t’avais prévenu, t’es compagnons n’avaient aucune chance. Et maintenant c’est à ton tour de périr.
Omatsu : Ne me compare pas à ces imbéciles sans puissance. Si tu veux vraiment savoir lequel de nous deux est le plus fort alors viens et créons une dimension pour notre combat.
Kotsuo : Je n’attends que ça.

Kotsuo et Omatsu créèrent alors une bulle de dimension qui les engouffra. On pouvait à présent voir les deux ennemis l’un face à l’autre, prêt à se battre. Même à travers les brèches, qui servaient pour voir le combat, on pouvait sentir la tension qui régnait entre les 2 combattants. On pouvait facilement dire que ce combat était d’une importance capitale pour le destin de l’univers. Et ce combat était sur le point de commencer.

Chapitre 18: Un nouveau destin

partie 1 et 2:
Les deux combattants se faisaient face depuis quelques secondes. Soudainement ils s’élancèrent rapidement l’un vers l’autre, sans activer de pouvoir,  pour se donner un coup de poing, une fois à portée leurs coups s’entrechoquèrent provoquant une énorme qui créa un cratère d’une dizaine de mètre de diamètre atour d’eux.

Omatsu : Pas mal, pas mal. Tu as fait quelques progrès.
Kotsuo : Ton ironie ne m’atteint pas.
Omatsu : Très bien alors passons au niveau supérieur.

Ils passèrent tous deux en mode éveil 3, ce pouvoir que Kotsuo avait acquis inconsciemment lors du combat contre Lawart. La vitesse du combat s’accéléra, en une seule seconde Kotsuo et Omatsu s’étaient déjà donné une dizaine de coup plus dévastateur les uns que les autres. Mais aucun des deux adversaires ne semblait réussir à prendre le dessus. Du côté des élèves, tous furent impressionné par ce combat plus que par les autres.

Garçon : Ce…Ce sont des monstres ! Dire qu’il y avait ce genre de personne tous les jours dans notre collège !
Fille : Il a raison ! S’ils pouvaient s’entretuer on n’aurait plus rien à craindre !

Quand Sakura entendit ça elle commença à se retourner pour empêcher les gens de dire ce genre de chose mais elle fut prise de vitesse par Shingen.

Shingen : Fermez-la bande d’abruti ! Ne traitez pas mon frère de monstre. Pensez plutôt à ceci : s’il se bat aujourd’hui c’est pour vous protéger, vous et l’univers tout entier. Si c’était vraiment un monstre vous ne seriez peut-être plus là pour voir ce combat car s’il n’avait pas était là Omatsu aurai conquis et détruit la Terre depuis longtemps.
Shizuoka : C’est vrai qu’avec ces pouvoirs il ressemble à un monstre mais son cœur et bien plus humain qu’il n’y parait. Et en ce moment même c’est lui qui ressemble le plus à un humain car il protège le monde qui l’a vu naitre. C’est pour ça que vous n’avez pas le droit de le traiter de monstre.
Sakura : Shingen…Shizuoka.
Garçon : Heu…Excusez-nous. On s’est emporté à cause de la peur, on ne recommencera pas.
Shingen : C’est bon ça passe pour cette fois.

Pendant ce temps Kotsuo et Omatsu avaient changé de mode de combat. Ils utilisaient tous deux la puissance de leur démon. Kotsuo avait pris la forme de chakra amplifié qui lui permettait d’utiliser un plus grand nombre de technique. Omatsu, lui, utilisait le pouvoir de Rogoji ce qui lui donnait une forme de gryphon à 2 pattes car Rogoji était un démon gryphon.

Omatsu : Kyûbi contre Rogoji. Un combat de démon
Kotsuo : Kurama n’est pas un démon contrairement à toi !

Kotsuo se déplaça rapidement sur le côté droit d’Omatsu pour lui donner un coup de pied dans les côtes mais il utilisa une barrière de roche pour éviter le coup. Il contre-attaqua en suivant avec un coup poing à la tête. Kotsuo se pris le coup de plein fouet mais resta sur place et donna un coup de poing dans le ventre d’Omatsu. Ils s’écartèrent ensuite l’un de l’autre.

Kotsuo : Et si tu me montrais ta lame sans nom, la lame maudite.
Omatsu : Dans ce cas montre-moi le roi dragon que je me fasse un plaisir d’enfin exterminer la race draconique.
Kotsuo : Tu peux toujours essayer.

Ils firent tous deux apparaitre leurs épées. La lame maudite d’Omatsu était un katana entièrement noir de la même forme que celui de Kotsuo. Cette fois-ci c’est Omatsu qui attaqua en premier mais Kotsuo arrêta le coup d’épée avec la sienne et le choc détruisit encore plus le paysage qui était déjà complètement dévasté. Ils continuèrent à se donner des coups d’épée à une vitesse extraordinaire. Kotsuo arrêta alors le mode de chakra amplifié pour passer en mode éveil 3, comme l’éveil était plus puissant que le chakra amplifié il commença à prendre le dessus mais Omatsu fit la même chose que lui et le combat redevint égal. Ils finirent par donner chacun un coup d’épée si puissant qu’ils furent repoussé l'un de l’autre

Omatsu : A ce rythme-là on va mourir tous les deux d’épuisement.
Kotsuo : Je préfère ça plutôt que de perdre face à toi. Mais je compte quand même gagner et changer notre destin je peux te le jurer.
Omatsu : L’espoir fait vivre comme on dit, mais cette fois cet espoir va te faire mourir.
Kotsuo : C’est ce qu’on va voir.

Ils s’élancèrent à nouveau l’un vers l’autre, enchainèrent des salves de coups d’épées entrecoupé de divers technique et de rayon d’énergie, cela dura 10 minutes. Puis lors d’un enchainement de coup d’épée Kotsuo fut légèrement repoussé et Omatsu se servi de cette ouverture pour lui donner un grand coup d’épée au niveau de l’épaule, lui causant alors une énorme entaille qui, couplait avec l’épuisement, le fit tomber à terre à moitié mort.

Omatsu : Ça y est, j’ai réussi. Je l’ai battu. Mais…Pourquoi j’ai ce sentiment d’insatisfaction ?
Kotsuo : Non…Je ne peux pas perdre…Pas maintenant.

Kotsuo sombra dans l’inconscience. Tout était noir autour de lui mais deux lumières jaillirent de l’obscurité et Drakfire et Kurama apparurent.

Drakfire : Que t’arrives-t-il ? Tu as dit que tu changerais votre destin.
Kotsuo : Je sais…Mais je ne peux plus rien faire. Il a était plus fort que moi.
Kurama : Idiot ! Tu m’oblige à me répéter. N’abandonne pas, bat toi jusqu’à ton dernier souffle !
Kotsuo : Mais comment ? J’arrive à peine à bouger le petit doigt.
Drakfire : Dans ce cas ouvre les yeux et dis-nous ce que tu vois.

Kotsuo essaya alors d’ouvrir les yeux. Il y parvint difficilement et il aperçut le collier que lui avait offert Sakura. Elle devait surement pleurer à grosse larmes après avoir vu Kotsuo se faire entailler.

Kurama : Alors que vois-tu ?
Kotsuo : J’arrive à voir le collier que m’as donné Sakura.
Drakfire : Tu te souviens ? Ce collier est le symbole de la promesse que tu lui as faite. Celle de ne pas mourir, de gagner et de lui offrir son voyage sur les plus belles planètes.
Kotsuo : Vous avez raison. Je vais gagner ce combat quoi qu’il m’en coute. Et si ce n’est pas moi qui change notre destin alors ce sera les suivants.
Drakfire : Tu vas changer ce destin car on dirait qu’il a décidé de te donner son pouvoir.
Kotsuo : Son pouvoir ? La résonnance ?!
Kurama : Oui retourne toi. Et surtout grâce à elle tu vas te souvenir de votre véritable passé à vous les jumeaux sauveurs.

Le corps de Kotsuo commença à s’illuminer, sa blessure se referma instantanément et une énorme lumière émana alors de son corps. Omatsu fut éblouit par cette lumière et une fois qu’il put voir à nouveau il aperçut Kotsuo qui avait pris une forme jusque-là inconnue. Ses cheveux étaient un mélange de jaune et d’argenté, ces avaient chacun une forme déférente, l’œil droit était son plus puissant sharingan et l’œil gauche était celui de Kurama et pour finir une aura orangée en forme de dragon l’entouré.

Omatsu : Mais c’est…La résonance !
Kotsuo : Oui exactement. Et je vais me servir de cette puissance pour te battre.

Kotsuo s’élança et en une fraction de seconde il réussit à donner un coup de poing à son adversaire ce qui le projeta une dizaine de mètres en arrière. Il se rapprocha encore de lui et cette fois-ci il fit apparaitre une épée d’énergie et dona un coup avec. Aucune blessure n’apparut mais Omatsu perdit toute son énergie et tomba au sol, incapable de bouger.

Omatsu : C’est bon achève moi et change le destin.
Kotsuo : Tu connais les pouvoirs de la résonance. Je ne peux que te vider de toute ton énergie et je ne peux pas te tuer.
Omatsu : Alors abandonne ce pouvoir et tue moi.
Kotsuo : La résonance permet aussi de voir te faire voir ce qu’il y a au plus profond de ton cœur donc tu te souviens surement de notre vrai passé…Drake.
Omatsu : Cela fait des siècles que je n’ai plus entendu ce nom.

Lors de la transformation de Kotsuo, les brèches se sont brouillés et ont disparu donc tous les élèves s’étaient précipité vers le collège (la bande de Kotsuo était réapparu avec tous les élèves et non dans le collège) et ils aperçurent Kotsuo qui soutenait le corps sans énergie de Drake.

Kenta : Mais pourquoi tu ne l’as pas tué !
Kotsuo : Ne commencez et pas à crier et écoutez-moi ! Premièrement il n’a plus ni d’énergie, ni de force donc n’importe qui pourrait le tuer et deuxièmement il est différent d’il y a quelques minutes.
Issey : Explique-toi.
Kotsuo : Vous m’avez vu me transformer et cette transformation c’est la résonance, un pouvoir que personne n’a jamais réussi à maitriser. C’est un pouvoir que le destin lui-même nous donne pour un très courte durée et il permet de vider de toute énergie la personne qui est touchée par une attaque. Mais il permet aussi de faire voir à l’adversaire ce qu’il a au plus profond de son cœur. Donc maintenant lui et moi nous nous souvenons de nitre vrai passé.
Eiji : Votre vrai passé ?
Kotsuo : Oubliez ce que je vous ai raconté sur le passé du guerrier légendaire et de son frère jumeaux maléfique. La vraie histoire je vais vous la raconter maintenant. Les jumeaux sont nés la première fois en temps de guerre. Il y avait 2 clans sur la planète saiyen, un clan qui voulait prendre le pouvoir pour essayer de devenir le peuple le plus puissant et l’autre qui voulait les en empêcher. Les jumeaux sont nés dans le second clan et ont grandi dans un monde en guerre. Quand ils en eurent l’âge, ils commencèrent à combattre dans les batailles. Les années passèrent et ils finirent par devenir tous deux les chefs de leur clan et furent appelés les jumeaux sauveurs du fait de leurs exploit de guerre, ils se nommaient Kotsuo et Drake. Un jour le chef du clan adverse vint demander un traité de paix pour mettre fin à ces guerres. Les 2 jumeaux étaient en désaccord, Kotsuo voulait signer le traité mais Drake était contre, il pensait que seul la guerre pouvait apporter la paix. Ils se séparèrent alors après avoir décidé d’unifier l’univers chacun de leur côté. Les méthodes de Drake consistaient à apporter la paix par la peur et un jour les jumeaux durent se battre pour désigner celui qui devrait unifier l’univers. Aucun des deux ne survécus à ce combat et ils finirent par se réincarner pour continuer cette bataille mais au fur et à mesure qu’ils se réincarnaient ils en oublièrent la raison et l’histoire se modifia pour donner celle que je vous ai racontée il y a quelques temps. Drake à modifier son nom pour ne plus avoir aucun lien avec son frère et il a pris le nom que vous connaissaient
Emishi : Ce qui veux dire que votre but à tous les deux était le même depuis le départ ?
Kotsuo : Oui.
Akira : Mais pourquoi tu penses qu’il a changé maintenant ?
Kotsuo : Ce n’est pas que je pense mais plutôt que je suis sûr qu’il a changé car en se souvenant de notre vrai passé il s’est rendu compte que le chemin qu’il a emprunté était mauvais.
Drake : Je ne sais si vous allez me croire, mais maintenant que j’ai compris mon erreur je tiens à me faire racheter.
Shingen : Comme si on allait vraiment te croire. Comme si tu allais passer de la terreur de l’univers à un homme qui veut rattraper ses erreurs.
Kotsuo : Stop Shingen. Je te signale que ça aurait très bien pu être moi qui ai pris le mauvais chemin et lui le bon. De plus les paroles qu’il vient de prononcer son les même que celles de son cœur et seul le cœur ne ment jamais.
Sakura : A chaque fois que Kotsuo a jugé quelqu’un par ce que disait son cœur, il ne s’est jamais tromper alors moi je le crois.
Shizuoka : Shingen je te rappel que nous aussi on peut lire les cœurs des gens et si tu cherches un tant soit peu à lire le sien tu verras qu’il ne ment pas.
Kenta : Pour nous 5 c’est tout vu, si Kotsuo lui fait confiance alors on va en faire de même.
Shingen : C’est bon j’ai compris et je viens de lire son cœur. Drake, je m’excuse de ce que je viens de dire.
Drake : Ha…Ha, ha…Ha, ha, ha, ha ! Vous êtes vraiment des idiots au grand cœur ! Vous me rappelez, moi autrefois. Je me demande bien pourquoi j’ai été aussi idiot de ne pas faire comme toi Kotsuo.
Kotsuo : Ce n’est pas trop tard. On peut toujours unifier l’univers ensemble, ce n’est pas interdit.
Drake : Au final tu as vraiment changé notre destin.
Sakura : Il est si têtu qu’il serait prêt à n’importe quoi pour accomplir ce qu’il a dit.
Kotsuo : Une promesse est une promesse non ? La rompre n’est pas envisageable pour moi.

Après ces mots, ils se reposèrent et reprirent le cours normal de leur vie avec en plus Drake qui resta avec eux. Kotsuo eu du mal à faire comprendre aux dirigent de la police galactique qu’il fallait donner une deuxième chance à Drake mais il finit par réussir. Kotsuo fit visiter les plus belles planètes à Sakura comme il lui avait promis. Lui et sa bande continuèrent à arrêter les criminels à travers l’univers avec l’aide de Drake. Et les années continuèrent à passer. Ils devinrent adultes, se marièrent, eurent des enfants et, même si ce n’était pas lui et ces amis, Kotsuo savait que leur descendance réussirait à accomplir la lourde tâche qu’est unifier l’univers.


Dernière édition par Lorstrike le Sam 1 Fév - 12:00, édité 6 fois
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Aeonfist le Ven 6 Sep - 20:16

Ok, bah c'est super ^^
avatar
Aeonfist
King Ananas
King Ananas

Messages : 1096
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 16
Localisation : CotCOOT ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Sam 7 Sep - 8:24

C'est bon j'ai mis la première partie. Bonne lecture ^^
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Aeonfist le Sam 7 Sep - 10:33

C'est super, malgré les quelques fautes d'orthographe c'est vraiment très compréhensible, vivement mercredi !
avatar
Aeonfist
King Ananas
King Ananas

Messages : 1096
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 16
Localisation : CotCOOT ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Sam 7 Sep - 10:40

Ouais j'essaye de réduire un max les fautes, mais bon je suis pas un pro en français ^^
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Xiantha le Sam 7 Sep - 12:26

Ca va simple a lire :p
Y'a juste une faute qui m'a perturbée.... On dit frapper à la porte et pas toquer ça n'existe pas ^^"
Autre conseil, tu n'est pas obligé d'écrire leurs noms à chaque fois, des tirets suffit :3

Vive la suite! cheers
avatar
Xiantha
Best Of Kiwi
Best Of Kiwi

Messages : 879
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Sam 7 Sep - 13:11

T'es sûr que ça ce dit pas ? Mais bon je vais le modifier si ça te perturbes ^^
Et si je mets des tirets il faudra quand même que je rajoute quelque chose pour savoir qui parle. En faisant comme ça j'ai pas besoin de mettre les "dit-il" ou "répondit-il" ce qui évite pas mal de répétition.
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Sharin le Sam 7 Sep - 19:06

Ouais non, les noms : ne me dérangent pas, ça donne un côté RPG même Razz
Sinon, sympa, simple, facile à lire.

Sinon:
Pas facile la vie à 15 ans dans ton village xDD Gérer sa vie dès ce jeune âge, chaud ! Razz

_________________
avatar
Sharin
Princess Ananas
Princess Ananas

Messages : 926
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Nya~ ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Sam 7 Sep - 20:31

Merci Sha' ^^

Sinon :
En même temps quand tu connais pas ta famille et que tu vis pour devenir fort t'apprend vite à te débrouiller seul
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Sharin le Dim 8 Sep - 8:18

En effet, en effet Smile

_________________
avatar
Sharin
Princess Ananas
Princess Ananas

Messages : 926
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Nya~ ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Xiantha le Lun 9 Sep - 9:20

Les orphelins se débrouillent comme ils le peuvent XDD
avatar
Xiantha
Best Of Kiwi
Best Of Kiwi

Messages : 879
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Sharin le Lun 9 Sep - 13:48

Spoiler:
Ouais non, la fille n'est pas orpheline Razz Et l'autre avait aussi un tuteur mine de rien Razz

_________________
avatar
Sharin
Princess Ananas
Princess Ananas

Messages : 926
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Nya~ ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Aeonfist le Lun 9 Sep - 19:02

Moi je fais pas trop attention à ces petits détails Razz
avatar
Aeonfist
King Ananas
King Ananas

Messages : 1096
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 16
Localisation : CotCOOT ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Sharin le Mar 10 Sep - 18:20

C'est pas que je fais réellement gaffe, c'est que ça m'interpelle Razz Puis j'ai pas dit que c'est mal hein Razz J'ai vu des scénarios de mangas pire que ça. Ici, ça tient la route au moins.

_________________
avatar
Sharin
Princess Ananas
Princess Ananas

Messages : 926
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Nya~ ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Aeonfist le Mer 11 Sep - 6:06

Aller, la suite !! Jdemande un peu tot mais j'ai envie d'avoir la suite !! Twisted Evil 
avatar
Aeonfist
King Ananas
King Ananas

Messages : 1096
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 16
Localisation : CotCOOT ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Sharin le Mer 11 Sep - 7:32

Patience ! xD

_________________
avatar
Sharin
Princess Ananas
Princess Ananas

Messages : 926
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Nya~ ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Lorstrike le Mer 11 Sep - 11:57

Bonne lecture ^^
avatar
Lorstrike
Kiwi hyperactif
Kiwi hyperactif

Messages : 430
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 19
Localisation : Castets

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Aeonfist le Jeu 12 Sep - 14:28

Merci, merci toujours quelque fautes/oublis de certains mot, mais on comprends vite ce qu'il manque ^^
avatar
Aeonfist
King Ananas
King Ananas

Messages : 1096
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 16
Localisation : CotCOOT ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le guerrier éternel, histoire by Lorstrike ^^

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum